Accueil > santé au quotidien > infarctus > peur de l'infarctus
À LIRE AUPARAVANT

Artères coronaires

Définition

L'infarctus est la conséquence du bouchage subit et prolongé d'une artère coronaire : le muscle cardiaque n'est plus approvisionné en oxygène et en glucose dans le territoire correspondant. Résultat, une douleur qui se situe le plus souvent au niveau de la poitrine.

    La peur de l'infarctus

    • L'infarctus, on commence à y penser un jour brusquement : quelqu'un de l'entourage qui en fait un, ou la prise de conscience que l'on fume trop, ou qu'on a trop de poids, ou le médecin qui dit il faudrait vous surveiller un peu... . Tout cela, ce sont les petits clignotants que la société allume à un moment quelconque de notre vie.
    • Pour d'autres personnes, la prise de conscience a été très précoce, parce que par exemple, dans la famille, on "meurt du coeur ". L'infarctus devient une sorte d'épée de Damoclès, comme un passage obligé. La question qui hante est alors de savoir quand le couperet va tomber. Une douleur dans la poitrine, un point de côté subit, une douleur qui descend dans le bras, et la personne se dit que c'est son tour .
    • Certaines personnes sont aussi presque programmées pour vivre dans cette peur : elles sont dans l'angoisse permanente de l'infarctus. Cette peur est parfois justifiée, lorsqu'il y a des facteurs de risques cardiovasculaires , et parfois elle ne l'est pas. Cette peur est alors une peur que l'on peut considérer comme névrotique .
    • Et puis il y a tous ceux qui vivent comme si cette maladie n'existait pas. À tort ou à raison, car il existe malgré tout 120.000 cas d'infarctus en France chaque année.
    • Chacun d'entre nous peut se situer quelque part sur cette échelle.

    Objectivement

    • On va en reparler plus loin, mais il existe des critères appelés facteurs de risque , qui permettent de mesurer objectivement le risque que l'on a de faire un infarctus. Un peu comme si on pouvait prédire le risque d'avoir un accident de voiture en cumulant des pneus lisses, pas de freins, une conduite avec 2g d'alcool dans le sang, etc.
    • Ces facteurs de risque sont ceux qui augmentent la probabilité que les artères (en particulier les coronaires ) se bouchent : le tabac , l'excès de cholestérol , l'hypertension artérielle , de mauvaises artères dans la famille , etc.


    page : 123
    Termes associés : douleur - poitrine - artères - cholestérol - tabac - myocarde - coronaires - hypertension - risques cardiovasculaires -
    L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
    À lire aussi


    Publicité

    TÉMOIGNEZ1 témoignages sur ce thème

    • Infarctus silencieux chez un diabétique
      Par Matt38
      Le 22/05/2012 04:06:58
      Réponse(s) : 2
      Merci de votre soutien, bref ... j'ai eu les résultat de mon IRM, cet après midi, et la surprises ... 2 surprises de taille ! La première : je n'ai aucune nécrose consécutive à un quelconque...


    Article créé, modifié ou vérifié par
    Médecin généraliste

    Dernière mise à jour, le 13/02/2010
    vous avez un
    problème de santé ?
    Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
    Télécharger l'application sympto check
    Contactez un
    professionnel de santé
    Doc Consulte
    Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
    Télécharger l'applicationDoc consulte
    Suivez votre santé et
    retrouvez vos données
    Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
    Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
    Vous cherchez un médicament homéopathique?
    Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
    Télécharger l'application Iméo Check

    Newsletter
    Tenez vous au courant des dernières
    nouvelles dans le domaine de la santé
    Doc Ch@at
    Testez-vous
    Suivi de grossesse