Accueil > Avis médecin > Grossesse > Grossesse : insuffisance du col à 17 SA

Grossesse : insuffisance du col à 17 SA

Votre question

Bonjour, je suis actuellement enceinte de 17 sa et mon gynécologue vient de constater que la longueur de mon col n'est plus que de 2,6 cm, le col intérieur étant fermé, l'orifice externe ouvert de 1 cm. J'ai déjà porté deux beaux enfants à terme (poids de naissance 3,9 et 3,8 kg) , pour lesquels on avait également diagnostiqué des cols courts mais entre 25 et 27 sa. Pour la présente grossesse j'ai eu des saignements très forts mais indolores à 12 sa suivis de 2 jours d'hospitalisation puis 4 semaines d'arrêt. Depuis cet épisode à 12 sa mon col externe serait donc ouvert à 1 cm mais n'aurait pas bougé, la longueur n'a pas été mesurée avant aujourd'hui. Suite aux mesures prises aujourd'hui (en effet, lors de l'examen écho le gynécologue parlait de 2,4 cm longueur du col, mais il a noté 2,6 cm dans mon dossier de suivi de grossesse) le gynécologue m'a demandé de me ménager' mais m'a autorisé de partir en vacances. Pour ces vacances j'aurai plus de 1000 km de route à faire, que je vais effectuer en 3 étapes, donc moins de 400 kms par jour. Il m'a dit que je pouvais le faire mais qu'il aurait eu tendance à me recommander le train plutôt que la voiture. Je n'ai pas compris en quoi un voyage qui traverse la France du Nord au Sud en une journée de train serait moins fatiguant qu'un voyage en voiture en plusieurs étapes. Est-ce que les vibrations du train sont moins dangereuses pour un col fragilisé que ceux de la voiture ? Sachant que certaines femmes sont déjà hospitalisées avec un col de 2,5 cm, n'est-il pas irresponsable de ne pas complètement annuler ce voyage ? Merci d'avance de votre réponse.

La réponse de notre spécialiste

Bonjour. Il est très délicat de répone à ce type de questions, car cela demande de faire plusieurs hypothèses non prouvables, et là intervient le feeling' du médecin qui vous suit et qui vous examine. Pour essayer de vous donner des éléments de choix, voilà les bases du raisonnement: - certes, l'intensité, et non pas le type, des vibrations subies, va avoir son importance. Donc si vous avez un véhicule très confortable et bien suspendu, et empruntez des autoroutes plutôt que des routes en mauvais état, la nuance est importante. - par ailleurs, peut-être que votre gynécologue pensait que dans le train, on peut choisir de voyager allongée, mais c'est peut-être possible aussi dans votre voiture, ou au moins une position ' relax' avec le siège avant. C'est vous qui pouvez le savoir. - s'il vous autorise le voyage, il est probable que vous n'avez pas de contractions anormales, donc que le col ne subit pas de poussées actuellement. Donc, en vous ménageant des temps de repos comme vous le faites, il est probable que le voyage se passe bien. - ensuite, il faut tenir compte des ressources médicales de l'enoit de villégiature, pour avoir l'esprit tranquille. Voilà vos éléments de ' gestion' , je reste à l'écoute, Cordialement.
À lire aussi


Publicité

TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Grossesse : insuffisance du col à 17 SA"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Médecin généraliste traumatologie sportive

Dernière mise à jour, le 01/01/2013
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse