Accueil > Avis médecin > Sport > Claquage au niveau de l'ischio-jambier de droite

Claquage au niveau de l'ischio-jambier de droite

Publicité

Votre question

Bonjour, je suis un homme de 29 ans, 1m75 et 67kg. Je joue au football depuis pas mal d'années. Cette année j'ai subit mon premier claquage à l'ischio en novembre 2011 (pendant une grosse accélération). J'ai arrêté le sport jusqu'en janvier 2012. Rechute le 15 janvier. Encore un arrêt et reprise progressive à partir du début d'avril. J'ai fait des exercices de renforcement musculaire des jambes et des étirements. J'ai joué quelques matchs en évitant au maximum les grosses accélérations. En mai en match d'entrainement, j'ai tenté quelques accélérations et malheureusement, j'ai rechuté. Je sollicite votre aide pour savoir ce qu'il faut faire. Mon médecin m'avait proscrit la première fois un repos de 5 semaine et reprise progressive du sport. Infos supplémentaires : - cette année (la première fois dans ma vie), tous les matchs se jouent sur du gazon artificiel et j'ai le sentiment que cette surface ne répond pas comme du gazon naturel. - j'ai les muscles inférieurs un peu raides qui manquent de souplesse.

La réponse de notre spécialiste

Bonjour. Veuillez excusez mon retard, le temps me double souvent... Effectivement, les sensations et l'adhérence sont différents entre le gazon artificiel et le naturel, mais la phase d'adaptation était passée. Ce qui se passe souvent lorsque qu'un claquage est traitée uniquement par le repos, sans travailler la cicatrice au fur et à mesure de sa formation, c'est que l'on a une cicatrice fibreuse et qui manque de souplesse. Elle forme un bloc dur au milieu de structures élastiques, d'où zone de conflit à l'interface, générant des douleurs et parfois des micro-déchirures. Pour éviter cette évolution décourageante, on pratique très progressivement, sans attendre que la réparation soit terminée, des exercices très dosés sous le contrôle d'un kinésithérapeute du sport, ou d'un médecin du sport. Cela permet d'orienter les fibres pendant leur formation, et donne au final plus de cohérence à l'ensemble. Il n'est pas trop tard pour rattraper cela, avec des soins de physiothérapie pour assouplir la cicatrice, et de la rééducation à nouveau, pour aller au bout de la réadaptation du muscle, avec des exercices statiques, puis concentriques, et excentriques (ces derniers sont ceux qui sollicitent le plus les muscles, ils se contractent pendant qu'on les étirent). Cela passera donc par la case kiné. Et ensuite il faudra entretenir soigneusement l'extensibilité des muscles par des étirements lents et soigneux. Je reste à votre disposition Cordialement.
Publicité
À lire aussi


Publicité

TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Claquage au niveau de l'ischio-jambier de droite"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Médecin généraliste traumatologie sportive

Dernière mise à jour, le 01/02/2013
Publicité
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Publicité
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Publicité
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse