Accueil > santé de la femme > contraception > contraception définitive : des réponses à vos questions
Contraception définitive :  des réponses à vos questions

Contraception définitive : des réponses à vos questions

Depuis quand la loi autorise-t-elle la contraception définitive en France ?

La loi n° 2001-588 du 4 juillet 2001 autorise la « stérilisation à visée contraceptive chez les personnes majeures, qui ont signé un formulaire de consentement et après 4 mois de réflexion suivant l'information sur les risques médicaux encourus et les conséquences de l'intervention ». Un dossier d'information écrit doit être remis.

Avant cette loi, la stérilisation était considérée comme une mutilation. La France a été un des derniers pays européens à légaliser la contraception définitive (après la Hollande, l'Angleterre, l'Espagne, le Portugal).

Quelles sont les différentes techniques de contraception définitive (hors vasectomie chez l'homme) ?

Dans la réticence française à la pratique de stérilisation tubaire pesait pour beaucoup le risque chirurgical et anesthésique : la ligature tubaire nécessite une anesthésie générale pour un geste chirurgical pratiqué, soit par voie vaginale, soit par voie laparotomique ou coelioscopique. La voie coelioscopique reste à l'heure actuelle la voie la plus utilisée au monde.

En France, la méthode hystéroscopique avec pose d'implants intratubaires (Essure), diffusée depuis 2002, est désormais plus largement pratiquée que la méthode coelioscopique.

Quelle est l'efficacité des différentes techniques de contraception définitive et leurs causes d'échec ?

Les statistiques d'échec sont les suivantes :

• Méthodes conventionnelles de ligature : 1,8% d échecs avec un taux de décès lié à l'anesthésie générale 3 à 6/100000.
• Méthode Essure : échecs 0,38% surtout dus à une absence de contrôle du bon positionnement des implants à 3 mois, ou de la non poursuite pendant ces 3 mois d'une contraception pendant le temps nécessaire aux dispositifs pour obstruer les trompes.

Les différentes techniques de contraception définitive sont-elles remboursées par l'assurance maladie ?

Toutes les méthodes de stérilisation sont désormais remboursées par l'assurance maladie. La contraception Essure est remboursée quelque soit l'âge, même inférieur à 40 ans, depuis le 14 novembre 2012.

Quelle est la méthode de contraception définitive la plus utilisée actuellement ?

Du fait de sa simplicité et de son absence de risque, la méthode Essure a supplanté depuis 2010 la méthode coelioscopique.

En quoi consiste la méthode Essure de contraception définitive ?

La méthode Essure est une procédure non invasive, pratiquée en ambulatoire, SANS anesthésie et sans risque. Elle consiste à placer par hystéroscopie un implant dans chacune des trompes. Ces implants contiennent des fibres de polyéthylène qui vont progressivement obturer les trompes de façon définitive. Il peut y avoir une réaction inflammatoire localisée.

Pourquoi la méthode Essure est-elle la plus utilisée actuellement ?

La méthode Essure est la plus utilisée actuellement car il n' y a pour ainsi dire aucune contre-indication, sauf une difficulté éventuelle d'accéder aux ostia tubaires, et une contre-indication toute relative de l'allergie au nickel.

Quelles sont les différentes raisons des femmes pour choisir la contraception définitive ?

Il y a plusieurs raisons pour les femmes :

• la plus importante est LA DECISION de ne plus vouloir définitivement d'enfant et le CHOIX d'une contraception simple, efficace, sans effet secondaire quelconque, et préservant le cycle physiologique,
• le « ras le bol » des contraceptions antérieures hormonales ou non (DIU, contraceptions locales),
• une contre-indication bien sûr aux contraceptions hormonales par des risques cardiovasculaires et carcinologiques, ou une mauvaise tolérance clinique ou biologique.

Quelles sont les précautions à prendre lorsqu'une femme exprime un désir de contraception définitive ?

Pour la méthode Essure qui obture définitivement les trompes, il faut avoir une certitude du NON désir ultérieur de grossesse. Par contre, les méthodes coelioscopiques peuvent éventuellement permettre une reperméabilisation ultérieure en cas de regret.

Quelle est la proportion de changement d'avis après une contraception définitive ?

Deux études françaises, HEVA et Success, permettent d'assurer que les changements d'avis sont très faibles, et moins encore pour la méthode Essure :
- Essure 0,025% (soit 10 femmes sur 39169)
- ligature tubaire 0,20% (soit 144 femmes sur 70108).
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi

  • Contraception féminine
    La contraception féminine est l'ensemble des méthodes qui permettent...
    Stérilet chez la femme qui n'a pas eu d'enfant
    Avoir un partenaire fixe pour limiter les risques de maladies sexuellement transmissibles qui pourraient...
  • Préservatif
    Masculin ou féminin, le préservatif assure une contraception et une protection contre les MST à ...
    Pilule
    La pilule est une contraception hormonale qui contient un estrogène de synthèse, l'éthinyl-estradiol ...
    Contraception progestative
    La contraception progestative ne contient qu'un progestatif contrairement aux pilules classiques qui...
    Naissance de la pilule
    11 mai 1960, la première pilule contraceptive, Enovid, obtient son autorisation de mise sur le marché...
    A chaque âge sa contraception
    Il existe une contraception adaptée à votre cas pour chaque circonstance de votre vie.

Publicité


TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Contraception définitive : des réponses à vos questions"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Gynécologue

Dernière mise à jour, le 31/05/2013
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse