MENU / RECHERCHE
docteurclic se construit chaque jour avec vous. Rejoignez nous sur
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON, cliquez pour vérifiez
VOUS RECHERCHEZ
MON ESPACE SANTÉ ?
Publicité

Antifongiques

À LIRE DANS CET ARTICLE
Antifongiques
À LIRE AUPARAVANT

Médicaments

Définition

  • Les antifongiques sont des médicaments destinés à détruire les champignons microscopiques, et donc de soigner les mycoses
  • Ce sont des substances qui détruisent les champignons (fongicides) ou qui du moins en limitent le développement (fongistatiques).
  • Certains sont à base d'iode, d'autres à base de produits actifs spécifiquement contre les levures, dont le nom de dénomination commune internationale (dci) se termine souvent en "nazole".

Les différents types

Les antifongiques externes

Appliqués localement sur la peau.

  • Les antiseptiques à base d'iode sont surtout fongistatiques.
  • Les fongicides ou antifongiques locaux sont de divers types : les "imidazolés" (éconazole, isoconazole, miconasole, tinidazole...), les anticandidosiques comme la fungizone, les antidermatophytes (Sporilline, mycodécyl), le sulfure de selenium.

Les antifongiques généraux

  • Ils sont réservés aux mycoses profondes. Ils sont sous forme de comprimés ou de formes injectable. Il s'agit de l'amphotéricine, la flucytosine, la fluconazole, l'itraconazole, la kétoconazole, la terbinafine.
  • Certains comme l'amphotéricine, sont efficaces mais toxiques et provoquent lors de leur injection intraveineuse de la fièvre des vomissements et un malaise. Le rein peut être atteint également.

Les grandes familles

  • Les polyènes­ : Fungizone*, (amphotéricine B) en lotion, en suspension buvable voire en forme intraveineuse dans les cas graves. La Mycostatine*, (nystatine) existe en comprimés vaginaux, en suspension buvable DERIVES Les azolés :­ Amycor* (bifonazole), Trimysten* (clotrimazole), Pevaryl(econazole), Fazol* (isoconazole), Ketoderm* (ketoconazole), Daktarin* (miconazole),­ Myk 1% (sulconazole), contre-indiqué pendant le premier trimestre de la grossesse, Trosyd* (tioconazole), contre-indiqué pendant le premier trimestre de la grossesse, Gyno Pevaryl*, Gynadaktarin*, Gynomyk* (butoconazole),­ Gynotrosyd* (tioconazole),­ Nizoral* (ketoconazole),­ Triflucan* (fluconazole)
  • Les pyridones : Mycoster* (cyclopiroxolamine).
  • Les composés mixtes associant deux produits : Amphocycline* (amphotéricine B + tetracycline), Mycomnes* (nystatine + nifuratel), Mycolog* (pommade avec mycostatine, triamcinolone, néomycine), Myco­ultran*, Pimafucort* (natamycine + néomycine + Bacitracine + Dexaméthasone), ­ Polygynax* (nystatine, néomycine, polymyxine), Tergynan* (nystatine, neomycine, ternidazole, prednisolone).


Termes associés : antifongique - antifungiques - anti-fongique - fongicide - imidazolés -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.

Publicité
TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

  • Médicaments et antifongiques
    Par GUI
    Le 26/11/2012 23:21:38
    Réponse(s) : 0
    Quels sont les médicaments que l'on ne peut pas associer aux antifongiques ?

Publicité
Article créé, modifié ou vérifié par
Docteur Jean-François Augé
Médecin généraliste
Dernière mise à jour, le 13/03/2010

Publicité

À LIRE AUSSI


|

Publicité



Vous souhaitez rejoindre nos partenaires, alors n'hésitez plus contactez-nous
VOIR NOS PARTENAIRES
sites de notre réseau : lebonchien.fr - lebonchat.fr