MENU / RECHERCHE
docteurclic se construit chaque jour avec vous. Rejoignez nous sur
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON, cliquez pour vérifiez
VOUS RECHERCHEZ
MON DOSSIER SANTÉ

Sérodiagnostic

À LIRE DANS CET ARTICLE
Sérodiagnostic
À LIRE AUPARAVANT

Anticorps

Définition

Un sérodiagnostic fait le diagnostic indirect d’une infection en mettant en évidence les anticorps fabriqués par l’organisme pour se défendre.

Quel est sa place ?

  • Le premier sérodiagnostic a été inventé par Widal et Félix, dans le diagnostic de la typhoïde .
  • Le défaut du sérodiagnostic est qu’il ne met pas directement en évidence le microbe , mais ne détecte que les anticorps que l’organisme a développé contre celui-ci. Il existe donc des résultats faussement négatifs, quand les anticorps sont trop peu nombreux, ou faussement positifs en cas de ressemblance de ces anticorps avec d’autres développés contre des microbes différents. Enfin il peut être difficile de dater l’infection.
  • Son principal avantage est qu’il peut être pratiqué pour presque toutes les infections.

Les divers moyens

  • Les réactions d’agglutination : l’antigène correspondant à l’anticorps cherché est fixé sur un support qui va être agglutiné au contact du plasma du patient. Quand le support est représenté par des globules rouges, c’est une réaction d’hémagglutination.
  • Les réactions de précipitation : le support avec l’antigène et l’anticorps forment un complexe non soluble qui va se retrouver dans le fond du tube.
  • L’immunoélectrophorèse .
  • Selon l’action des anticorps concernés, il y a encore d’autres réactions qui mettent en évidence leurs effets, donc leur présence.

Les indications

  • À peu près toutes les maladies infectieuses et parasitaires, à part la tuberculose , peuvent avoir un sérodiagnostic.
  • Les tests précoces peuvent montrer les anticorps à 8-10 jours : c’est la séroconversion .
  • Plus tard, c’est l’augmentation du titre des anticorps qui montrera que l’infection est récente.
  • En différenciant les deux types d’anticorps, IgG et IgM, avec l’évolution de leur concentration, cela peut aider le médecin à surveiller la bonne réponse au traitement, pour certaines infections.
publicité


Termes associés : sang - anticorps - microbe - taux d'anticorps -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.

Publicité
Publicité


TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Sérodiagnostic" TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Médecin généraliste
Dernière mise à jour, le 17/06/2010

Publicité

À LIRE AUSSI

  • Anticorps
    Les anticorps, ou immunoglobulines, sont des protéines sécrétées par les cellules de l'immunité, les...
    Sérologie
    La sérologie est littéralement l’étude du sérum, qui est une partie du plasma sanguin. En pratique,...
  • Immunoglobulines
    Les immunoglobulines sont des substances fabriquées par l'organisme destinées à se défendre contre les...
    Prévention des affections opportunistes
    Les affections opportunistes constituent le risque principal du sida ; d'où la nécessité de les prévenir...
  • Test de Coombs
    Le test de Coombs recherche des anticorps contre les globules rouges : ils peuvent être présents sur...
    Intradermoréaction
    Pour l'intradermo-réaction, on injecte dans l'épaisseur de la peau, avec une aiguille très fine, la...
    ASLO: Anti-streptolysine
    Les anticorps anti-streptolysines sont les témoins d’une infection à streptocoque de type A.

|

Publicité

Publicité
publicité
Vous souhaitez rejoindre nos partenaires, alors n'hésitez plus contactez-nous
VOIR NOS PARTENAIRES