Accueil > santé des enfants > santé bébé > eaux minérales et biberons : des réponses à vos questions
Eaux minérales et biberons :  des réponses à vos questions

Eaux minérales et biberons : des réponses à vos questions

Pour les biberons, comment se compare l'eau du robinet avec l'eau en bouteille ?

L'eau du robinet est doublement contrôlée en France : DDASS et auto-surveillance permanente par les entreprises qui traitent l'eau et la distribuent. Sa composition et sa potabilité varient selon les régions, les villes et les localités mais répond à des critères de qualité rigoureux fixés par le ministère de la santé après avis du conseil supérieur d'hygiène publique.

Les normes françaises tiennent compte des recommandations de l'OMS et des dispositions européennes. L'eau du robinet est satisfaisante sur le plan de l'hygiène, dépourvue de tout parasite, virus ou bactérie dangereux pour la santé. Sa minéralisation totale est limitée à 2 g/l. Les taux de chlorures, sulfates, fluorures etc. ont des concentrations maximales fixées. Les teneurs en plomb, résidus de pesticides et d'hydrocarbures sont contrôlés. Une désinfection au chlore précède l'introduction dans le réseau public, ce qui peut entrainer une odeur particulière mais n'est pas dangereuse.

Si on utilise l'eau du robinet pour préparer un biberon, certaines précautions doivent être prises :

- Après ouverture du robinet, attendre quelques secondes avant de recueillir l'eau
- Seule l'eau froide est utilisée car au-delà de 25°C, l'eau peut être plus chargée en micro-organismes et en sels minéraux
- La concentration de l'eau en plomb ne doit pas dépasser 10 microg/l. Attention aux habitats antérieurs à 1948 où les canalisations peuvent être en plomb.
- Le robinet doit faire l'objet d'un entretien régulier (nettoyage, détartrage)
- Le plan de travail et les accessoires doivent être propres
- La composition minérale de l'eau distribuée doit être compatible avec les critères de qualité requis pour les eaux embouteillées destinées à la consommation des nourrissons et notifiés dans l'avis de l'AFSSA du 2/12/2003 (vérifier à la mairie du domicile)
- Ne pas utiliser de l'eau ayant subi une filtration à domicile ou un adoucissement

Pour les biberons des nourrissons, quelle eau en bouteille faut-il choisir ?

Si la maman achète une eau en bouteille, qu'elle soit minérale ou de source, le point fondamental est qu'il soit inscrit sur l'étiquette : « convient aux nourrissons » avec un logo de biberon évocateur. Cette phrase réglementaire signifie qu'il s'agit d'une eau non effervescente comportant moins de 15 mg/l de nitrates et faiblement minéralisée (résidus sec inférieur à 500 mg/l). Si cette mention n'est pas apparente, c'est par définition que l'eau ne convient pas à la préparation du biberon.

Je rappelle également qu'il convient de préparer les biberons avec une mesure rase de poudre pour 30ml d'eau quelle que soit l'eau utilisée. Des erreurs dans la reconstitution des biberons peuvent provoquer des troubles du transit.

Certaines eaux minérales sont-elles déconseillées pour les biberons ?

Oui, toutes celles qui ne possèdent pas l'indication « convient aux nourrissons ». Ce sont des eaux qui ne correspondent pas aux normes de minéralisation, de teneur en nitrates, etc.

Y a-t-il des exigences de qualité d'eau minérale différentes pour les nourrissons et pour les bébés ?

Non, ce sont les mêmes exigences pour les nourrissons et les bébés.

Y a-t-il une norme inscrite sur les bouteilles d'eau minérale pour l'usage des biberons ?

Selon la législation, l'absence de la norme « convient aux nourrissons » inscrite signifie que l'eau ne convient pas à la préparation des biberons.

Comment conserver une bouteille d'eau minérale en partie utilisée pour le bébé ?

Il ne faut pas conserver une bouteille ouverte plus de 48 heures au réfrigérateur. Il est plus économique d'acheter des mini bouteilles plus vite consommées et réservées à l'usage exclusif du bébé.

Quels sont les conseils à suivre pour stocker des bouteilles d'eau minérale non utilisées réservées au bébé ?

Par prudence, il est préférable d'acheter les bouteilles dans des magasins à fort débit et de les stocker le moins longtemps possible et à l'abri de la lumière.

Y a-t-il du Bisphénol A dans le plastique des bouteilles d'eau minérale ?

Les bouteilles d'eau en plastique ne contiennent pas de Bisphénol A. Scientifiquement, c'est une absurdité de l'écrire ou de le dire. Cette fausse information a pu peut-être parfois servir des causes. Il faut encore une fois rassurer les consommateurs, le PET, le plastique des bouteilles, est un emballage passé au crible par le Code de la Santé Publique et la réglementation alimentaire européenne : règlement européen CE n° 1935/2004 et l'Article R. 1322-36 du Code de la Santé Publique.

Le PET est un haut polymère ne comportant pas d'additif ; il ne contient ni Bisphénol A ni phtalates. Il fait preuve d'une très grande inertie chimique dans l'eau. Le PET est, par ailleurs, un matériau entièrement recyclable : environ 1 bouteille sur 2 est recyclée.

Au regard du Bisphénol A, y a-t-il des précautions particulières à prendre en ce qui concerne les biberons ?

Les biberons étaient pour la plupart d'entre eux en polycarbonate (plastique). Afin de le rendre plus résistant, le polycarbonate contient un produit chimique appelé bisphénol A (BPA). Des recherches récentes indiquent que, lors du réchauffage, le polycarbonate peut libérer du bisphénol A dans les liquides, ce qui peut être nocif pour les bébés. Le BPA causerait un dérèglement hormonal responsable de: cancer du sein et de la prostate, troubles du comportement, hyperactivité, obésité, puberté précoce chez les filles…

Actuellement, depuis avril 2011, la présence de bisphénol A est interdite, mais les familles peuvent encore posséder d'anciens modèles de biberon.

Sous les biberons en plastique contenant des polycarbonates, se trouve le sigle de récupération « 7 » ou « PC » ou encore « other ». Si aucun logo ne figure sous les biberons, il faut contacter la marque pour en savoir plus ou renouveler son stock de biberons en en achetant des récents. La meilleure des préventions est de remplacer les biberons en polycarbonate par des biberons en verre, en polyéthersulphone (PES), en polyéthylène (sigle 1) ou en polypropylène (sigle 5).

Jusqu'à quel âge est-il conseillé de nourrir un bébé au biberon de lait ?

L'enfant de plus de 6 mois a besoin d'environ un demi-litre de lait (ou d'équivalents en laitages) durant toute sa croissance. Il boit le lait au biberon jusqu'au moment où il préfère le boire au verre ou à la tasse à un âge variable selon les enfants. Certains gardent une préférence pour le biberon jusqu'à 3 ans, parfois même plus ! Ce n'est pas très grave, ce qui importe, c'est qu'ils consomment du lait ou des produits laitiers car c'est la source principale de calcium.

Quelle peut être la différence de santé entre les bébés nourris au biberon et les bébés allaités ?

La composition adaptée, équilibrée et spécifique du lait de mère explique que, dans l'ensemble, les enfants nourris au sein sont plus résistants aux infections (gastro-entérites, otites, etc.) que les autres. Les mécanismes de la protection conférée par le lait maternel sont complexes. De même, le lait de mère assure une protection contre les maladies allergiques telles que l'asthme ou l'eczéma à condition toutefois que l'allaitement dure au moins 6 mois.

Plus la période d'allaitement est prolongée, plus la protection anti -allergique est statistiquement importante. L'allaitement semble également protéger l'enfant contre diverses pathologies : diabète, lymphomes, RCH, maladie de Crohn, diabète etc.
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi


Publicité

TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Eaux minérales et biberons : des réponses à vos questions"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Pédiatre

Dernière mise à jour, le 15/10/2013
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse