Accueil > santé de la femme > interruption de grossesse > suites des interruptions volontaires de grossesse

Les suites des IVG

Le suivi des  interruptions volontaires de grossesse est à la fois médical et psychologique. D'un point de vue médical, les suites sont simples, sans complication depuis que l'IVG est médicalisée. L'aspect psychologique est plus nuancé. En effet, même si la décision est fermement prise, il y a toujours un cap difficile à passer, mélange de deuil, de prise de conscience, de remords parfois.

Les suites normales

Ce sont des saignements d'abondance modérée qui durent quelques jours et qui cèdent aux premiers jours de la reprise de pilule. Il  est indispensable  de la prendre après une IVG pour restaurer une muqueuse utérine de bonne qualité.

Les complications médicales

Les saignements 

  • Si les saignements ou métrorragies sont trop abondants, ils peuvent disparaitre avec des médicaments anti-hémorragiques. S'ils persistent et s'accompagnent plus ou moins de fièvre, il faut rechercher une infection ou la rétention d'une partie de l'œuf qui nécessiterait une aspiration.
  • Les hémorragies qui surviennent une douzaine de jours après la prise du misoprostol, au cours de la technique médicamenteuse, sont liées à une rétention du placenta : le médecin doit alors pratiquer une aspiration ou prescrire des médicaments qui vont favoriser l'expulsion.

Les infections

  • Une rétention de l'œuf peut entraîner une infection avec fièvre et douleurs.
  • Cela se résout en général par des médicaments contre le saignement et des antibiotiques , et l'évacuation se fait au cours des règles suivantes.
  • Parfois l'aspiration est nécessaire : elle est possible sous anesthésie locale , mais l'anesthésie générale peut être préférée en prévision d'un complément par un curetage , qui est plus douloureux.

Les séquelles à moyen ou long terme

  • En cas d'infection qui s'est étendue aux trompes , le traitement antibiotique peut être insuffisant, et l'infection reste larvée, chronique. Cela peut entraîner une stérilité secondaire par rétrécissement sur les trompes. Le traitement associera antibiotiques et chirurgie et éventuellement une cœlioscopie.


page : 12
Termes associés : suite IVG - ivg - ivg - saignements - métrorragies - douleurs du bas ventre - infections - difficultés pour avoir un enfant - stérilité - infertilité - grossesse - interruption volontaire de grossesse - interuption - curetage - fausse couche -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi


Publicité

TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Suites des interruptions volontaires de grossesse"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Gynécologue

Dernière mise à jour, le 24/01/2019
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse