MENU / RECHERCHE
docteurclic se construit chaque jour avec vous. Rejoignez nous sur
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON, cliquez pour vérifiez
VOUS RECHERCHEZ
MON ESPACE SANTÉ ?

Neurologie

Lombosciatalgie

Docteur Denise Cazivassilio
Médecin généraliste
Dernière mise à jour, le 18/02/2013
Docteur Denise Cazivassilio
Médecin généraliste
À LIRE AUPARAVANT
Neurologie


Votre question

"Bonjour, je souffre depuis un an et demi d'une sciatique (dite lombo-sciatalgie gauche) aigue à la jambe. Comme beaucoup de personnes… Je n'en connais pas la cause. Sûrement dû au football que je pratique depuis l'âge de 6 ans. Un faux mouvement, chute sur les fesses, mauvais appuis… ! J'ai donc pris les choses en main en février 2012. En commençant par une simple radio (étape obligatoire avant une IRM). Conclusion : « Trouble isolée et modéré de la statique rachidienne sans anomalie spondylo-discale avérée ». Bien entendu, la radio ne montre rien et ne dévoile pas du tout ma réelle douleur. De là, je passe un scanner du rachis lombaire en découvrant une hernie foraminale et extra foraminale L4-L5 à l'origine essentiellement d'un conflit potentiel sur la racine L4 gauche. J'ai donc subi une première infiltration foraminale scano-guidée en mai 2005. Je passe les étapes de rdv médecin, rdv podologue, rdv ostéopathe…. Donc, l'infiltration ne m'a pas donné entière satisfaction. Amélioration de 50 %, c'est-à-dire plus de douleur et de pincement le long de la cuisse gauche. Mais toujours cette sensation de faiblesse, de brûlure à la fesse gauche. Comme si il y avait un petit caillou coincé ou encore un nœud de nerf. Bien évidemment, je m'exprime avec mes mots et non le vocabulaire approprié. Ainsi, j'ai demandé à mon médecin généraliste une nouvelle infiltration avec les mêmes méthodes en décembre dernier. Celle–ci m'a soulagé mais il reste ENCORE et ENCORE une douleur dans la fesse gauche : sensation de brûlure, gêne, faiblesse, tirement. J'ai consulté un neurologue pour bénéficier d'un dernier avis de spécialiste. Pas de grande nouvelle, à part que pour lui je dois être patient et faire attention aux faux mouvements. Je comprends tout à fait son avis et c'est d'ailleurs l'avis de nombreux médecin. Mais n'y a-t-il pas un manque de considération ? Je reste persuadé qu'il y a autre chose. Ceci est un bref résumé mais cela cache une souffrance intérieure. J'ai su être patient avec le temps car c'est très difficile d'avoir des rdv rapidement. C'est un appel urgent que je lance, j'ai arrêté le football pour le moment. La douleur me pourrit la vie, au travail , au volant, partout. Je ne pense qu'a ça ! J'assume amplement mon cas car il y a beaucoup plus grave bien sûr. Mais je me dis que si j'étais une superstar de football, je peux vous garantir d'un retour sur le terrain des plus rapide ! Car bien entendu, tout ceci me coûte cher (700€) entre les séances de kiné, les rdv médecin, osthéo, neurologue, hôpital… Bref j'en ai ma claque, c'est pourquoi je souhaite avoir des réponses franches et des solutions radicales pour apaiser mes douleurs et reprendre une activité normale à 25 ANS. Croyant avoir tout essayé, j'aimerais avoir d'autre piste. J'espère que vous m'apporterez un espoir Un jeune homme qui ne veut plus être « patient ». Merci beaucoup. "

La réponse de notre spécialiste





Bonsoir. La seule piste complémentaire que je peux vous apporter, puisque vous ne parlez plus des douleurs distales, c'est que l'on peut essayer d'agir sur un facteur d'entretien des douleurs, qui est l'état de la charnière dorso-lombaire. En effet, des rameaux nerveux sensitifs passent à coté des articulations postérieures des vertèbres, et si elles sont "grippées", cela les irritent au passage, et ils ont le même territoire que le gros tronc sciatique. Votre ostéopathe y a probablement pensé, mais parfois un traitement local, avec le kiné ou avec la mésothérapie, peut compléter son action.



Sinon, il ne faut pas oublier que les nerfs ont la mémoire de la douleur dans leur fonctionnement, et que parfois il faut un traitement médical spécifique prolongé pour obtenir un déconditionnement, surtout que vous avez attendu longtemps avant de consulter si j'ai bien compris. Cordialement.



Lecture d'articles conseillés : (cliquez sur les titres ci-dessous) :

Lombosciatique

Nerfs rachidiens

Mésothérapie




Termes associés : -


TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME




À LIRE AUSSI


|
Publicité

Publicité



Publicité
Vous souhaitez rejoindre nos partenaires, alors n'hésitez plus contactez-nous
PARTENAIRES
 
sites de notre réseau : lebonchien.fr - lebonchat.fr