Point de départ

Le pessaire est un anneau en silicone qui introduit dans le vagin permet de soutenir l'utérus et ses annexes en cas de descente d'organe ou prolapsus. Il peut être aussi utilisé en cas d'incontinence urinaire si celle ci est due à cette descente d'organe.
Il en existe différentes tailles adaptées à celles de la cavité vaginale.

Indications

La principale indication du pessaire est le prolapsus génital : descente de la vessie ou colpocèle, de l'utérus ou utérocèle, du rectum ou rectocèle.
L'incontinence urinaire, c'est à dire la difficulté à retenir ses urines peut être améliorée si elle est due à une descente d'organe.
Certaine femmes sportives peuvent avoir des fuites seulement lors d'efforts importants, course à pied, tennis. Elles peuvent le mettre en place à cette occasion tant que dure l'exercice.
Si pour des raisons de santé lé femme ne peut bénéficier d'une intervention chirurgicale. De nombreuses femmes à un âge avancé choisissent cette solution.

Comment mettre le pessaire ?

Une fois le choix du pessaire effectué par le médecin qui détermine sa taille, la patiente l'achète en pharmacie.
Le plus souvent c'est le médecin qui le met en place la première fois en expliquant bien à la patiente la méthode afin qu'elle puisse l'effectuer elle même ultérieurement. Le pessaire est facile à poser.
Pincé entre les doigts, il est introduit dans le vagin dans le sens de la longueur recouvert d'un gel lubrifiant qui facilite l'introduction. Une fois dans le vagin, il prend spontanément une position horizontale et son bord vient se fixer derrière le pubis.

Entretien du pessaire

Afin que le pessaire ne blesse pas la muqueuse vaginale souvent fragile chez les femmes ménopausées et pour éviter la survenue de pertes ou d'odeur, il est recommandé d'appliquer 2 fois par semaine un ovule ou de la crème contenant des estrogènes à action locale.
Régulièrement, la femme pourra enlever le pessaire en introduisant un doigt en crochet dans le vagin et ainsi elle pourra le tirer vers l'extérieur.
Il faut le laver à l'eau tiède avec du savon et le sécher avec un linge propre. Il peut être réintroduit aussitôt avec le gel lubrifiant.
Après la pose, il faut vérifier qu'il est bien adapté à la cavité vaginale, que la femme arrive bien à l'enlever et à le remettre, qu'il n'y a pas d'infection. Ainsi après la pose par le médecin, une consultation est nécessaire au bout d'un mois. La femme pourra alors le laver tous les mois, voir plus.


page : 12
Termes associés : anneau - vagin - prolapsus - descente d'organes - descente organe - prolapsus génital - utérocèle - rectocèle - colpocèle -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi

  • Prolapsus génital (descente d'organe)
    C'est le terme communément utilisé par les femmes pour désigner le « prolapsus », trouble de...
    Prolapsus
    Le prolapsus est un trouble de la statique pelvienne qu'on appelle de manière commune une...

Publicité

TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Pessaire"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Gynécologue

Dernière mise à jour, le 24/01/2019
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse