Accueil > santé de la femme > grossesse > infection urinaire chez la femme enceinte
Infection urinaire chez la femme enceinte

Infection urinaire chez la femme enceinte

À LIRE DANS CET ARTICLE
À LIRE AUPARAVANT

Infection urinaire
C est la présence de germes en concentration anormalement abondante dans les voies urinaires. Au moindre doute faites un examen des urines avant de prendre un traitement.

Description

Les infections urinaires sont fréquentes au cours de la grossesse (5 à 10%). Elles sont dues à l'association d'un concours de circonstances qui favorisent la prolifération des germes :

  • Modification de l'imprégnation hormonale sur l'appareil urinaire avec perte de tonicité des voies urinaires (urètre notamment).
  • L'infection se propage donc ainsi plus vite le long des voies urinaires.
  • Compression de celles-ci qui va croissant avec l'évolution de la grossesse.
X

Infection urinaire chez la femme enceinte en vidéo


Infections urinaires Vidéo décrivant les mécanismes des infections urinaires (cystite).
1 vidéos

Signes

Il faut savoir que pendant la grossesse les signes ne sont pas aussi évidents que pour les cystites traditionnelles.
  • Les signes classiques: envies fréquentes d'uriner avec le plus souvent quelques gouttes à chaque fois, douleur en urinant, gène vésicale.
  • Pendant la grossesse, les envies fréquentes d'uriner peuvent être dues à la compression de la vessie par l'utérus et dans ce cas le diagnostic ne sera pas pour vous fatalement évident. De plus les brulures ne sont pas aussi fortes.
  • Les infections urinaires asymptomatiques sont découvertes lors des examens systématiques (bandelettes urinaires et examen cytobactériologique des urines) fréquemment pratiqué chez la femme enceinte.
  • Devant toute gêne urinaire, quelle quelle soit, il faut faire un ECBU.

Si vous êtes sujette à la cystite

  • Buvez au minimum 1,5 litre d'eau par jour.
  • Évitez les eaux alcalines comme l'eau de Vichy et prenez des tisanes de thym ou verveine.
  • Évitez les aliments épicés.

Complications

  • Risque d'une pyélonéphrite aiguë (complication infectieuse touchant les reins) plus élevé en raison de la compression des voies urinaires (vessie et uretère notamment) par l'utérus augmenté de volume. Elle se manifeste par une fièvre élevée et des douleurs lombaires importantes. L'hospitalisation est nécessaire. Une fois guérie, l'ECBU sera systématique tous les 15 jours ou tous les mois.
  • La gravité des pyélonéphrites tient au risque d'accouchement prématuré en plus du propre danger pour le rein
  • Le 3e trimestre est la période la plus exposée. La surveillance y est toujours accrue.


page : 12
Termes associés : urine - brûlures urinaires - pipi - enceinte - grossesse - envie d'uriner - pollakiurie -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi


Publicité

TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Infection urinaire chez la femme enceinte"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Gynécologue

Dernière mise à jour, le 21/01/2019


vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse