MENU / RECHERCHE
docteurclic se construit chaque jour avec vous. Rejoignez nous sur
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON, cliquez pour vérifiez
VOUS RECHERCHEZ
MON DOSSIER SANTÉ
Publicité
Accueil > santé au quotidien > cancers > cancer du côlon : des réponses à vos questions

Cancer du côlon : des réponses à vos questions

Cancer du côlon :  des réponses à vos questions

A quel âge est-on le plus vulnérable au cancer du côlon ?

Le risque augmente à partir de l'âge de 50 ans, âge auquel le dépistage systématique doit être commencé. Sinon, certaines personnes ont un risque augmenté de faire un cancer du côlon, soit pour des raisons familiales (polyposes) ou pour des antécédents personnels comme la rectocolite hémorragique. Le dépistage est alors commencé beaucoup plus tôt selon un programme défini sur mesure.

Quels sont les signes d'alerte d'un cancer du côlon ?

Outre les signes généraux de cancer comme la fatigue ou l'amaigrissement, ce sont les pertes de sang dans les selles et les perturbations anormales et récentes du transit intestinal qui doivent amener à consulter.

Faut-il diagnostiquer tôt un cancer du côlon ?

Un cancer du côlon diagnostiqué à un stade in situ, donc précoce, sera guérissable par un unique acte chirurgical avec une quasi certitude de guérison.

Comment dépister un cancer du côlon ?

Le cancer colorectal dépisté tôt se soigne mieux d'où l'intérêt de faire un test de dépistage.

Dépistage organisé

En France il est proposé tous les 2 ans entre 50 et 74 ans par courrier et c'est votre médecin traitant qui vous remets le test et qui vous explique comment l'utiliser. C'est simple et pris en charge à 100% par l'assurance maladie.

Déroulement du test

Vous recueillez un morceau de selles 3 jours de suite sur une plaquette que vous envoyez au laboratoire dans une enveloppe T pré-affranchie, fournie avec le test. Vous et votre médecin recevez les résultats dans les 15 jours. Outre le classique Hémoccult, on dispose de la coloscopie, du coloscanner et maintenant du test sanguin Septine 9.

Personnes à risque

Votre médecin vous propose d'emblée une coloscopie.

Hémoccult : quels avantages et quelles limites ?

L'avantage de l'Hémoccult est essentiellement son coût permettant d'organiser un dépistage de masse. Sa principale limite et l'important nombre de faux négatifs, de l'ordre de 50 %. Autrement dit, un test négatif n'est qu'à moitié rassurant. Cela explique pourquoi il faut refaire un Hémoccult tous les ans. Dans les autres inconvénients, il faut citer la faible acceptation du test, notamment du fait de la manipulation des selles.

Quelles conditions pour la prescription d'une coloscopie ?

Si on présente un risque personnel, familial ou clinique de cancer du côlon, la coloscopie est pratiquée d'emblée. Elle est aussi pratiquée si les autres tests sont positifs (Hémoccult, Septine 9, et coloscan car avec le coloscan on ne peut pas intervenir en cours d'acte).

Coloscopie : quels avantages et quels inconvénients ?

Les inconvénients de la coloscopie sont l'anesthésie générale, le risque (rare) de rupture du côlon, et enfin la préparation colique de la veille, cette purge étant très pénible pour beaucoup de gens. Son avantage est que le praticien peut reséquer les polypes s'il en voit.

Quelle est l'efficacité de la polypectomie ?

Elle diminue de moitié le risque de décès par cancer du côlon. C'est beaucoup.

Dans quel cas prescrit-on un coloscanner ?

Il s'agit surtout d'une alternative à la coloscopie, pour ceux qui ne peuvent pas être hospitalisés ou subir une anesthésie. Certains médecins le prescrivent aussi quand ils veulent disposer en même temps d'un scanner abdominal.

Coloscanner : quels avantages et quels inconvénients ?

Le coloscanner a l'avantage de proposer dans le même temps un scanner abdominal et de pouvoir être fait en cabinet de radiologie, sans anesthésie. Son inconvénient est surtout qu'on ne peut pas enlever les polypes que l'on peut être amené à voir.

Quelles sont les caractéristiques du test Septine 9 ?

Il s'agit d'un test sanguin qui recherche des traces génétiques du cancer du côlon dans le sang.

Le test Septine 9 de 95€ est-il remboursé ?

Le test sanguin Septine 9 pour détecter un cancer du côlon est récent en France. Il n'est pas pris en charge par l'assurance maladie. Aujourd'hui, seule Swiss Life le prend en charge officiellement à hauteur de 50%.























publicité


L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.

Publicité
Publicité


TÉMOIGNEZ
TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME (2)

  • Consultations gratuites des médecins gastro-entérologues
    Par Webmaster DocteurClic
    Le 16/02/2015 19:09:22
    Réponse(s) : 0
    Le mardi 24 mars 2015, à l’occasion de la Journée nationale de prévention du cancer du Colon, le Conseil National Professionnel d'Hépato gastro-entérologue, représentant l'ensemble de la profession,...
    Témoignage cancer du colon
    Par Béatrice
    Le 27/03/2013 21:37:27
    Réponse(s) : 1
    Bonjour Nicolas Je viens de lire ton témoignage qui m'a beaucoup touchée! Je sais que ce que tu as vécu est très dur car je viens de le vivre avec ma maman qui est morte le mois passé. Tu es...

Article créé, modifié ou vérifié par
Tabacologue, Economiste de la santé
Dernière mise à jour, le 16/03/2015

Publicité

À LIRE AUSSI


|

Publicité

Publicité
publicité
Vous souhaitez rejoindre nos partenaires, alors n'hésitez plus contactez-nous
VOIR NOS PARTENAIRES