À LIRE AUPARAVANT

Oeil

Point de départ

Les problèmes qui touchent les yeux n'altèrent pas forcément la vision. De la même façon on peut ne pas avoir de troubles visuels (halos, vision double, etc.) mais des problèmes de vue en tant que système optique "mal réglé" (myopie, astigmatisme, etc.)

Points importants

L'oeil est un globe creux constitué de plusieurs enveloppes (conjonctive et cornée devant, choroïde à l'arrière), rempli de liquide et muni d'une lentille (le cristallin). Le fond de l'oeil est tapissé par la rétine dont la réunion des fibres constitue le nerf optique qui s'échappe à l'arrière de l'oeil et rejoint le cerveau par le trou situé au fond de l'orbite.

Chaque oeil peut bouger dans tous les sens grâce à 6 muscles (appelés "droits"), innervés par 3 nerfs. Ces muscles sont insérés sur l'orbite qui est une cavité ronde creusée dans l'os du même nom.

Les problèmes d'yeux affectent donc : l'oeil lui-même et l'orbite qui l'entoure. Les affections touchant les muscles qui font bouger l'oeil, les nerfs qui les commandent ou le nerf optique donnent plutôt des troubles de la vision sans que cela affecte l'oeil lui-même ou l'orbite. Quant aux problèmes de vue (myopie, etc.) ils sont dus à la forme de l'oeil, et/ou au contenu de l'oeil.

L'oeil est un organe fragile pour lequel tout problème est à priori une urgence à montrer à un médecin.

L'oeil est une prolongation du cerveau : sa modification peut être le témoin de désordres neurologiques ou généraux dont certains sont graves.

Les différents problèmes

L'oeil au beurre noir

  • Il fait suite à un traumatisme avec ecchymose, donc saignement, autour de l'oeil. On peut bien entendu soulager la douleur avec la classique escalope de viande : c'est un vieux réflexe folklorique totalement désuet, dont le seul objet est tout simplement de refroidir la région ce qu'on peut faire avec de simples compresses froides. De toute façon il faut voir le médecin.

Les traumatismes de l'oeil

  • Tous les traumatismes qui entraînent un trouble de la vision, ou des troubles qui ne cessent pas rapidement (douleur, rougeur de l'oeil), ou encore une plaie même minime de l'oeil (coupure avec une feuille de papier), imposent de voir un ophtalmologiste.

Les douleurs de l'oeil

  • Les douleurs oculaires, surtout si elles sont d'installation brutales en dehors d'un traumatisme nécessitent de voir un médecin.

Les névralgies ophtalmiques.

Les infections de la paupière

  • Ce sont les fameux compère loriot (orgelets), et chalazion infecté. Lorsque la paupière est rouge et douloureuse vous pouvez appliquer en attendant de voir le médecin une pommade ophtalmique comme oxyde de mercure Chauvin, ophtergine. Mais seul le traitement antibiotique local prescrit par le médecin sera véritablement efficace. De toute façon, ne jamais chercher à percer le bouton avec une aiguille ou même à appuyer dessus.

Les autres problèmes de paupière

  • Spasmes (blépharospasme), chute de la paupière (ptôsis), poches sous les yeux, et dépôts jaunâtres qu'on appelle les xanthélasma imposent de voir un médecin.

Les autres problèmes d'yeux

  • Le corps étranger dans l'oeil.
  • Les brûlures de l'oeil.
  • La fatigue oculaire. Il est conseillé de voir un médecin car cela peut être le début d'une conjonctivite, ou un ophtalmo si la fixation des objets est en cause (troubles de la vue non connu ou lunettes mal adaptées).
  • L'oeil qui coule : généralement un larmoiement, mais parfois aussi une infection du type conjonctivite .
  • La gène à la lumière. C'est l'un des symptômes révélateurs de la méningite quand il est associé à maux de tête et vomissements. Mais ce peut être aussi la réaction à une affection de la conjonctive ou à une exposition au soleil ou à une forte lumière (arc électrique). Dans tous les cas, voir le médecin. On peut aussi être gêné par la lumière en cas de fort mal de tête ou de forte fièvre.
  • Oeil gonflé. C'est soit l'impression que l'oeil est exorbité (exophtalmie) ou carrément un gonflement de l'oeil lui-même (glaucome). Le premier cas est indolore et impose de consulter le médecin dans les jours qui suivent. Mais le second cas est douloureux et impose la visite impérative d'un médecin
  • Taches opaques, blanches, colorées ou même de sang sur la cornée ou la conjonctive. L'examen ophtalmo est obligatoire.
  • Les mouvements involontaires de l'oeil (nystagmus) sont dus soit à une atteinte des muscles de l'oeil, soit à des troubles neurologiques du centre de l'équilibre Ils doivent faire consulter le médecin.
  • Les problèmes d'iris qui peut devenir blanc et délavé, ce qui correspond à une inflammation locale.
  • Les problèmes de pupille : essentiellement la décoloration des pupilles (cataracte) qui impose la consultation de l'ophtalmologiste. Le rétrécissement (myosis) ou la dilatation (mydriase), eux, sont le témoin de problèmes généraux touchant le cerveau ou le tronc cérébral. C'est pourquoi le médecin regarde fréquemment les pupilles au cours de son examen général.
  • Les larmoiements. Ils sont généralement secondaires à une atteinte de la conjonctive ou de la cornée, ou à une inflammation des glandes lacrymales (dacryocystite).
  • L'oeil sec (xérophtalmie) : il peut être dû à des maladies générales ou à certains médicaments. Seul traitement qui sera prescrit par le médecin : les larmes artificielles.

Tous ces problèmes nécessitent, vous vous en doutez, le recours au médecin, et plus particulièrement à l'ophtalmologiste.



page : 12
Termes associés : chalazion - orgelet - blépharite - poches sous les yeux - xanthélasma - conjonctivite - kératite - exophtalmie - glaucome - cataracte - yeux rouges -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi


Publicité

TÉMOIGNEZ12 témoignages sur ce thème

  • Mes yeux, ma vie, obsession
    Par PAT
    Le 17/05/2016 16:29:11
    Réponse(s) : 0
    Depuis plus de 20 ans, je souffre d'obsession en rapport avec les yeux. Suite à un malaise survenu le 1er octobre 1989 (voile devant mes yeux, cela m'a vraiment traumatisée. J'ai cru perdre la vue ou...
    Oeil qui pleure
    Par Dodo
    Le 24/04/2016 15:04:56
    Réponse(s) : 0
    Oeil douloureux au réveil, qui pleure et narine gauche bouchée.


Article créé, modifié ou vérifié par
Médecin généraliste traumatologie sportive

Dernière mise à jour, le 15/08/2016
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse