Accueil > santé des enfants > santé bébé > coliques des trois premiers mois du bébé

Définition

Il faut d'abord rectifier une erreur fréquente : en termes médicaux, une colique n'est pas une diarrhée mais une douleur.

On préfère actuellement le terme de pleurs inexpliqués ou inconsolables du nourrisson afin de ne pas toujours impliquer un problème digestif dans sa genèse .

COMMENT SE PRESENTENT CES COLIQUES ?

Quelques jours après sa naissance, souvent quelques jours après avoir quitté la maternité, votre enfant, qui jusque-là a été parfaitement bien, présente des accès de pleurs sans raison apparente.

Après sa tétée ou son biberon, il s'endort satisfait, mais il se réveille rapidement, commence à pleurnicher puis devient rouge, fronce les sourcils, fléchit les jambes comme s'il poussait pour aller à la selle et hurle un temps plus ou moins long. L'accès peut durer plusieurs minutes, même si l'on prend l'enfant dans ses bras. Il se termine brusquement, l'enfant paraît se rendormir, puis cela recommence et le phénomène se répète plusieurs fois. Souvent, pendant l'accès, l'enfant émet de nombreux rots, de nombreux gaz, cherche à téter, ce qui induit en erreur car vous pensez qu'il a faim. Si vous lui proposez le sein ou le biberon, il n'en prend cependant que très peu, se calme un instant et recommence. Ces « coliques » disparaissent en règle générale vers 3 mois, d'où leur nom.

Elles surviennent volontiers en fin de journée, entre 18 et 22 heures, d'où leur nom de « coliques vespérales ». Elles peuvent être plus ou moins intenses, s'arrêtant quelques jours pour reprendre de plus belle. Elles peuvent aussi survenir à d'autres moments de la journée ou même durer une bonne partie de la nuit.

X

Coliques des trois premiers mois du bébé en vidéo


Bébé : la colique La colique n'est pas une diarrhée mais une douleur. Environ 25% des bébés souffrent de coliques. Elle se manifeste par des pleurs inconsolables pendant plus de 3 heures par jour et au moins trois par semaine. On n'a pas établi de rapport entre la colique et la qualité digestive du bébé. Supportez, restez calme et surtout ne secouez pas le bébé.
1 vidéos

à QUOI SONT-ELLES DUES ?

Leur mécanisme est mal connu ; différentes hypothèses ont été formulées, aucune n'est convaincante.

Ce qu'elles ne sont certainement pas

Sachez qu'il ne s'agit pas :

- d'une maladie ou malformation digestive ;

- d'une allergie au lait (c'est exceptionnel) ou d'une mauvaise digestion du lait ou d'une intolerance au lactose du lait. Elles surviennent pratiquement avec tous les types de lait artificiel et avec le lait de mère. Les changements incessants de lait n'apportent pas d'amélioration, si ce n'est qu'occasionnelle et brève ;

- de mauvais soins ou d'une incompétence de votre part ;

- de troubles neurologiques.



page : 123
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi


Publicité

TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Coliques des trois premiers mois du bébé"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Pédiatre

Dernière mise à jour, le 24/09/2014
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse