Accueil > Témoignages > > > Logorrhée

Logorrhée



sandrine69
25/03/2012, 20h25
sa
Bonjour,

J'ai été terriblement choquée par l'article du Dr Emmerich sur la logorrhée.

En effet, je suis une personne qui parle fort, beaucoup, et a tendance à l'exaltation. Je cherche des solutions à mon problème, et je me qualifie de personne équilibrée, même si ce petit problème m'empoisonne à certains moments de ma vie quotidienne. Pour moi, cela tient d'une mauvaise habitude, c'est quelque chose de plus fort que soit qui se manifeste lorsque je suis passionnée par un sujet ou particulièrement de bonne humeur. Cela me dessert bien entendu.

Alors quand je lis que c'est un symptôme des certains "malades mentaux", je suis forcément outrée par cette stigmatisation, et par ce terme d'une extrême violence.

Quand va-t-on cesser de faire de tout une pathologie mentale importante, là où, si ça se trouve, le développement personnel dont les conseils sont dispensés par des psychiatres et autres psychothérapeutes trouve leur solution ?

TÉMOIGNAGE PUBLIÉ EN RÉPONSE A L'ARTICLE
- Docteur Clic

VOS RÉACTIONS
tanou06
19/06/2016, 21h21
ta
Bonjour, j'ai un problème de logorrhée, je ne me sens absolument pas folle ni malade mentale. je vis seule, j'ai trois enfants et je ne vois pas beaucoup de personnes à cause de cette maladie, car lorsque je rencontre des personnes ou mes enfants, "je saoule" tout le monde avec cette averse de mots. Je pars d'une phrase, ensuite sur une autre toujours en donnant beaucoup de détails. Je parle très fort également.
C'est très difficile pour moi, car je me sens encore plus seule. Je m'occupe beaucoup, je ne reste jamais sans rien faire.
sandrine69
19/06/2013, 17h03
sa
Je vous remercie Bwear, vous apportez enfin une réponse qui va me permettre d'avancer d'une ou plusieurs cases dans ma quête de moyens de guérison de cette manie. Je vais regarder votre lien. Le terme "Logorrhée anxiolytique" me semble assez parlant. J'ai constaté effectivement qu'agir contre cette pulsion n'est pas facile et demande beaucoup d'efforts, car même si on sait qu'on aurait avantage à se taire, quand on entre dans ce processus, c'est comme un réflexe conditionné. Je pense que ma tendance aux achats compulsifs à certains moments peut être lié aussi à ce pack maudit. Mais j'ai l'honneur d'être également très optimiste et tenace, ce qui veut dire que je suis persuadée que je peux le combattre à force d'infos sur le sujet et de persévérance. Connaitre les déclencheurs et les méthodes peut être d'un grand secours. Voir un praticien psychiatre aussi. N'hésitez pas... Merci encore !
Bwear
18/06/2013, 09h36
Bw
Bonjour, regardez du coté de "Logorrhée anxiolytique" http://www.psychologies.com/Moi/Se-connaitre/Personnalite/Articles-et-Dossiers/Je-sais-tout-sur-tout
En effet, il ne s'agit pas de pathologie psychiatrique, mais d'un comportement révélateur, selon les cas, de votre vécu ou de vos croyances. Ex : je suis nulle, j'ai besoin de démontrer qui je suis, je suis timide, je me cache derrière un flux de parole., etc.
Le plus dur est de changer de comportement, j'en sais quelque chose. Je fais partie de ces gens qui parlent beaucoup, sans intention pourtant d'écraser les autres ou de toujours avoir raison. Au contraire, j'aime échanger et débattre librement mais je me rends parfaitement compte que parfois j'occupe trop l'espace verbalement.
En bref, faites votre bilan personnel et gardez confiance... un thérapeute comportementaliste ou en développement personnel pourra vous aider...
sandrine69
30/03/2013, 13h27
sa
Non, il ne s'agit pas du fait d'être bavard comme une pie, mais bel et bien d'un comportement exalté qui pousse à l'imprudence. Et cette différenciation entre ceux qui sont "bavards comme une pie" et les maniaco-dépressifs font que des personnes comme moi vivent une grande détresse, car je ne suis ni un "malade mental", ni une simple bavarde, mais quelque chose entre les deux. Et très franchement, qui se préoccupe des personnes comme moi, qui en souffrent énormément cependant, et se retrouvent dans de fâcheuses situations à cause de cette exaltation alternée de regrets d'avoir trop vite agi ou parlé ?
fleur de rosée
07/06/2012, 10h24
fl
Ce monsieur a raison et les medecins ont des connaissances certe et j'ai moi-meme travaillé 30 ans dans les hopitaux et la maladie dont il parle est parfois et meme souvent accompagnée de salive aux coins des lèvres.

Donc ne pas confondre le bavard comme une pie avec la logrrhée ....

Le domaine medical n'a pas la science infuse!!!!!

il y a d'autres médecine qui le dépasse ......................
Tina
26/03/2012, 08h05
Ti
J'ai lu votre message mais je ne vois pas que quel article sur la logorrhée vous faites référence ? Je n'ai pas trouvé de références sur le Docteur Emmerich dont vous parlez. Je suis intéressée par les problèmes de logorrhée pouvez-vous m'éclairer. Merci



À lire aussi

vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse