Accueil > santé des enfants > santé bébé > suivi de mon enfant: à la naissance choix de l'allaitement
Suivi de mon enfant: à la naissance choix de l'allaitement

Suivi de mon enfant: à la naissance choix de l'allaitement

À LIRE DANS CET ARTICLE
Le choix de l'allaitement dépend à la fois de vous et de vos capacités.

L'allaitement maternel

Les conditions du choix

Pour bien allaiter, il faut pouvoir et vouloir.


Pouvoir

  • C'est être dans de bonnes dispositions physiques et mentales, mais aussi dans de bonnes conditions d'environnement familial : calme, tranquillité, repos, bonne hygiène de vie.

Vouloir

  • C'est être motivée, convaincue intimement que :
  • C'est le meilleur choix pour votre bébé.
  • C'est une décision du couple, le père doit aussi donner son avis.
  • Ce n'est subir aucune « pression », ni familiale, ni médicale ; c'est vous qui allez allaiter et personne d'autre.

Les avantages du lait maternel

Le lait de mère est idéal pour le petit de l'homme. En effet :

Sa composition chimique assure une ration équilibrée, idéale pour la croissance.

Sa composition varie au cours de la période d'allaitement :

- colostrum les deux à trois premiers jours,

- lait de transition après la montée laiteuse du deuxième et troisième jour,

- lait mature vers le dixième jour, dont la composition varie au cours de la tétée mais aussi dans la journée. Il est en permanence adapté aux besoins nutritionnels, à la physiologie, aux capacités de digestion du nourrisson.

Surtout, il assure une protection contre les infections, essentiellement digestives, ce que ne peut assurer le lait artificiel. Son rôle est moins certain dans la prévention de l'allergie et des infections rhinopharyngées.

A ces propriétés importantes du lait, s'ajoutent sa disponibilité constante, sa stérilité, sa température idéale, la modicité de son coût.

Enfin, il permet un rapport intime plusieurs heures par jour entre la mère et son enfant.

Les grands avantages du lait maternel

Sa parfaite adaptation aux besoins nutritionnels.

La protection contre les infections digestives.

Les inconvénients de l'allaitement maternel

Ils sont en fait mineurs, mais souvent utilisés comme arguments contre l'allaitement.

L'allaitement est contraignant

C'est vrai ; cela nécessite de votre part une disponibilité permanente, du moins les deux premiers mois. Mais même lorsque le rythme devient plus régulier, votre autonomie ne dépasse malgré tout guère trois à quatre heures.

L'allaitement pose des problèmes esthétiques

C'est faux.

Il est vrai que, pour bien allaiter, il faut bien manger et que cela retarde le retour au poids d'avant la grossesse. Cependant, l'allaitement terminé, au prix d'un régime modéré, vous retrouverez votre poids antérieur.

L'allaitement abîme les seins : c'est la cause d'une des réticences les plus tenaces. Elle n'est pas fondée. En revanche, si vous avez souffert lors d'un allaitement précédent de crevasses, engorgements, abcès… cela peut évidemment vous faire hésiter.

L'allaitement fatigue

C'est vrai, mais cela ne dure que pendant la période de l'allaitement, et encore tout dépend de vos conditions de vie et de vos motivations.

L'allaitement est incompatible avec la reprise du travail

C'est vrai en général ; les femmes qui ont une activité professionnelle doivent reprendre le travail vers la dixième semaine après la naissance, parfois plus tôt dans certaines professions. Beaucoup de femmes considèrent alors inutile de mettre en route un allaitement qu'elles devront interrompre au bout de quelques semaines. C'est une erreur : six ou huit semaines d'allaitement sont très bénéfiques à l'enfant. D'ailleurs, rien n'empêche ensuite, après la reprise du travail, de faire un allaitement mixte, en conservant la première et la dernière tétée.

L'allaitement peut être vecteur de certains toxiques

C'est le cas de la drogue (en règle générale, une femme droguée n'allaite pas), mais surtout du tabac, de l'alcool, des excitants. Il impose donc de changer temporairement certaines habitudes. Mais il est vrai que, même en l'absence d'allaitement au sein, il n'est pas bon de fumer, de boire ou de prendre des excitants… En réalité, tout est question de modération, et il est bien évident qu'un petit verre de vin, une cigarette de temps en temps, un thé, un café léger ne peuvent pas faire de mal.

Les contre-indications

Les contre-indications de l'allaitement sont rares :

- certaines maladies chroniques (SIDA, hépatite B, insuffisance cardiaque, rénale, hépatique…) ;

- un traitement médical indispensable qui passe dans le lait et risque d'être dangereux ;

- la forme du mamelon qui peut empêcher tout allaitement ;

- mais la plus importante est l'absence de motivation.



page : 12
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi


Publicité

TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Suivi de mon enfant: à la naissance choix de l'allaitement"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Pédiatre

Dernière mise à jour, le 02/03/2015
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse