Accueil > psy > psychologie > chacun sa place dans la famille
À LIRE AUPARAVANT

Conflits familiaux

Chacun son espace

La plupart du temps, les systèmes dysfonctionnent par manque de différenciation de chacun des éléments qui les composent. Remettons les choses à leur place : pour vous ados, vos parents sont vos parents et ils doivent vous soutenir et vous protéger en prenant les décisions qu’ils estiment bonnes pour vous (que vous les approuviez ou non). Vous devez les respecter (tout en ayant le droit de les discuter en fonction de votre âge). L’espace et la position de chacun s’expriment différemment dans chaque famille, mais une structure demeure commune .

Parents/enfants, chacun sa place

On distingue l’axe vertical des générations « aïeux/parents/enfants » – même si c’est plus compliqué chez vous, il existe de toute façon un axe vertical dans chaque famille – et des axes horizontaux, celui des aïeux, des parents et celui des frères et soeurs. Le psychanalyste Paul Claude Racamier évoque les dangers des familles dans lesquelles règne une indifférenciation entre les parents et les enfants. Le manque de structure crée un chaos, dans lequel personne ne trouve sa place. La place de chacun est menacée par les pressions et les empiètements incessants de l’entourage. La différenciation progressive étant impossible, la séparation devient le seul moyen de ne pas étouffer, elle ne peut être que brutale et cela crée toujours de la souffrance.

Evolution des places

Les changements du corps et l’apparition des désirs sexuels sont souvent difficiles à supporter pour les ados et pour leur entourage, qui doit s’y adapter. Les places évoluent sans cesse. Une ado, par exemple, sent que cela blesserait sa mère de la voir devenir plus jolie et plus désirable qu’elle, parce que sa mère se sentirait alors vieillir (la belle-mère de Blanche-Neige n’est pas morte, elle n’a peut-être jamais été aussi vivante !). Certains pères ont, eux aussi, envie de rester jeunes. Et s’il est agréable d’avoir des parents jeunes et dynamiques, il peut être difficile de se sentir en compétition avec ceux dont on dépend. Parfois, la place dans la famille est occupée par l’histoire familiale ou collective. Génocides, exils, guerres produisent des récits (ou des silences) qui restent centraux pendant des générations. D’autres fois, c’est une personne qui a souffert excessivement, qui a été ou qui s’est détruite et qui, des générations après, génère encore des comportements de souffrance.


page : 12
Termes associés : famille - tensions - parents - ados - générations - respect -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi


Publicité

TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Chacun sa place dans la famille"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Psychanalyste psychothérapeute

Dernière mise à jour, le 03/02/2015
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse