Publicité

1. Quels sont les symptômes ou les signes d'un préservatif craqué ?

Un préservatif qui craque peut signifier une prise de risque et donc la nécessité, à évaluer, d'un traitement post exposition (TPE). Tout dépend de la pratique qui était en cours, et du ou de la partenaire.

2. Quelles en sont les causes ?

Attention à la qualité des préservatifs que vous utilisez. Bien vérifier que la norme CE soit présente sur l'emballage. De plus, qu'il est à la bonne taille, que l'on ne l'a pas ouvert en le déchirant avec les dents ou les ongles. Toujours utiliser du gel lubrifiant quelle que soit la pratique et la lubrification naturelle du ou de la partenaire.

3. Quels sont les symptômes à surveiller ?

Lorsqu'un préservatif lâche, il vaut mieux consulter ou avoir son médecin au téléphone pour envisager s'il y a lieu d'aller aux urgences hospitalières pour prendre un traitement post exposition (TPE). Les recommandations du rapport Morlat de 2013, actualisées en 2014, sont très claires sur les différents cas de figure.

4. Que peut-on faire en cas d'un préservatif craqué ?

Lorsqu'on s'est rendu compte que le préservatif a craqué, appeler son médecin traitant s'il s'y connait, ou aller aux Urgences pour évaluer le risque.

5. Que ne doit-on pas faire ou éviter de faire ?

Si un préservatif lâche, ne pas faire comme si de rien n'était ou dire "ce n'est pas grave". On peut être quelqu'un de confiance et ne pas savoir encore si le VIH est présent. Un virus, on ne peut pas lui faire confiance.

6. Quand consulter un médecin ?

Il est conseillé de ne jamais attendre pour avoir un avis médical lorsqu'un préservatif a lâché.

7. Que fait le médecin en cas de consultation ?

Le médecin se réfèrera au rapport Morlat qui donne un guide assez clair sur qui ou quand doit être pris un TPE.

8. A savoir

Les cas de figure sont nombreux : ils reposent sur le fait de connaître le statut sérologique du ou de la partenaire, de savoir si il y a eu éjaculation ou pas et de quelle type de pénétration il s'agit.

9. Que peut-on faire en prévention ?

L'emploi de lubrifiant systématiquement diminue la possibilité de rupture de préservatif. Attention à la qualité des préservatifs que vous utilisez. Bien vérifier que la norme CE soit présente sur l'emballage.
Publicité
Termes associés : capotes anglaises - condoms - sheath - frenchy - rubber - contraception - maladies sexuellement transmissibles - sida -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi


Publicité

TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Que faire en cas de préservatif craqué ?"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Médecin généraliste, sexologue

Dernière mise à jour, le 11/11/2017
Publicité
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Publicité
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Publicité
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse