Prise de sang

Prise de sang

À LIRE DANS CET ARTICLE
À LIRE AUPARAVANT

Examens complémentaires

Point de départ

La prise de sang consiste à piquer la peau de façon à recueillir du sang. Lorsqu'elle est effectuée par des professionnels entraînés et à condition d'avoir des veines potables , la prise de sang est absolument indolore.

Les 3 moyens pour prendre du sang

Prise de sang veineuse

C'est la plus fréquente, et c'est comme cela qu'on effectue la quasi totalité des analyses. Le médecin désinfecte la peau avec un antiseptique local, généralement alcool à 60 ou à 90. Puis il serre le bras avec un garrot élastique ou un brassard et il tapote la veine pour que celle-ci ressorte. Le lieu le plus fréquent est soit le pli du coude, soit le dessus du bras, soit à défaut le dos de la main. Quand la veine est bien gonflée le médecin introduit l'aiguille en maintenant la peau pour qu'elle ne glisse pas. En général on ne pique pas les veines qu'on voit, mais les veines qu'on sent sous le doigt. Le sang est recueilli soit avec une seringue, soit en le laissant s'écouler dans un tube. L'aiguille est retirée et la piqûre comprimée durant quelques minutes.

Prise de sang artérielle

Même opération de désinfection, mais pas de garrot. Elle est destinée seulement à mesurer les gaz du sang . La prise de sang est fait par un médecin, au poignet ou au pli de l'aine avec une seringue en verre (elle coulisse bien) contenant un peu d'héparine (pour éviter que le sang coagule). C'est la pression du sang artérielle qui fait monter tout seul le piston dans la seringue. La compression après la prise de sang peut être un peu plus longue que pour la prise de sang veineuse.

Prise de sang capillaire

On fait un petit piqûre au doigt avec un stylo spécial et on recueille une goutte de sang qu'on dépose sur une bandelette réactive qui va changer de couleur. Ce système est utilisé pour les home tests , en particulier pour la surveillance de la glycémie chez les diabétiques .

Incidents

Ils sont généralement bénins :

  • En cas de prise de sang importante et surtout chez les personnes qui ont peur de la prise de sang, il peut se produire un malaise vagal sans la moindre gravité. L'hématome peut mettre plusieurs jours à disparaître.
  • Plus rare, mais plus ennuyeux, la fistule artério-veineuse , qui peut se créer en cas de prise de sang artérielle.
  • Enfin l'infection du point d'injection. Très rare puisque la désinfection est systématique avant toute prise de sang.
Termes associés : piqûre - sang -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi


Publicité

TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Prise de sang"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Médecin généraliste

Dernière mise à jour, le 04/06/2010
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse