Accueil > Avis médecin > Algodystrophie (algoneurodystrophie ou SDRC de type 1) > Algodystrophie

Algodystrophie

À LIRE AUPARAVANT

Grossesse
Chirurgie

Votre question

Femme 60 ans. Il y a 7 ans, j'ai subi 2 ostéotomies genoux G et D, le D ok, le gauche 2 mois après l'opération je souffrais énormément et les séances de kiné ne m'amélioraient pas ma souffrance. J'ai donc fait une scintigraphie qui a décelé de l'algodystrophie. On m'a fait des piqûres et du kiné pendant 3 ans. Nouvelle scintigraphie, algo confirmée. Malgré les anti-douleurs et les séances de kiné, je souffrais toujours. Le chirurgien décide la pose d'une prothèse totale. Traitement sur kinétec, le genou plie petit à petit, mais toujours des douleurs, surtout sur le côté interne et au poplité. On me dit que c'est normal : le genou avait été ouvert 2 fois auparavant. Je rentre chez moi. Le kiné de mon quartier me fait une bonne rééducation douce, mais le genou ne plie pas, et lors des séances je souffrais atrocement. Au bout d'un certain nombre de semaines, il demande au chirurgien de faire une immobilisation sous anesthésie générale car pour lui ce n'était pas normal que mon genou ne se remettait pas. Le chirurgien refuse d'y procéder car cette pratique est très douloureuse au réveil d'après lui. Donc, il me prescrit des séances en piscine. J'en ai eu près de 50 et l'effet était toujours le même, une douleur derrière le genou comme si l'on me coupait les ligaments à vif. J'ai passé il y a 3 ans une échographie qui ne donnait rien au poplité, puis un scanner. Le chirurgien me fait savoir qu'il y a certainement une part de rétractation de l'aileron roturien externe dans un contexte de fibromyalgie (il y a 12 ans, le CHU de Nantes m'avait déjà dit que j'étais fibromyalgique) et qu'il ne fallait pas exclure une nouvelle intervention, ce qui a été fait il y a 2 ans. Sur le rapport d'intervention, il est noté remplacement de l'insert tibial et surfaçage fémoropatellaire. Le chirurgien a été très surpris car il est tombé d'emblée sur un tissu fibreux très dense ,des adhérences prolifiantes qui occupaient tout le cul de sac et les rampes condyliennes( il m'a spécifié qu'il en avait retiré près de 2 kg, c'était impensable). Malgré l'arthrolyse et le resurfaçage fémoro patellaire, les traitements antidouleurs, kiné ,piscine, je souffrais toujours. Dans son dernier courrier il y a 1 an transmis à mon médecin traitant, il dit ne plus savoir quoi faire. je vois un médecin du centre anti-douleurs, celui ci me donne un nouveau traitement du tramadol, ixprim des séances de TENS 3 fois par jour pendant 30 mn. Ayant toujours des douleurs, il décide de me repasser une scintigraphie qui décelée à nouveau de l'algodystrophie. il me propose il y a 6 mois une hospitalisation pour la pose d'un cathéter dans le plexus crural. Les actes réalisés ont été les suivants : évaluation de la douleur, 3 mises en place d'un cathéter à l'aide d'un stimulateur HLB0094, séances de sophrologie, hypnose, 5 séances acupuncture, 6 séances de kiné. A la sortie de mon séjour, la douleur était moindre , je ne ressentais plus l'étau dans le genou, mais j'avais toujours une douleur à l'intérieur de celui-ci et au poplité. Je ne pliais toujours pas mon genou. Depuis 3 ans, je suis reconnue à 80% d'invalidité, j'ai dû arrêter mon travail définitivement. Mon handicap mine ma vie car je ne peux plus faire de vélo , de natation, de marche. Au bout de 200m, je suis obligée de m'asseoir, je ne peux pas rester debout car je m'appuie sur mon autre jambe et celle-ci nécessite aussi une prothèse et je recule pour me faire opérer de peur que ça se passe mal. Je ne conduis plus car en cas d'obstacle, le temps de mettre mon pied sur la pédale d'embrayage, je causerai un accident. J'aimerais donc savoir si le chirurgien devait me mettre une prothèse alors que j'avais de l'algodystrophie dans ce genou, ne serait-ce pas une erreur médicale ? Pourriez-vous me faire savoir s'il y aurait une nouvelle possibilité chirurgicale pour que je puisse retrouver au mieux l'usage de ma jambe gauche, je suis prête à tout et je lance un SOS.

La réponse de notre spécialiste

Bonjour, vous avez été traitée par ostéotomie puis kinésithérapie pour des douleurs de genou. Ces douleurs étant très intenses et non améliorées par ces traitements, votre chirurgien vous a mis une prothèse de genou. La décision de mettre une prothèse a été posée sur l'intensité des douleurs et sur l'impossibilité de plier le genou, non sur l'existence d'une algodystrophie. Malheureusement, vos douleurs ont persisté, vous obligeant à poursuivre la kiné, vous faire réopérer et poser un bloc crural. L'évolution de vos douleurs malgré ces traitements est très atypique. Une nouvelle opération sur ce même genou ne me semble pas souhaitable, je vous encourage par contre à poursuivre votre prise en charge dans le centre antidouleurs. Je vous invite à revoir votre chirurgien pour lui faire part de vos interrogations. Il pourra vous expliquer sur quels arguments il vous a proposé cette opération et quels éléments peuvent expliquer la non amélioration des douleurs. Cordialement.
Termes associés : algodystrophie - centre anti-douleur - antalgiques -
À lire aussi


Publicité

TÉMOIGNEZ1 témoignages sur ce thème

  • Pétition pour la maladie SDRC ou algoneurodystrophie
    Par chocolatine
    Le 07/10/2013 22:00:31
    Réponse(s) : 1
    Bonjour, suite à une fracture déplacée de poignet droit en juin 2013 j'ai subi une intervention chirurgicale pour pose d'une plaque. Ayant de très fortes douleurs, on m'a diagnostiqué une...


Article créé, modifié ou vérifié par
Médecin généraliste

Dernière mise à jour, le 10/12/2010
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse