MENU / RECHERCHE
docteurclic se construit chaque jour avec vous. Rejoignez nous sur
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON, cliquez pour vérifiez
VOUS RECHERCHEZ
MON ESPACE SANTÉ ?
Accueil > santé de la femme > hygiène de vie > dépendance à l'alcool

Dépendance à l'alcool

À LIRE DANS CET ARTICLE
Dépendance à l'alcool
À LIRE AUPARAVANT

Alcoolisme

Définition

  • La dépendance à l'alcool est une incapacité physique et psychique à se passer d'alcool.
  • Cette question de la dépendance entraîne plusieurs difficultés : la difficulté pour la personne est d'accepter de se poser la question de la dépendance. La difficulté pour l'entourage est de savoir si la personne est réellement dépendante ou si elle ne l'est pas. Et la difficulté pour le médecin est d'être certain que la personne est vraiment dépendante, car une personne alcoolique possède de nombreuses stratégies pour éviter les questions gênantes.

Repérer la dépendance

Les signes qui permettent de suspecter une dépendance à l'alcool sont :

  • Une irritabilité permanente, de la nervosité, des troubles du sommeil,  une anxiété dès le réveil,  des acidités ou des mucosités dans la gorge.
  • Des petites phrases telles que : "j'en ai besoin  pour travailler, … pour m'endormir,… pour me stimuler,… pour me calmer,…  pour affronter les autres".
  • anomalies du comportement.
  • Problèmes dans le travail ou conflits familiaux importants

La dépendance s'installe lorsque l'on  passe du désir d'alcool au besoin irrépressible. A ce stade, on n'a plus le choix. On subit.

X

Dépendance à l'alcool en vidéo

Alcool En France, presque deux millions de personnes sont dépendantes à l'alcool et trois millions ont une consommation excessive. La dépendance à l'alcool est une vraie maladie, une aide pour s'en sortir est nécessaire la plupart du temps. Le docteur Philippe Batel, médecin alcoologue explique en quoi consiste la thérapie nécessaire pour sortir de la dépendance à l'alcool.

L'évaluation de la dépendance

Il suffit de répondre au questionnaire suivant

  • Pensez-vous que vous buvez anormalement (Oui=2 points)
  • Votre famille s'inquiète t-elle ou se plaignent-elles de votre consommation d'alcool ? (Oui=1 points)
  • Vous sentez-vous parfois coupable de boire ? (Oui=1 points)
  • Votre famille pensent-ils que vous buvez trop ? (Oui=2 points)
  • Etes-vous capable de cesser de boire quand vous le décidez ? (Oui=2 points)
  • Avez-vous déjà participé à une réunion des alcooliques anonymes (ou association équivalente) ? (Oui=5 points)
  • Le fait de boire vous a t-il déjà créé des problèmes avec votre famille ? (Oui=2 points)
  • Avez-vous déjà eu des problèmes de travail à cause de la boisson ? (Oui=2 points)
  • Avez-vous déjà négligé vos obligations ou votre travail pendant 2 jours d'affilée à cause de la boisson ? (Oui=2 points)
  • Avez-vous déjà demandé de l'aide à quelqu'un au sujet de vos habitudes de boisson ? (Oui=5 points)
  • Avez-vous déjà été hospitalisé à cause de la boisson ? (Oui=5 points)
  • Avez-vous déjà été arrêté pour état d'ivresse ? (Oui=2 points)
  • Avez-vous déjà été arrêté pour conduite en état d'ivresse ? (Oui=2 points)

Faites le total :

  • De 0 à 3 points, vous n'êtes pas dépendant
  • De 4 à 5 points vous n'êtes probablement pas dépendant
  • Plus de 5 points : vous êtes manifestement dépendant

page : 12



L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.


TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

  • Conjoint alcoolique et violent
    Par Laura (psychologue)
    Le 25/03/2013 14:01:19
    Réponse(s) : 4
    Bonjour Emilie, je comprends votre hésitation. Sachez que vos enfants ont avant tout besoin de parents qui vont bien et disponibles pour eux. Actuellement votre conjoint ne va pas bien et la...
    Oenolisme
    Par Laura (psychologue)
    Le 12/12/2012 20:30:27
    Réponse(s) : 1
    Bonsoir, en effet, votre définition de l'oenolisme est juste. Cependant, le problème est assez proche de ce que vous décrivez : celui de l’alcoolisme de cette femme. Parlez-en avec ce médecin pour...


Article créé, modifié ou vérifié par
Docteur Bruno Chaumont
Médecin Urgentiste
Dernière mise à jour, le 30/03/2006

À LIRE AUSSI


|
Publicité

Publicité



Publicité
Vous souhaitez rejoindre nos partenaires, alors n'hésitez plus contactez-nous
PARTENAIRES
 
sites de notre réseau : lebonchien.fr - lebonchat.fr