Accueil > santé de la femme > anatomie > hémorragie génitale

Point de départ

C’est l’écoulement anormal de sang par la vulve en dehors des règles.

Il faut d’abord s’assurer que l’hémorragie est bien génitale et non pas urinaire (infection urinaire, calculs rénaux…) ou anale (hémorroïdes ...) puis éliminer une grossesse.

Les saignements vulvaires et vaginaux font rechercher des plaies, des infections…la cause est le plus souvent reconnue à l’examen.

Les hémorragies utérines pendant les règles sont appelées ménorragies (elles durent plus de 7 jours) et celles en dehors des règles, métrorragies. Comme toute pathologie gynécologique, elles doivent faire l’objet d’un interrogatoire détaillé et d’un examen clinique approfondi.

Certaines situations sont évocatrices d’emblée.

Oubli de pilule,

Lésions du col de l’utérus (polypes). Il faut toujours pratiquer un frottis.

Présence d’un stérilet. Ceux aux cuivre augmentent souvent la durée et l’abondance des règles, ceux à la progestérone donnent des saignements intermittents.

Anomalie de la coagulation ou la prise de médicament anticoagulant

Des examens sont nécessaires au diagnostic

Dosage des Béta Hcg pour éliminer une grossesse.

Prise de sang à la recherche d’une anémie.

Échographie pelvienne pour déceler une anomalie.

Hystéroscopie qui permet de visualiser une éventuelle lésion à l’intérieur de la cavité utérine (polype, hyperplasie de la muqueuse) et d’en faire un prélèvement.

Règles trop longues et trop abondantes

Les causes

Fibromes, polypes, adénomyose, masse ovarienne.

L’hyperplasie de l’endomètre fréquente est due à un déséquilibre hormonal, un excès d’estrogènes non contre balancé par la progestérone.

Les traitements

On soigne la cause quand elle existe mais bien souvent, il s’agit de métrorragies fonctionnelles qui n’ont pas de cause organique. Le traitement est alors différent.

Prévenir le déséquilibre estro progestatif par la prise de progestatif 10 ou 20 jours par mois, d’une pilule ou la pose d’un stérilet à la progestérone. Si elles résistent au traitement médical, d’autres solutions sont envisagées.

Un curetage abrasif de l’endomètre sous anesthésie générale après un examen hystéroscopique.

Une résection de l’endomètre avec une électrode de coagulation ou destruction de l’endomètre à l’aide d’un ballonnet thermique sous anesthésie locale.

Parfois une hystérectomie est nécessaire.



page : 12
Termes associés : ménorragies - métrorragies - règles -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi


Publicité

TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Hémorragie génitale"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Gynécologue

Dernière mise à jour, le 24/01/2019
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse