Accueil > santé au quotidien > allergie > que faire en cas d'allergie alimentaire ?
Publicité

1. Quels sont les symptômes ou les signes d'allergie alimentaire ?

  • Peau : boutons, démangeaisons, plaques rouges (urticaire), gonflements
  • Voies respiratoires : éternuements, changement de la voix, congestion nasale, toux, difficulté à respirer, respiration sifflante
  • Système digestif : picotement ou enflure de la bouche, difficulté à avaler, nausée, vomissement, diarrhée, douleur abdominale
  • Système cardio-vasculaire : fatigue, hypotension.
  • 2. Quelles en sont les causes ?

    Causes d'allergie alimentaire : génétique principalement. Des causes environnementales sont suspectées mais non prouvées. Aliments souvent en cause : le lait, les œufs, les arachides, les noix, les poissons, les fruits de mer, le soya, le blé.

    3. Quels sont les symptômes à surveiller ?

    La persistance des troubles ou la présence de réactions importantes (troubles respiratoires par exemple) sont à surveiller.

    4. Que peut-on faire en cas d'allergie alimentaire ?

    Rester calme, prendre le traitement prescrit en cas de crise s'il y en a un, s'allonger et surveiller les symptômes.

    5. Quel traitement ou médicament à envisager ?

    Le traitement de choix est un antihistaminique (anti-allergique) en comprimé. Une injection (type épinéphrine) peut être nécessaire.

    6. Que ne doit-on pas faire ou éviter de faire ?

    Continuer de manger l'aliment en question hors contexte médical sécurisé.

    7. Quand consulter un médecin ?

    Une difficulté respiratoire, un malaise, des symptômes persistants ou un gonflement du visage sont des symptômes alarmants.

    8. Que fait le médecin en cas de consultation ?

    Le médecin va juger la gravité de la réaction et chercher à identifier l'aliment en cause. Il traitera ensuite en fonction de l'importance de la réaction. Des conseils en cas de récidive seront enfin exposés.

    9. A savoir

    Les aliments allergènes peuvent être cachés partout dans la nourriture que nous mangeons chaque jour. Il faut donc rester vigilant et l'annoncer à l'entourage ou le restaurant en cas d'antécédent d'allergie grave. De plus, l'entourage proche devrait être formé sur les conduites à tenir en cas de réaction violente.

    10. Que peut-on faire en prévention ?

    Il est préférable de ne pas manger d'aliments allergisants lorsque l'on a une sensibilité personnelle connue. Idéalement, une carte précisant l'allergie dans le portefeuille peut être grandement utile.
    Publicité
    Termes associés : démangeaisons - éruptions boutons - diarrhées - douleurs abdominales - vomissements - aliments allergènes - aliments - alimentaire - intolérance -
    L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
    À lire aussi


    Publicité

    TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

    Soyez le premier à témoigner sur le thème "Que faire en cas d'allergie alimentaire ?"TÉMOIGNEZ

    Article créé, modifié ou vérifié par
    Médecin généraliste

    Dernière mise à jour, le 27/02/2018
    Publicité
    vous avez un
    problème de santé ?
    Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
    Télécharger l'application sympto check
    Publicité
    Vous cherchez un médicament homéopathique?
    Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
    Télécharger l'application Iméo Check

    Newsletter
    Tenez vous au courant des dernières
    nouvelles dans le domaine de la santé
    Publicité
    Doc Ch@at
    Testez-vous
    Suivi de grossesse