Accueil > santé de la femme > contraception > pilules de 3ème et 4ème génération : des réponses à vos questions
Pilules de 3ème et 4ème génération : des réponses à vos questions

Pilules de 3ème et 4ème génération : des réponses à vos questions

Quelle est la différence entre les pilules de 1ère à 4ème génération ?

Les pilules qui sont des contraceptions hormonales q contiennent un estrogène et un progestatif. Ce qui les distinguent, c'est la dose d'estrogène et le progestatif utilisé. Depuis l'apparition de la pilule dans les années 1960, le dosage des pilules en estrogènes a diminué, puis les recherches se sont portées sur les progestatifs afin de trouver la combinaison qui présentait à la fois l'efficacité et une meilleure tolérance. C 'est ainsi qu'il y a eu 4 générations successives.

Quels sont les effets secondaires reprochés aux pilules de 3ème et 4ème génération ?

Toutes les pilules ont des effets secondaires, mais les pilules de 3ème et 4ème génération ont un risque supérieur d'accidents vasculaires. Et ce risque augmente avec les générations. Par rapport à une femme qui ne prend pas la pilule et pour laquelle le risque d'accident vasculaire est de 5 à 10 par an pour 100000 femmes avec une mortalité de 2%, le risque est doublé avec les pilules de 2ème génération et multiplié par 3 à 4 avec les pilules de 3ème et 4ème génération. A titre comparatif, il est intéressant de savoir que la grossesse multiplie par 6 ce risque.

Est-ce que toutes les femmes peuvent être atteintes par les effets secondaires des pilules de 3ème et 4ème génération ?

Toutes les femmes qui prennent la pilule peuvent avoir un accident vasculaire, mais le risque est faible. Ce qui augmente ce risque est constitué des antécédents familiaux de ces maladies et de certains facteurs de risques personnels :
• l'âge, et il faut être très vigilant après 40 ans,
• des antécédents de phlébite et d'embolie interdisant formellement ce type de contraception,
• la présence de tabagisme, d'hypertension artérielle, de diabète, un taux de cholestérol élevé, une obésité,
• un trouble génétique de la coagulation (mutation du facteur II et V de Leiden) qui multiplie par 2 à 5 le risque de thrombose veineuse et qui donc contre indique ce type de contraception.

Quel est l'état de santé qui rend les femmes plus vulnérables aux effets secondaires des pilules de 3ème et 4ème génération ?

Ce sont ces facteurs de risque qu'il faut systématiquement rechercher au cours de la consultation médicale par l'interrogatoire, l'examen clinique et les examens complémentaires.
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi


Publicité


TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Pilules de 3ème et 4ème génération : des réponses à vos questions"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Gynécologue

Dernière mise à jour, le 20/03/2013
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse