Accueil > Avis médecin > Psychothérapies > Grossesse et Effexor

Grossesse et Effexor

À LIRE AUPARAVANT

Médicaments et grossesse
Publicité

Votre question

Bonjour, j'ai 33 ans et j'ai toujours eu tendance à la dépression. Du côté de la famille de mon père j'ai des antécédents de dépression nerveuse et quelques cas de suicide ou tentative de suicide. A 30 ans j'ai commencé à prendre du Seropram pour des crises d'angoisse et au bout d'un an ces crises ce sont accentuées et je suis passée à l'Effexor. je suis tombée enceinte d'une façon inattendue mais je voudrais avant tout garder cet enfant même si je sais que les antidépresseurs représentent beaucoup de risques.Actuellement je suis enceinte de 2 mois et je prends un comprimé d'Effexor 50mmg par jour. J'ai essayé d'arrêter une première fois trois semaines et puis une semaine mais je n'ai pas pu supporter l'état d'anxiété et d'angoisse dans lequel je me trouvais et j'ai dons repris le médicament. je me pose énormément de questions: - quelle est la dose minimale que je peux prendre ? -dois-je arrêter complètement et dans ce cas là comment faire pour ne pas craquer? -finalement, existe-il un autre médicament de remplacement compatible avec la grossesse?

La réponse de notre spécialiste

Bonjour. Pour l'Effexor, nous sommes dans le cas trop fréquent où les études préliminaires n'ont montré aucun risque de malformation, mais où l'absence de recul chez la femme enceinte entraîne les mises en garde de prudence obligatoires, qui durent de nombreuses années, puisque bien sûr on ne prendra jamais le risque d'études systématiques.... Donc, à tout prendre, dans votre contexte, puisque l'Effexor vous est très utile, l'augmentation éventuelle, très faible, du risque de malformation (qui n'est jamais nul, même sans médicament) semble largement mis en balance par les effets délétères de votre anxiété profonde et des antécédents familiaux. Par contre, on sait qu'il peut y avoir un syndrome de sevrage chez l'enfant après la naissance. Il serait donc utile de suivre aussi une thérapie comportementale pour apprendre à mieux gérer vos crises d'angoisse, ce qui vous permettrait de diminuer le traitement progressivement sur la fin de la grossesse, limitant beaucoup ce syndrome. Vous devriez consulter votre médecin ou votre psychiatre.
Publicité
Termes associés : dépression - grossesse - traitement -
À lire aussi

  • Médicaments et grossesse
    Au cours de votre grossesse, ne prenez des médicaments que si vous en avez vraiment besoin et...
    Psychothérapies
    La psychothérapie consiste à intervenir sur le psychisme d’une personne sans le recours au moindre...
  • Traitement de la dépression
    Le traitement repose sur plusieurs éléments : D'abord sur une évaluation de la dépression :...
    Psychodrame
    Le psychodrame est une forme de thérapie de groupe destinée à gérer les conflits inter-personnes. Les...
    Psychanalyse
    La psychanalyse, héritage de Freud, est au départ un procédé thérapeutique utilisé pour rechercher...
    Que faire en cas de déprime ?
    La déprime est un état d'humeur triste ou de désintérêt qui dure pendant moins de 2 semaines. C'est...
    Dépression et plongée sous-marine
    La dépression n'est pas en tant que telle une contre-indication à la pratique de la plongée sous-marine,...

Publicité

TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Grossesse et Effexor"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Médecin généraliste

Dernière mise à jour, le 20/12/2010
Publicité
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Publicité
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Publicité
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse