MENU / RECHERCHE
docteurclic se construit chaque jour avec vous. Rejoignez nous sur
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON, cliquez pour vérifiez
VOUS RECHERCHEZ
MON DOSSIER SANTÉ
Publicité
Accueil > santé au quotidien > traumatismes > chirurgie des muscles

Chirurgie des muscles

À LIRE DANS CET ARTICLE
Chirurgie des muscles
À LIRE AUPARAVANT

Muscles

Définition

La chirurgie des muscles est une chirurgie pratiquée par des chirurgiens orthopédiques dont l'objectif est la réparation des muscles à la suite de maladies ou d'accidents.

Elle utilise différentes techniques.

Les traumatismes récents

  • Les déchirures musculaires récentes sont des cas délicats pour les chirurgiens: la fibre musculaire se suture mal.
  • Parfois, celui-ci doit se borner à nettoyer les fibres abîmées et à vider les hématomes. En cas de sutures avec tension excessive, risquant de claquer par la suite, il se contentera souvent de tapisser les moignons du muscle sur les cloisons.
  • Ce n'est pas très grave de ne pas rétablir le muscle comme à l'origine car d'autres muscles de la région prendront le relais pour faire le même travail. Le principal est d'éviter les cicatrices douloureuses lors de la contraction musculaire.
  • Les endroits où il va pouvoir faire réellement une suture sont à la jonction muscle-tendon ou tendon-os de certains muscles. Si c'est impossible, il se contentera de bien séparer les deux extrémités de la déchirure et d'enlever la partie inutile du muscle, de façon à ce qu'il n'y ait pas de cicatrice fibreuse qui serait étirée et douloureuse à la contraction (car son innervation reste présente, mais anarchique). Le préjudice sera seulement esthétique, avec une petite asymétrie, mais en tout cas pas fonctionnelle, toujours grâce aux suppléances des muscles les uns par rapport aux autres.

Les séquelles des traumatismes

  • Ce sont justement ces cicatrices douloureuses : nodules fibreux qui perturbent le fonctionnement du muscle malgré les soins locaux, et surtout les hématomes transformés en kystes qui vont se déchirer de façon chronique). C'est plus souvent le cas lorsqu'on laisse cicatriser la lésion toutes seules, sans soins locaux permettant de guider cette cicatrisation et de l'intégrer au mieux dans le fonctionnement du muscle
  • Il faut alors souvent les retirer, et faire une suture musculaire propre, sans saignement et sans tension.

Les maladies des muscles

  • Les tumeurs : c'est la nature de la tumeur qui conditionne le traitement.
  • Lorsqu'elles sont bénignes, le chirurgien enlève la lésion de manière limitée et referme la poche en tapissant bien. Lorsqu'elles sont malignes, il faut retirer plus largement le muscle, jusqu'en zone saine, parfois en totalité.
  • Les myosites : s'il y a un abcès, il doit être vidé. Si c'est une myosite évoluant vers une ossification, il faut patienter 1 à 2 ans, jusqu'à ce que le processus d'ossification soit totalement éteint.
publicité


Termes associés : os - articulations - muscles - tendons -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.

Publicité
Publicité


TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Chirurgie des muscles" TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Médecin généraliste traumatologie sportive
Dernière mise à jour, le 07/01/2015

Publicité

À LIRE AUSSI


|

Publicité

Publicité
publicité
Vous souhaitez rejoindre nos partenaires, alors n'hésitez plus contactez-nous
VOIR NOS PARTENAIRES