1. Quels sont les symptômes ou les signes de

Les ballonnements, ou sensation de ventre gonflé, sont du "météorisme abdominal". Ce peut être ponctuel comme cela peut, parfois, être récurrent, comme chez 10 millions de français qui souffrent de "colopathie fonctionnelle". Cela peut s'associer à des douleurs, ou pas, avec de la diarrhée ou de la constipation, ou pas.

2. Quelles en sont les causes ?

Le transit intestinal fonctionne par des contractions qui se propagent tout du long du gros intestin, comme des vagues. Parfois cela s'accélère, du fait de certains aliments ou du stress. Lorsqu'il y a plus de spasmes, il y a plus d'air et l'intestin se dilate, ballonne.

3. Quels sont les symptômes à surveiller ?

Si il n'y a plus de transit du tout, aucune selle depuis plus d'une semaine, il faut craindre une occlusion intestinale. C'est une urgence chirurgicale.

4. Que peut-on faire en cas de

Les pâtes reposent les intestins. Le riz peut constiper (en cas de diarrhée, c'est intéressant).

5. Quel traitement ou médicament à envisager ?

Si on a de la trimébutine, ou si on peut en acheter, c'est un antispasmodique. Le Spasfon® peut être utile en cas d'urgence. Le Smecta peut être absorbant et intéressant.

6. Que ne doit-on pas faire ou éviter de faire ?

Eviter les aliments qui fermentent : les choux, les pommes de terres, les féculents (pois chiches, flageolets,...) ou tout ce qui peut être agressif pour une muqueuse inflammée (agrumes, vinaigre, crudités, etc.).

7. Quand consulter un médecin ?

Si les douleurs ne passent pas après 48h avec ces conseils alimentaires et un premier traitement automédiqué, consulter !

8. Que fait le médecin en cas de consultation ?

Le médecin auscultera l'abdomen à la recherche de bruits hydro-aériques prouvant que l'intestin fonctionne et qu'il n'y a pas d'occlusion.

9. A savoir

Il y a 200 millions de neurones dans l'intestin. Ceci signifie l'importance du stress et de l'anxiété comme générateur de colopathie. Il y a aussi des familles de colopathes. C'est parfois le seul signe de l'organisme pour exprimer un mal-être, une souffrance.

10. Que peut-on faire en prévention ?

Pour éviter les ballonnements ou les crises de colite spasmodique, il convient d'équilibrer son alimentation avec des fibres. Il faut privilégier le pain complet, les haricots verts, l'activité physique....
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi


Publicité

TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Que faire en cas de ballonnements ou colite spasmodique ?"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Médecin généraliste, sexologue

Dernière mise à jour, le 07/12/2017
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse