Accueil > Partir en voyage > Partir en Haiti
carte du Haiti
Nord-Sud-Est-Ouest
  - Pays à température modérée

Baignade

risque :


Il n'y a aucun risque à se baigner dans ce pays.


Faune

risque :


  • Avant de vous chausser, vérifiez que des insectes ou autres bêtes n'y ont pas élu domicile, leur réaction à l'arrivée de vos pieds pourrait être désagréable voire dangereuse, en particulier araignées ou scorpions
  • Pour les sacs de couchage idem.

Maladies chroniques

risque :


  • Vous pouvez évidemment voyager, mais pensez à emporter tous vos médicaments en prévoyant plusieurs jours de plus au cas où votre retour serait décalé.
  • Ne mettez pas tous vos comprimés dans vos bagages à soute (quelques-uns se perdent ou sont volés).
  • Evidemment allez voir votre médecin avant de partir.

Maladies locales

risque :


  • Des piqûres d'insectes (moustiques , moucherons) peuvent transmettre des maladies comme la dengue   et la filariose : munissez vous de répulsifs .
  • La dengue pouvant avoir des formes hémorragiques, il est recommandé de ne jamais prendre d'aspirine (qui accroit les risques hémorragiques) et de consulter au plus tôt un médecin.

La dengue est présente en Haïti, le vecteur Aedes Aegypti est partout présent, en particulier en zone urbaine. Il est conseillé d'éviter les aspirines ) du fait du risque de dengue hémorragique.
Les foyers de filariose lymphatique se trouvent sur les côtes.

 

A côté de la turista, d'autres maladies à transmission hydrique existent :  
Il s'agit essentiellement des maladies diarrhéiques d'origine bactérienne (salmonellose , shigellose ) ou parasitaire (amibiase , giardiase). Leur prévention se base sur une bonne hygiène alimentaire (Ne consommer des crudités que correctement lavées. Ne consommer que des boissons en bouteille vendues dans le commerce.)

 

En raison d'un certain nombre de décès attribués à un fruit nommé "ackee" ou "aki", il est conseillé d'éviter jusqu'à nouvel ordre de consommer ce fruit.


Marche

risque :


  • La marche pieds nus est à éviter car les blessures au pied sont difficiles à cicatriser en milieu tropical.
  • Par ailleurs, vous vous exposez à des infections parasitaires digestives ou cutanées (ankylostomoses , anguillulose et larva migrans cutanée en cas de marche sur sol humide, et tungose en cas de marche sur sable).

MST

risque :


Comme dans tous les pays, le risque de maladie sexuellement transmissible est lié aux rencontres et aux rapports sexuels.

En dehors du Sida , de nombreuses maladies transmises sexuellement pourraient vous laisser de bien mauvais souvenirs :

L'utilisation de préservatifs en cas de rapport sexuel est donc impérative.


Précautions générales

risque :


Pays en guerre. La situation générale sur tous les plans rendent ce pays extrêmement dangereux pour les voyageurs.
De plus,le faible niveau sanitaire ne permet pas d'assurer au voyageur une sécurité minimale sur le plan de la prise en charge des problèmes de santé. Les infrastructures sanitaires sont très dégradées, voire très inexistantes dans certaines régions.
Si vous ne pouvez malgré tout éviter ce voyage, renseignez-vous directement auprès des ministères des affaires étrangères pour les dernières recommandations concernant ce pays et les risques encours.

Les voyages sont déconseillés dans ce pays, sauf pour raisons professionnelles impératives. Une force multinationale intérimaire autorisée par la résolution 1529 des Nations Unies à laquelle participent le Canada, le Chili, les Etats-Unis et la France a commencé à se déployer dans le pays dès le 29 février afin de faciliter le retour à l'ordre et à la sécurité.


La restauration de l'Etat et de l'administration sur l'ensemble du pays prendra du temps. A Port-au-Prince, les violences politiques ont cessé mais la délinquance civile semble prendre le relais. Il convient de savoir que toutes les prisons du pays ont été vidées à l'occasion des événements du mois de février et de nombreux criminels se trouvent désormais en liberté.

 

Les conditions générales de sécurité dans le pays sont mauvaises. En tout état de cause, la plus grande prudence est recommandée pour les personnes qui auraient à se rendre en Haïti. Il leur est conseillé de respecter les précautions suivantes :

  • éviter de se promener seul dans les quartiers populaires et les bidonvilles, et plus particulièrement aux abords du port et de l'aéroport de Port-au-Prince et renoncer aux promenades à pied, la nuit, en raison de l'absence d'éclairage urbain ;
  • éviter de circuler en automobile la nuit sur les routes de province et dans la périphérie de la capitale ;
  • ne pas porter de bijoux ou d'objets de valeur, ne pas laisser en évidence les caméras et les appareils photos et éviter, de manière générale, de susciter des convoitises ;
  • s'abstenir de tout comportement provoquant, arrogant ou ostentatoire ;
  • ne pas photographier ou filmer les gens sans leur accord préalable. Plus généralement, éviter de prendre en photo des lieux miséreux ;
    refuser toute proposition de vente d'articles divers (notamment cigarettes et alcools) dans la rue ;
  • éviter les rassemblements de curieux et badauds pouvant se transformer très rapidement en une foule incontrôlable ;
  • décliner les invitations aux cérémonies vaudoues non répertoriées ;
  • s'en tenir, dans les rapports avec les policiers, à un comportement courtois, posé, et strictement respectueux de la législation locale. En cas de difficultés, ne pas hésiter à prendre contact avec l'ambassade ;
  • En cas d'attaque à main armée, ne pas opposer de résistance.

(Source : Ministère des affaires étrangères)

Soleil

risque :


Le soleil peut entraîner des brûlures souvent très désagréables et parfois sévères.

Il peut s'agir de coups de soleil , mais également de coup de chaleur .

  • Si à l'époque où vous partez, vous savez que vous rencontrerez beaucoup de soleil, il peut être utile de préparer votre peau avant de partir, en vous exposant de façon modérée avant le départ. Quoi qu'il en soit, il vous faudra sur place éviter les expositions solaires prolongées, en particulier entre 11h et 16 h, heure locale.  L'utilisation de crème solaire haute protection est indispensable dès que l'indice solaire est trop fort et/ou si vous avez une peau sensible au soleil.
  • Il peut être utile pour vous de calculer ici votre risque d'attraper des coups de soleil. Pour celà, cliquez ici .
  • Par ailleurs, même dans les pays tempérés, les pics de chaleur peuvent être importants, en particulier en cas de canicule .
  • Enfin, si vous êtes allergique au soleil , il faudra penser en plus de la crème solaire, prévoir un anti-histaminique dans votre trousse à pharmacie.

Traumatismes

risque :


  • Il s'agit des accidents de circulation, des sports, ou des problèmes au cours des excursions ou lors des promenades. Les traumatismes représentent 1/3 des rapatriements sanitaires et sont parfois graves.
  • L'ambiance insouciante d'un voyage fait parfois oublier des précautions élémentaires.
    Donc prudence surtout le soir et la nuit (ceinture de sécurité...) et casque impératif si vous roulez à moto.
  • De plus, les véhicules sont souvent en aussi en mauvais état que les routes et le respect du code de la route n'est pas une constante universelle...!


L'information ci-dessous apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.


Article créé, modifié ou vérifié par
Médecin généraliste

Dernière mise à jour, le 10/04/2015

vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse