À LIRE AUPARAVANT

Ostéoporose

Les hommes aussi

Le plus souvent, l'ostéoporose est considérée comme une maladie touchant les femmes âgées et survenant après la ménopause (ostéoporose post-ménopausique). Pourtant, les hommes ne sont pas épargnés par l'ostéoporose et la découverte de cette maladie n'est pas exceptionnelle. Moins fréquente que l'ostéoporose post-ménopausique, on estime tout de même que cette maladie touche 15% des hommes âgés de plus de 50 ans.

Il s'agit chez l'homme d'une maladie dont les causes sont plus variées et avec des conséquences encore plus graves que chez la femme.

Masse osseuse

Tout au long de leur vie, les hommes ont une masse osseuse plus importante que celle des femmes. De plus, de par leur morphologie, les hommes ont des os plus volumineux et donc plus résistants. Les femmes voient leur risque de fracture augmenter essentiellement avec l'âge, en particulier après la ménopause. Il n'y a pas d'équivalent à la ménopause chez l'homme mais par contre, ils voient aussi leur masse osseuse diminuer à partir de 50 ans, en partie à cause d'une baisse de la production de leurs hormones sexuelles, tout particulièrement la testostérone.

Ostéodensitométrie

Le risque fracturaire dépend de la densité minérale osseuse (DMO) et des autres facteurs de risque de fracture, notamment l'existence d'un antécédent de fracture de fragilité. La DMO est mesurée par ostéodensitométrie réalisée sur deux sites osseux (rachis lombaire, extrémité supérieure du fémur). Chez l'homme, c'est la mesure de la hanche qui est plus prédictive, ce site est intégré dans le score FRAX destiné à prédire le risque de fracture. Une ostéodensitométrie chez l'homme est remboursée par l'Assurance maladie dans certaines conditions : antécédent de fracture, pathologie ou traitement potentiellement inducteur d'ostéoporose (déprivation androgénique en cas de cancer de la prostate).

Devant une DMO inférieure à la normale, un bilan biologique est nécessaire pour rechercher une affection maligne endocrinienne ou métabolique, justiciable d'un traitement spécifique. La décision thérapeutique dépend aussi de l'existence d'autres facteurs de risque de fracture.


page : 12
Termes associés : os - fracture - ménopause - masse osseuse - densité minérale osseuse - déminéralisation -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi


Publicité

TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Ostéoporose masculine"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Rhumatologue

Dernière mise à jour, le 29/09/2015
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse