Accueil > Avis médecin > Kyste > Boutons et rasage

Boutons et rasage

Publicité

Votre question

27 ans homme, aucun antécédent médical. Bonjour, tout d'abord, je tenais à vous préciser que j'avais parcouru les forums de manière assez poussée sur le sujet qui m'intéresse et que je propose aujourd'hui. Ceci pour vous dire que mon souhait n'est pas de vous embêter avec une question de plus sur les fordyces. Néanmoins, je me permets de créer un sujet qui s'en rapproche quelque peu en espérant que vous pourrez m'éclairer un minimum. Tout d'abord, j'ai tenté de me renseigner sur les grains de fordyce car qui dit boutons sur le pénis est ramené aussitôt à ceci sur internet. Je pense avoir eu ces grains de fordyces sur l'arrière du pénis tout du long. Mon sexe était très lisse et doux sur le reste de sa surface, excepté donc cette partie. Je ne sais l'expliquer n'étant pas médecin moi-même, mais aujourd ' hui et après des années je n'ai plus cette colonne de grains à cet endroit. Pourtant j'ai tout fait pour les percer en vain (vous imaginez bien), les triturer, mais rien y faisait. On aurait dit qu'ils contenaient du pus, mais ils était durs entre les doigts et rien ne voulait sortir bien évidemment. Et puis, disparus par je ne sais quel procédé. Aujourd'hui il persiste des boutons sur mon pénis, mais ceux-ci ne semblent pas avoir l'aspect de ces fameux grains. Normalement, plus on étire la peau du pénis (lors d'une éréction par exemple) plus ces derniers sont visibles. De plus ils dépassent assez nettement de la surface de la peau et sont à la fois assez petits et durs. Et bien ce n'est pas du tout le cas de mes boutons actuels. Dans mon cas, les boutons apparus sont situés jusqu'à la moitié du pénis, aussi bien devant que derrière ou sur les côtés. Ils sont apparus du jour ou j'ai rasé mon pénis à ces endroits. Ils ne sont présents qu'aux endroits précis où poussent mes poils, on dirait que c'est la "base du poil". Les endroits où les poils ne poussent pas sont parfaitement lisses. Ils semblent être plus profonds sous la peau, et plus celles-ci est étirée, moins ils sont visibles, à l'inverse des fordyces. En érection, mon pénis est donc beaucoup plus doux et les boutons se sentent moins. Ils créent une sorte de dépigmentation puisque chaque "base de poils" est plus claire que la peau de pénis plutôt foncée. il arrive que certains d'entre eux aient du pus et que je puisse le percer. Ils ont assez clairement je trouve, et à mon humble avis, un aspect de boutons d'acné.

1/ Est-il possible que ce soit juste dû à la repousse du poil, et qu'une méthode d'épilation plus douce que le rasage, atténue cet aspect

2/ Y a-t-il un moyen d'y remédier selon vous si ce ne sont pas des grains de fordyces, et dans ce cas à quoi celà pourrait être lié ?

3/ un traitement contre une simple acné ou contre le sébum pourrait-il faire disparaitre ces boutons ?

PS : j'ai oublié de vous préciser que j'avais justement des grains de fordyces de manière certaines sur les testicules (avis d'un dermato) il y a quelques années avant les nouveaux boutons, mais pas très visibles tant que la peau n'est pas étirée et pas génant, je peux donc comparer l'aspect bien particulier de ces grains et ceux de mes boutons sur le pénis qui sont visiblement bien différents et n'ont pas les mêmes propriétés.

La réponse de notre spécialiste

Bonjour. Les grains de Fordyce sont des petites hypertrophies de glandes sébacées, il ne sert donc à rien de les percer puisqu'ils se remplissent à nouveau. C'est aussi ce qui explique qu'ils peuvent disparaître d'eux-mêmes, en sécrétant moins de matière sébacée, sans qu'on sache pourquoi. Par contre ce que vous décrivez peut être lié à l'enkystement des poils après le rasage, et c'est sincèrement difficile à contrer, à part en s'abstenant du rasage ou de toute épilation, car vous pouvez entrer dans un cercle vicieux où plus l'on agresse la peau pour supprimer ces petits kystes ou faire sortir le poil, et plus elle a tendance à enkyster les poils. Alors si vraiment ces poils vous insupportent, il reste les méthodes en institut, mais franchement, si vous demandiez son avis à votre partenaire ? A mon avis elle sera plus sensible au toucher qu'à la vue....

Suite

Q: Bonjour Docteur, merci de votre réponse dans un premier temps. vous parliez de solution en institut, faites vous référence a une épilation définitive ? La solution qui selon vous est la plus efficace, serait donc une épilation définitive en institut. Plus de follicule = plus de poils = plus de boutons ? Est-ce une solution pour vous dans le cas où je désire vraiment me débarrasser de ces enkystements ?O ou malgré celà les enkystements perdureraient ? Une épilation à la lumière pulsée sur une partie telle que le sexe ne devrait pas prendre énormément de séances. Il se peut également que des appareils domestiques sortent prochainement et dont la qualité serait suffisante pour une surface relativement petite telle qu'un pénis. J'attends votre réponse, merci beaucoup de votre lecture et de votre attention. Cordialement.



R: Bonjour. Les diverses techniques d'épilation longue durée (meilleur terme que définitif, car il peut y avoir des bulbes adjacents qui prennent la relève, mais de manière plus clairsemée, d'où les séances d'entretien proposées), résolvent en effet l'apparition de l'enkystement, puisque il n'y a plus de bulbe. Il faut savoir que ce n'est pas totalement indolore, et que laser et lumière pulsée ont des contre-indications ou des mauvaises indications, comme les problèmes de pigmentation, de photosensibilité. Par ailleurs, ils fonctionnent sur les poils foncés et en phase de pousse, donc il faut plusieurs séances même sur une petite surface. Je n'ai pas trouvé de document sur la tendance à l'enkystement des poils non détruits, et sur la faisabilité à cet endroit précis, qui est quand même très rarement l'objet d'épilation ; il serait temps, à cet égard, que vous vous demandiez pourquoi cette obsession de retirer toute pilosité à votre pénis ? Est-ce que vraiment vos partenaires trouvent cela désagréable ou bien vous seulement ? Si la réponse est la première hypothèse, le mieux serait alors de prendre l'avis d'un dermatologue, car il vaut mieux que les techniques utilisant la lumière pulsée soient pratiquées par des médecins, en raison des contre-indications possibles. Je reste à l'écoute, cordialement.
Publicité
Termes associés : fordyce - pénis - kyste - glandes sébacées -
À lire aussi

  • Kyste
    Un kyste est une sorte de "poche ", de cavité , anormale, qui se forme aux dépens d'un organe. Le...
    Kyste sébacé
    La glande sébacée est une glande de la peau. Elle lutte contre le dessèchement de la peau et lubrifie le...
  • Poils
    Les poils font partie des attributs sexuels secondaires. Ils sont constitué de kératine comme le cheveu....
    Maladie de Verneuil (hidrosadénite ou hidradénite)
    La maladie de Verneuil est une inflammation chronique et récidivante des follicules pileux dans les...
    Points noirs
    Les comédons ou points noirs sont des petites carottes de sébum (graisse) fabriquées par les glandes...
    Glandes sébacées
    Ce sont des glandes annexées aux poils et aux cheveux, chargées de secréter le sébum. Cette substance...
    Moustache
    La moustache est inévitable chez les garçons. D'abord un fin duvet, pas très seyant d'ailleurs lorsqu'il...

Publicité

TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Boutons et rasage"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Médecin généraliste

Dernière mise à jour, le 18/10/2010
Publicité
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Publicité
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Publicité
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse