Accueil > Témoignages > santé au quotidien > dos > Lombosciatique chronique invalidante par intermittence

Lombosciatique chronique invalidante par intermittence



toutsie
11/02/2013, 12h03
to
Bonjour, je souffre d'une lombosciatique du côté droit, qui s'est aggravée au fil du temps. Cela fait maintenant 13 ans. Les douleurs sont quotidiennes avec une augmentation avant, pendant, ou après mon cycle menstruel. Les douleurs insupportables viennent en fin de compte selon leur bon vouloir, et peuvent se déclencher à n'importe quel moment, ce qui me vaut une incapacité à travailler.
Des examens ont été effectués, tels que prise de sang, radio du rachis, scanner, IRM, échographie, sur toute la région, mais il n'y a rien, ni hernie, ni de tassement de vertèbres, etc...
De plus, associé à cela, j'ai des décharges électriques à n'importe quel endroit du corps. Les douleurs sont tellement fortes qu'elles peuvent me donner parfois un ou plusieurs de ces problèmes tels que: une forte sudation, une forte fièvre pouvant dépasser 40°, une poussée de tension dont la plus haute enregistrée fut de 20, des palpitations. Cette état joue également un rôle sur mes intestin puisque je me retrouve avec des gaz bloqués qui augmentent la douleur. Il m'est arrivé plus d'une fois d'être entrée à l'hôpital, et même une fois avec en plus une perte de sensibilité presque totale de tout le côté droit. Depuis quelque temps, je perçois lors des douleurs intenses, des douleurs également de l'autre côté (le gauche). J'ai un traitement médical pour soulager les douleurs, mais quand les douleurs sont très fortes, le traitement ne fait plus d'effet, si bien qu'un traitement par morphine m'a été proposé, que j'ai refusé. J'ai également fait des infiltrations, mais rien à faire. Les décharges électriques ont été fortement diminuées par un médicament que l'on donne à des épileptiques. Quand les douleur sont très fortes, je ne peux plus marcher sur cette jambe, ni prendre appui, ni poser mon pied par terre.
Donc, j'ai les symptômes d'une lombosciatique sans avoir une lombosciatique !
Comment cela est-il possible ? Et pourquoi je commence à avoir les mêmes symptômes au côté gauche ?
Mon cas laisse les médecins perplexes vu que j'ai consulté beaucoup de spécialistes. Jusqu'à présent, personne n'a été capable de me dire où se situe le problème et comment le traiter ! S'il vous plait, si vous avez connaissances de cas similaires et en plus avec de bon résultats, faites le moi savoir.

TÉMOIGNAGE PUBLIÉ EN RÉPONSE A L'ARTICLE
- Lombosciatique

VOS RÉACTIONS
Espoir
22/10/2020, 00h45
Es
Bonjour,
J'ai également des douleurs quotidiennes. Fin janvier, cela fera deux ans que je suis tombée. Deux chutes à 5 minutes d'intervalle. Il neigeait ce jour là. J'ai glissé et je suis partie en arrière, j ai essayé de me rattraper avec mon bras droit. Mon poignet a lâché et j'ai tapé sur le côté droit de mon bassin. Pour la deuxième chute, je suis tombée sur les fesses. Sur le coup, je me suis relevée et j'ai commencé à boiter. J'ai tenté de continuer de travailler quelques jours jusqu'à a ce qu'on me dise que j'avais une entorse grave du poignet qui a été diagnostiqué au début: entorse cheville et poignet et lombalgie. J'ai à nouveau essaye de reprendre mon travail. A la fin de la semaine ce fût l'enfer! J'avais mal de l'épaule à la cheville mais les douleurs très violentes au bassin, dos, aine, hanche étaient plus qu'insupportables. Le 10 que l'on m'a administré sur mes crises un an plus tard étaient multiple par 3 au début et ce pendant des mois... L'histoire est longue... mais je peux dire que j avais l'impression d'être devenue une vieille grand-mère. J'ai vu plusieurs rhumatologues. Il y en a un qui a pris très au sérieux mon problème de dos mais ne comprenait pas pourquoi j'avais des béquilles. La douleur était tellement violente et j'avais tellement de douleurs dans la moitié de mon corps... Je n'arrivais pas à dire correctement ce qui m'arrivait pas de béquilles au début puis deux encore une puis encore deux... Ça été un combat car sur mes examens, au départ, il n y avait rien de concluant pourtant j'étais dans un état lamentable. Et puis, on dit "vous êtes jeune, ça va passer"... et ça ne passe pas! C'est devenu démoralisant.
Au final, le jour où je suis tombée, je me suit fait trois entorses, deux tenosynovites, deux conflits et mon hernie discale s'est enflamme, mon bassin également le psoas... S'en est suivi des spasmes musculaires quotidiens.
Aujourd'hui, ce qui m handicape c'est une lombocruralgie droite associé à un conflit femoro ishiatique droit et mon bras droit me gêne ainsi que mon poignet. Je prends de la codéine, du laroxyl, du lyrica et un peu d alprazolam. J'ai refusé la morphine quand on m'en a proposé estimant qu'elle aurait du m'être donné beaucoup plus tôt. J'ai eu plusieurs infiltrations au conflit femoro ishiatique (hanche) et au dos. Je fais de la kiné et de la balnéo. J'ai également été un mois et demi à l hôpital dans le service de réadaptation physique mais à cause du Covid, j'ai du partir. C est grâce au radiologue qui a diagnostiqué mon conflit femoro ishiatique et qui m a fait rencontrer le médecin de la mobilité que j ai pu mettre des mots sur ce qui m arrivait. Quand j ai rencontré ce radiologue, ça faisait presque un an que j'étais tombé. Lui, il m a écouté et a démontré que les douleurs étaient bien du a des problème mécaniques et non psychique comme a pu l'insinuer d'autres spécialistes qui en réalité n'avaient pas fait leur travail correctement. Pourtant, je n'avais cessé de dire que mon ostéopathe conseillait vivement une infiltration. Il y a eu une évolution dans la douleur, déjà parce que j'ai un traitement plus adapté depuis bientôt un an. Il y a des moments dans la journée où je suis soulagée. La boule qui compressait l'aine est partie grâce aux infiltrations et à ostéopathie. Mais la douleur est toujours là tous les jours. Je suis limitée. C'est un combat... J'ai fait beaucoup de progrès et je me tiens beaucoup mieux, je marche mieux. Mais je ne peux toujours pas sortir sans ma béquille, je m'épuise vite. Je sais que je dois me battre. J'essaye de rester positive. Je sais qu'il y a pire. Je ne peux pas encore reprendre mon travail. Trop d'efforts donnent une addition salée au niveau de la douleur les jours qui suivent. La patience et la persévérance doivent être mes alliés. Moi qui faisait ce que je voulais de mon corps. Je le sens maintenant meurtri et usé. Mais je n'ai que 35 ans. J'ai envie de faire pleins de choses mais la douleur est très envahissante, elle m'absorbe de l'intérieur. J'ai l'espoir que la douleur s'arrête quand mon corps aura désintégré l'hernie. J'ai l'espoir que ce conflit femoro ishiatique disparaissent et relâche les muscles, libère mon nerf. J'ai l'espoir que mon bras arrête de me lancer. Je sais qu'il faudra que je ménage mon dos maintenant mais j'ai envie de pouvoir redanser. Faire à nouveau des balades... S'adapter et se muscler. J'essaye de l'intégrer! Je remercie mon kiné de me soutenir depuis le début et de me soigner. Je remercie ma kiné de l'hôpital aussi l'ostéopathe qui a été juste géniale. Je remercie mon ostéopathe pour son soutien et le soulagement qu'il a pu m apporter. Je remercie mon radiologue dont l'humanité est extraordinaire. Je remercie ma kiné de la balnéo pour son soutien et la chance que je puisse en profiter en cette période difficile. Je remercie les gens formidables que j'ai rencontré à l'hôpital et à la balnéo. Je remercie le médecin de la mobilité de m'avoir accepté dans son service et de vouloir me reprendre quand ce sera possible si c'est nécessaire. Et je remercie mon homme pour tout ce qu'il a fait pour moi. Je remercie également ma sœur et tous ceux qui m'ont aidé. La grande question reste quand est ce que ça va se finir, est ce que ça va finir? Dans tous les cas, mon histoire montre qu'il faut s'écouter, respecter son corps et se battre pour trouver les solutions. Même si des portes se ferment, d'autres s s'ouvriront!
Ysa
08/10/2018, 00h55
Ys
Bonjour, je me retrouve dans la même situation à ce jour, depuis février examens, docteurs et enfin un spécialiste qui a mis des mots sur mon mal lombosciatique hyperalgique sans hernie discale. La souffrance est la au quotidien handicapant. Prochaine étape rhumatologue.
coco 24
01/09/2016, 15h40
co
Bonjour ZEBULON 56, si je peux vous aider !!!! Je sors tout juste de la même pathologie, pas facile d'être routier hai hai !! La solution : vous vous traitez 2 à 3 fois par jour avec des huiles essentielles, à savoir GAULTERIE COUCHEE, IMMORTELLE, EUCALYPTUS CITRONNE, tout cela dilué à 1/20 dans de l'huile de macadamia. Surtout ne pas arrêter de bouger, fauteuil roulant à exclure, vous êtes trop assis toute la journée.
Précision, j'ai 80 ans, charpentier toute ma vie, donc j'ai pris des coups.
BON COURAGE ZEBULON
Zébulon 56
20/06/2015, 12h59
Bonjour. Tout comme vous, j'ai une lombosciatique gauche et cruralgie, elle est très invalidante et je ne suis pas compris par de nombreux médecin, sauf mon neurologue. Il me prescrit de l'Oxynormoro 20 mg 3 fois par jour (morphine), Dafalgan 1g . Et avec ça je travaille, chauffeur routier, pas simple mais j'avance. Le soir je suis régulièrement en fauteuil roulant, fatigue, décharge électrique dans la jambe. En 2010 par les douleurs, je suis passé par une tentative de suicide et en hôpital psychiatrique. Pour moi ça n'a rien à voir avec mes douleurs, uniquement pour ne pas refaire une tentative de suicide. Bon courage, il y a des bons jours comme de mauvais à passer. A +. Courage !!


23 témoignages dans la rubrique dos

  • Douleur de pesanteur à l'anus
    Par Mela
    Le 08/05/2021 22:46:38
    Réponse(s) : 3
    Bonjour avez-vous trouvé une solution j ai exactement les mêmes symptomes depuis 3 mois merci
    Douleur violente dans le haut de la fesse gauche
    Par ISACHA62
    Le 22/04/2021 05:54:13
    Réponse(s) : 20
    pour Anita83: Moi aussi je souffre de fibromyalgie et de mal de dos. Pour me soulager je prends trois fois par jour le magnésium mais pas n’importe lequel (acide malique) et dés anti-douleurs Je fume...
    Prothèse diaphragme
    Par Calou 54
    Le 26/03/2021 05:37:50
    Réponse(s) : 0
    Suite à une hernie diaphragmatique j'ai eu la pose d'un patch il y a 9 ans Il y a 2 mois j'ai fait une cure de cortisone Depuis 3 jours violentes douleurs sous les côtes irradiant dans épaules...
    Hôpital pour traiter une spondylodiscite
    Par Fabrice
    Le 03/01/2021 08:49:05
    Réponse(s) : 12
    Merci pour votre message. La biopsie a mis en évidence propionibacterieum acnes. Je suis sous antibiotiques depuis un mois mais je ne ressens pas vraiment d’évolution :( Fabrice
    Douleur au diaphragme
    Par Léa.dpr
    Le 05/12/2020 15:11:54
    Réponse(s) : 5
    Bonjour, j'ai exactement les mêmes symptômes et plus ou moins assez gênants et douloureux.


À lire aussi

  • Douleur au sacrum
    Le sacrum appartient au bassin : c'est lui qui relie vers l'arrière les deux os iliaques.Il se...
    Douleur cervicale (rando, trek, montagne)
    Courbatures douloureuses au niveau des muscles du cou, sans traumatisme.
    Discopathie
    Une discopathie est une atteinte des disques qui sont des sortes de coussinets amortisseurs situés entre...
    Sacrum
    Le sacrum est une pièce osseuse en forme de triangle pointé vers le bas, qui fait suite à la colonne...
  • Colonne vertébrale
    La colonne vertébrale est un empilement de vertèbres qui constituent le mat central sur lequel viennent...
    Scoliose
    La scoliose est une déviation de la colonne vertébrale en forme de S, que l’on peut voir en regardant...
    Fracture ouverte
    Une fracture ouverte est une fracture dont la peau en regard a été lésée.
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse