Accueil > sport et voyages > médecine de montagne > conduite à tenir en cas d'avalanche
Conduite à  tenir en cas d'avalanche

Conduite à tenir en cas d'avalanche

À LIRE DANS CET ARTICLE

Conduite à tenir


  • Si la victime est consciente

    • Vérifier qu'elle ne présente pas de signes de lésions traumatiques.
    • Lui enlever ses vêtements mouillés.
    • Lui mettre des vêtements secs, la frictionner, lui faire boire chaud.
    • Lui administrer de l'oxygène s'il y en a.
  • Si la victime est inconsciente mais respire

    • – La placer en [PLS] (position latérale de sécurité)
    • – Évaluer et conditionner les lésions éventuelles.
    • – La protéger du froid.
    • – Appeler les secours pour évacuation douce médicalisée.
  • Si la victime est inconsciente et ne respire plus

    • Libérer les voies aériennes.
    • Pratiquer un massage cardiaque externe.
    • Protéger du froid.
    • Appeler les secours pour évacuation douce médicalisée.

Traitement médical

  • Si la victime est consciente

    • Vérifier qu'elle ne présente pas de lésions traumatiques.
    • Réchauffer (vêtement sec, couverture)
    • Oxygène au masque et soigner conditionner les lésions.
  • Si la victime est inconsciente mais respire

    • Pose d'un collier cervical (systématique)
    • Intubation ou pose d'un tube laryngé (non systématique)
    • Monitorage (scope)
    • Voie veineuse périphérique.
    • Prise de température centrale par thermomètre épitympanique.
    • Évaluation des lésions périphériques, traitement primaire.
    • Anamnèse établie en interrogeant les témoins pour connaître le temps d'ensevelissement et la présence ou non d'une poche d'air autour du visage.
    • Évacuation vers un hôpital équipé de déchoquage et de soins intensifs, si possible vers un service équipé de CEC (circulation extra corporelle)
  • Si la victime est inconsciente et ne respire plus

    • Intubation ou pose d'un tube laryngé (systématique)
    • Monitorage (scope)
    • Collier cervical.
    • Perfusion.
    • Réanimation avec défibrillation. Trois chocs peuvent être délivrés.
    • Prise de température centrale par thermomètre épitympanique
    • Évaluation des lésions périphériques, traitement primaire.
    • Anamnèse établie en interrogeant les témoins pour connaître le temps d'ensevelissement et la présence ou non d'une poche d'air autour du visage ou de neige tassée dans la bouche.
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi


Publicité

TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Conduite à tenir en cas d'avalanche"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Médecin urgentiste, Guide de Haute Montagne

Dernière mise à jour, le 02/10/2010
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse