Accueil > santé au quotidien > diabète > alimentation des enfants diabétiques : des réponses à vos questions

Alimentation des enfants diabétiques : des réponses à vos questions

Quel diabète affecte le plus les jeunes ?

Le diabète qui affecte les enfants est de type 1. Il est la conséquence de la destruction des cellules bêta des ilots de Langherans du pancréas. Il s'agit d'une maladie auto-immune.

Quel est l'enjeu du traitement du diabète ?

Tout l'enjeu du traitement du diabète est de maintenir une glycémie la plus proche de la normale. Pour ce faire, l'enfant ayant un diabète s'injecte de l'insuline et contrôle sa consommation d'aliments contenant des glucides pour une bonne adéquation entre l'insuline injectée et les glucides consommés.

Quel est l'effet des produits sucrés sur le diabète ?

Le sucre et les produits sucrés augmentent la glycémie au même titre que tous les aliments qui contiennent des glucides.
Consommés aux repas, moment où il y aura une présence d'insuline dans le sang, ils ne provoquent pas plus d' hyper glycémies que des féculents ou du pain pour un apport équivalent de glucides. Pris en quantité raisonnable (comme pour tous les enfants) et en équivalence avec d'autres aliments glucidiques, ils n'altèrent pas l'équilibre glycémique. Par contre, consommés entre les repas, ils entraineront des hyperglycémies et ils auront alors un effet néfaste sur l'équilibre glycémique.

Que recommandent les spécialistes sur la consommation de sucre des enfants diabétiques ?

L'ISPAD (International Society for Pediatric and Adolescent Diabetes) dans les recommandations de consensus 2009 indique que :
- le saccharose peut fournir jusqu'à 10% de l'apport énergétique total
- Le saccharose et les produits sucrés devraient être consommés dans le cadre d'une alimentation équilibrée
- Des quantités modérées de saccharose (mot scientifique de sucre)peuvent remplacer d'autres sources de glucides sans provoquer d'hyperglycémie.
- Les boissons sucrées peuvent provoquer des hyperglycémies et devraient être évitées, sauf pour traiter l'hypoglycémie.

L'interdit de sucre chez l'enfant diabétique peut-il créer un problème ?

L'interdit génère chez l'enfant plus grand ou adolescent, des conditions favorables à la « transgression » et peut mener à des conduites d'autant plus difficiles à observer et canaliser pour les parents qu'elles seront cachées et excessives.
Mieux vaut apprendre à ceux qui ont un diabète à consommer intelligemment ces aliments plutôt que leur interdire. Non seulement cela évitera des frustrations inutiles et contribuera à un meilleur épanouissement mais cela conduira, en évitant mieux ces erreurs liées au non-respect des interdits, à un meilleur équilibre.

Diabète de type 1 et 2 : faut-il limiter les sucreries ?

Dans l'entourage des enfants et adolescents, voire pour certains professionnels, on retrouve des confusions notamment avec le diabète de type 2. Le mot diabète est encore synonyme de suppression des aliments sucrés. Ces indications assez fréquemment données aux patients qui ont un diabète de type 2, dans le but de limiter leur surpoids, sont parfois prises en compte, à tort, par les familles touchées par un diabète de type 1.

Quelle différence d'index glycémique entre les produits sucrés et les céréales ?

L'index glycémique permet de classer les aliments contenant des glucides en fonction de leur pouvoir hyperglycémiant. Plus un aliment a un effet hyperglycémiant, plus son index glycémique est élevé. Or l'index glycémique des céréales extrudées est supérieur à celui du saccharose et à la majorité des produits sucrés.

Un aliment pris pendant ou entre les repas est-il plus ou moins hyperglycémiant ?

Lorsqu'il est pris au sein d'un repas mixte (avec des aliments contenant des protéines et des lipides), l'effet hyperglycémiant d'un aliment glucidique est atténué par rapport à une prise isolé en dehors d'un repas.

Un aliment pris pendant ou entre les repas est-il plus ou moins hyperglycémiant ?


Quelles règles pour la consommation de sucreries par un enfant diabétique ?

PAS N'IMPORTE COMMENT :
• À la fin des repas, en équivalence avec d'autres aliments glucidiques ou en petites quantités soit un à deux bonbons en plus du repas
• Au moment d'un sport pour prévenir une hypoglycémie

PAS N'IMPORTE QUAND :
• En quantités « raisonnables » : l'apport de saccharose dans l'alimentation ne doit pas dépasser 10 % de l'apport énergétique total comme pour tous (avec ou sans diabète). N'oublions pas que la consommation excessive de produits sucrés peut occasionner des caries, favoriser la prise de poids et entrainer pour les ceux qui ont diabète des hyper glycémies et leurs complications à long terme
• A adapter à la situation : Une barre chocolatée qui ne s'émiette pas dans un sac et sympa à manger avec d'autres jeunes, peut être proposée lorsque l'enfant pratique une activité sportive ou en collation lors d'un voyage scolaire. Une glace sera plus opportune en goûter à la plage ou lors d'un visite dans un parc d'attraction.

Quels conseils pour les sucreries d'un enfant diabétique ?

Il existe différentes possibilités qu'il convient d'adapter en fonction des envies et des habitudes de la famille. Notamment :

POUR LES DEUX REPAS PRINCIPAUX :
2 solutions :
• Soit terminer le repas par un dessert sucré :
- Si le dessert contient environ 20 g de glucides (un laitage sucré ou aux fruits, une crème, un mousse au chocolat, un esquimau….) il remplace le fruit.
- Si le dessert contient plus de 20 g de glucides (pâtisserie), il faut également manger moins de féculent ou de pain.
• Soit ajouter 1 ou 2 bonbons ou carré(s) de chocolat à la fin d'un repas sans rien changer à son repas

POUR LE GOUTER :
• Manger du pain avec du chocolat ou avec de la pâte à tartiner, des biscuits, une glace…les quantités consommées doivent être adaptées à l'insuline injectée avant le goûter. Les choix sont nombreux .
• Pour les bonbons, prendre le goûter prévu et y ajouter 1 ou 2 bonbons en sus. Pour en manger un peu plus, inclure les bonbons dans les quantités de glucides du goûter.

DANS LE CADRE D'UNE ACTIVITE PHYSIQUE :
• Les enfants raffolent des barres chocolatés ou aux céréales. Elles vont même augmenter progressivement la glycémie et sont intéressantes pour l'activité sportive. C'est le moment idéal pour eux de les consommer.
• En cas d'effort intense et prolongé, ils peuvent en prendre plusieurs.

DANS LE CADRE D'UN REPAS DE FETE :
• On sait à l'avance que l'enfant consommera beaucoup plus de glucides (apéritif, féculents, dessert sucré…). Avec l'aide du diabétologue, il convient d'adapter la dose d'insuline à ce repas.

ENTRE LES REPAS :
• Il reste malgré tout la solution des bonbons ou chewing-gum sans sucre (sucrés avec des édulcorants ), qui peuvent être pris à ce moment là.

EN CE QUI CONCERNE LES BOISSONS SUCREES :
• Elles restent déconseillées. Il est préférable de consommer occasionnellement des boissons light (sucrées avec des édulcorants).

L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi

  • Nutrition
    La nutrition désigne les processus par lesquels un être vivant transforme des aliments pour assurer son...
    Diabète
    Le diabète est une maladie chronique.Il existe deux types de diabète qui sont liés à une insuffisance de...
  • Pédiatrie
    La pédiatrie ou médecine des enfants est une spécialité dont la spécificité la distingue (comme la...
    Que faire en cas d'hypoglycémie chez le diabétique ?
    L'hypoglycémie, qui se définit par un taux de sucre dans le sang inférieur à 0.5g/litre donne une...
    Pleurs de bébé
    Pendant ses premiers mois, un bébé pleure souvent. Vous savez que c'est naturel, mais vous supportez...
    Hygiène alimentaire
    L'hygiène alimentaire se définit comme l'ensemble des règles simples permettant d'éviter les...
    Cholestérol et alimentation
    Le régime sans cholestérol est en fait un abus de langage puisque de très nombreux aliments animaux ou...

Publicité

TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Alimentation des enfants diabétiques : des réponses à vos questions"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Diététicienne

Dernière mise à jour, le 16/06/2012
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse