Accueil > Partir en voyage > Partir en Guadeloupe
carte du Guadeloupe
Nord-Sud-Est-Ouest
  - Pays à température modérée

Baignade

risque :


Il n'y a aucun risque à se baigner dans ce pays.


Faune

risque :


  • Avant de vous chausser, vérifiez que des insectes ou autres bêtes n'y ont pas élu domicile, leur réaction à l'arrivée de vos pieds pourrait être désagréable voire dangereuse, en particulier araignées ou scorpions
  • Pour les sacs de couchage idem.

  • Lors des baignades en mer, il faut être vigilant au contact avec les coraux et les oursins qui peuvent infliger des blessures.
  • Par ailleurs, les méduses   peuvent provoquer des réactions cutanées violentes.

Maladies chroniques

risque :


  • Vous pouvez évidemment voyager, mais pensez à emporter tous vos médicaments en prévoyant plusieurs jours de plus au cas où votre retour serait décalé.
  • Ne mettez pas tous vos comprimés dans vos bagages à soute (quelques-uns se perdent ou sont volés).
  • Evidemment allez voir votre médecin avant de partir.

Maladies locales

risque :


  • La dengue peut survenir par épidémie et se transmet par des piqûres de moustiques. Munissez vous de répulsifs contre les moustiques pour vous en protéger.
  • La dengue pouvant avoir des formes hémorragiques, il est recommandé de ne jamais prendre d'aspirine (qui accroit les risques hémorragiques) et de consulter au plus tôt un médecin.

  • La consommation de certains poissons (poissons carnivores) peut être responsable d'une intoxication appelée ciguatéra . Le risque est très variable d'une zone à l'autre et dans le temps car l'intoxication des poissons eux mêmes se fait dans des circonstances bien spécifiques. Renseignez vous sur place.
  • Des épidémies de dengue sont possibles : munissez vous de répulsifs contre les moustiques
  • Coraux, oursins, méduses :
    Attention à ces animaux marins. Leur contact peut entraîner des réactions violentes.

Maladies locales

risque :


  • La consommation de certains poissons (poissons carnivores) peut être responsable d'une intoxication appelée ciguatéra . Le risque est très variable d'une zone à l'autre et dans le temps car l'intoxication des poissons eux mêmes se fait dans des circonstances bien spécifiques. Renseignez vous sur place.
  • La dengue peut survenir par épidémie et se transmet par des piqûres de moustiques. Munissez vous de répulsifs contre les moustiques pour vous en protéger. La dengue pouvant avoir des formes hémorragiques, il est recommandé de ne jamais prendre d'aspirine (qui accroit les risques hémorragiques) et de consulter au plus tôt un médecin.

  • La consommation de certains poissons (poissons carnivores) peut être responsable d'une intoxication appelée ciguatéra . Le risque est très variable d'une zone à l'autre et dans le temps car l'intoxication des poissons eux mêmes se fait dans des circonstances bien spécifiques. Renseignez vous sur place.
  • Des épidémies de dengue sont possibles : munissez vous de répulsifs contre les moustiques
  • Coraux, oursins, méduses :
    Attention à ces animaux marins. Leur contact peut entraîner des réactions violentes.

Maladies respiratoires

risque :


  • Contrairement à ce qu'on pourrait imaginer, la différence de température (avion, ambiance climatisé, …) et la sécheresse de l'air en saison sèche favorisent les infections respiratoires banales (pharyngite , bronchite …).
  • Les personnes porteuses d'une insuffisance respiratoire ou d'une bronchopneumopathie obstructive doivent en parler à leur médecin avant leur départ.

Marche

risque :


  • La marche pieds nus est à éviter car les blessures au pied sont difficiles à cicatriser en milieu tropical.
  • Par ailleurs, vous vous exposez à des infections parasitaires digestives ou cutanées (ankylostomoses , anguillulose et larva migrans cutanée en cas de marche sur sol humide, et tungose en cas de marche sur sable).

MST

risque :


Comme dans tous les pays, le risque de maladie sexuellement transmissible est lié aux rencontres et aux rapports sexuels.

En dehors du Sida , de nombreuses maladies transmises sexuellement pourraient vous laisser de bien mauvais souvenirs :

L'utilisation de préservatifs en cas de rapport sexuel est donc impérative.


Soleil

risque :


Le soleil peut entraîner des brûlures souvent très désagréables et parfois sévères.

Il peut s'agir de coups de soleil , mais également de coup de chaleur .

  • Si à l'époque où vous partez, vous savez que vous rencontrerez beaucoup de soleil, il peut être utile de préparer votre peau avant de partir, en vous exposant de façon modérée avant le départ. Quoi qu'il en soit, il vous faudra sur place éviter les expositions solaires prolongées, en particulier entre 11h et 16 h, heure locale.  L'utilisation de crème solaire haute protection est indispensable dès que l'indice solaire est trop fort et/ou si vous avez une peau sensible au soleil.
  • Il peut être utile pour vous de calculer ici votre risque d'attraper des coups de soleil. Pour celà, cliquez ici .
  • Par ailleurs, même dans les pays tempérés, les pics de chaleur peuvent être importants, en particulier en cas de canicule .
  • Enfin, si vous êtes allergique au soleil , il faudra penser en plus de la crème solaire, prévoir un anti-histaminique dans votre trousse à pharmacie.

Traitements

risque :


Si vous êtes porteur des maladies suivantes :

il est indispensable de signaler à votre médecin votre projet de voyage.

 

 


Traumatismes

risque :


  • Il s'agit des accidents de circulation, des sports, ou des problèmes au cours des excursions ou lors des promenades. Les traumatismes représentent 1/3 des rapatriements sanitaires et sont parfois graves.
  • L'ambiance insouciante d'un voyage fait parfois oublier des précautions élémentaires.
    Donc prudence surtout le soir et la nuit (ceinture de sécurité...) et casque impératif si vous roulez à moto.
  • De plus, les véhicules sont souvent en aussi en mauvais état que les routes et le respect du code de la route n'est pas une constante universelle...!


L'information ci-dessous apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.


Article créé, modifié ou vérifié par
Médecin généraliste

Dernière mise à jour, le 10/04/2015

vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse