Accueil > santé au quotidien > infarctus > traitement de l'infarctus à l'hôpital
Traitement de l'infarctus à l'hôpital

Traitement de l'infarctus à l'hôpital

À LIRE DANS CET ARTICLE

Ce qu'il se passe

Vous arrivez à l'hôpital, au mieux par le Samu, ou éventuellement par ambulance simple.

Par le Samu

  • Vous êtes déjà  "techniqué"  comme disent les médecins, c'est à dire que vous avez une perfusion au bras, qu'un scope surveille votre coeur, et que vous avez déjà reçu des soins éventuels : thrombolyse en particulier (dissolution du caillot), lorsque celle-ci est possible.
  • On va vous mettre en réanimation. Pas de panique, cela ne veut pas dire qu'il faut qu'on vous réanime, mais seulement que les médecins ont ainsi à leur disposition un ensemble de moyens destinés à intervenir en cas de problème. Il faut en effet savoir que ce sont au cours des premières heures que les risques sont les plus grands. La mise en réanimation permet de faire face immédiatement en cas de complication. Le fait que vous soyez arrivé par le Samu fait que le contact a déjà été pris avec l'hôpital et qu'il y a de la place pour vous. Vous êtes donc attendu.

Par ambulance

À moins que le médecin ait pris contact avec le service de réanimation, vous n'êtes pas attendu. Rien ne dit qu'il y aura de la place ou que les médecins seront disponibles immédiatement. C'est pourquoi ce mode de transport est moins efficace que par le Samu. Par ailleurs, en cas d'infarctus constitué, ce mode de transport est formellement déconseillé.

Les complications possibles

Ce sont elles que le service de réanimation va essayer d'enrayer : les troubles du rythme cardiaque, la défaillance du coeur, l'arrêt cardiaque, la douleur qui ne cède pas.

Les troubles du rythme et les troubles de la conduction

Ils sont fréquents lors des premières heures :

Leur risque est l'arrêt cardiaque.

La défaillance du coeur

C'est ce qu' on appelle l'insuffisance cardiaque  : gène respiratoire massive, accélération du coeur, reprise de la douleur dans la poitrine.

L'arrêt cardiaque

C'est bien entendu l'accident majeur qui imposerait des gestes de réanimation très rapides (choc électrique, massage cardiaque, respiration artificielle).

C'est une question de vie ou de mort : on s'en sort dans la plupart des cas, Mais on peut aussi ne pas s'en sortir ou dans un faible nombre de cas avec des séquelles neurologiques (paralysies, déficits divers...)

La douleur qui ne cède pas.

C'est une éventualité, mais elle finit toujours par céder plus ou moins rapidement grâce au traitement. Il est rare que cette douleur se prolonge au delà de 2 heures.

X

Traitement de l'infarctus à l'hôpital en vidéo


Infarctus du myocarde : traitement Animation présentant un infarctus du myocarde.
1 vidéos



page : 12
Termes associés : coeur - myocarde - infarctus - hôpital - réanimation - insuffisance cardiaque -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi


Publicité

TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Traitement de l'infarctus à l'hôpital"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Cardiologue

Dernière mise à jour, le 01/06/2006
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse