Accueil > santé de la femme > règles > métrorragie de la femme non ménopausée
Métrorragie de la femme non ménopausée

Métrorragie de la femme non ménopausée

À LIRE DANS CET ARTICLE
À LIRE AUPARAVANT

Règles
Publicité

Points importants

  • Entre les règles, il est anormal de perdre du sang. On appelle cela des métrorragies .
  • De même, il est anormal d'avoir des règles trop abondantes qui vous obligent à changer de garniture plus de 6 à 8 fois par jour. On parle alors de ménorragies .
  • Parfois aux saignements entre les règles s'associent les règles plus abondantes. Ce sont les ménométrorragies.
  • La question importante est de savoir si vous avez un risque de grossesse. Si le risque existe, il faut éliminer la possibilité d'une grossesse extra utérine ou d'une fausse couche spontanée.

Examen

Causes des hémorragies

Elles sont à rechercher en fonction du contexte et de l'examen.
Le contexte hormis une suspicion de grossesse
  • Parmi les causes les plus fréquentes chez la femme jeune, l'oubli de pilule ou une pilule insuffisamment dosée ce qui provoque des métrorragies. Cela survient aussi avec la contraception progestative.
  • La prise d'un traitement anticoagulant .
  • Un contexte de violence avec en particulier le viol qui est souvent caché.
L'examen
  • Une infection vaginale ou génitale avec pertes jaunes, saignements, douleurs du bas-ventre et fièvre.
  • Un stérilet mal supporté ou déplacé. Il faut savoir que le Mirena, stérilet à la progestérone peut occasionner des petits saignements répétés.
  • Un déséquilibre hormonal qui peut être responsable d'une hyperplasie de l’endomètre, la muqueuse utérine. Le diagnostic se fait à l'échographie. Il est souvent accompagné d'un syndrome prémenstruel.
  • Un fibrome utérin avec saignements répétés et parfois importants. L'utérus apparait augmenté de volume au toucher vaginal.
  • Un polype qui est une petite tumeur bénigne de la cavité utérine qui peut parfois faire sortir au col de l'utérus et qui est ainsi visible à l'examen.
  • Un kyste de l'ovaire avec des saignements imprévisibles.
  • Pour ces derniers diagnostics, l'échographie pelvienne est nécessaire. C'est elle qui aussi fera suspecter une adénomyose, présence de muqueuse utérine dans la paroi de l'utérus.

Les cancer de l'utérus et des ovaires occasionnent des saignements. Le cancer du col de l'utérus en général avant la ménopause et le cancer du corps de l'utérus et le cancer de l'ovaire plus souvent après.

Publicité
Termes associés : sang - règles - saignements - femme -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi


Publicité

TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Métrorragie de la femme non ménopausée"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Gynécologue

Dernière mise à jour, le 29/01/2019
Publicité
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Publicité
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Publicité
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse