Accueil > Avis médecin > Insémination artificielle > Règles après insémination artificielle

Règles après insémination artificielle

À LIRE AUPARAVANT

Infertilité depuis un an
Publicité

Votre question

Bonsoir, j'ai fait une insémination et normalement je dois avoir mes règles, mais j'ai mal au ventre et aux seins depuis 3 jours. Est-ce que ce sont mes règles ou autre chose ?

La réponse de notre spécialiste

Vous n'avez pas encore de règles d'après ce que vous dites, seulement les douleurs. Quand devez vous faire votre test de grossesse ? Attendez au moins 14 jours après l'insémination pour faire le test sanguin. Pour être enceinte, il faut que votre mari ait un nombre suffisant de spermatozoïdes qui est évalué par le spermogramme. Quand ceux-ci sont insuffisants, il existe des techniques pour les concentrer et les rendre plus vigoureux avant d'effectuer l'insémination. Le nombre de spermatozoïdes considéré comme normal est de 15 millions par ml. Il faut aussi compter la mobilité des spermatozoïdes qui doit être supérieure à 30% et le nombre de formes normales qui doit être supérieure à 15%.
Publicité
À lire aussi

  • Spermogramme
    Le spermogramme est l'examen qui consiste à examiner les spermatozoïdes au sein du liquide séminal...
    Insémination artificielle
    L'insémination artificielle ou insémination intra utérine permets à un plus grand nombre de...

Publicité

TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Règles après insémination artificielle"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Gynécologue

Dernière mise à jour, le 29/01/2019
Publicité
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Publicité
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Publicité
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse