Indications pour la mise en place

Les prothèses d'épaule sont des implants mis en place en vue du remplacement d'une partie ou de l'ensemble de l'articulation gléno-humérale. Ces implants peuvent être mis en place dans différents contextes :

-En cas d'omarthrose : la prothèse sert alors à remplacer le cartilage usé de l'articulation.

-En cas de fracture de l'extrémité proximale de l'humérus si une reconstruction n'est pas possible en raison de l'importance de la fracture ou si l'os est de trop mauvaise qualité.

-Dans les cas de rhumatisme inflammatoire (polyarthrite rhumatoïde) avec destruction articulaire avancée.

-En cas de lésion évoluée et non réparable de la coiffe des rotateurs.

-En cas de lésion tumorale maligne de l'extrémité proximale de l'humérus.

Types d’implants de l'épaule

On distingue principalement 3 types d'implants :

-Les prothèses humérales simples : ces prothèses ne remplacent l'articulation que sur le versant huméral en laissant la glène en l'état. Elles sont utilisées en cas de nécrose de la tête humérale, en cas de fracture non reconstructible de l'extrémité proximale de l'humérus (il est alors associé au geste une chirurgie de reconstruction des tubérosités) ou lorsque le jeune âge du patient fait craindre la possibilité d'une reprise chirurgicale dans les années suivant l'intervention : les gestes de reprise avec remplacement de prothèse peuvent en effet parfois être périlleux sur le versant glénoïdien.

-Les prothèses totales d'épaule anatomiques : les implants remplacent à la fois le versant huméral et le versant glénoïdien. Il est alors indispensable que les tendons de la coiffe des rotateurs soient sains afin d'éviter l'apparition d'un descellement précoce de la prothèse.

-Les prothèses inversées d'épaule : Elles doivent leurs noms à la forme des implants qui contrairement aux prothèses anatomiques sont concaves sur le versant huméral et convexe sur le versant glénoïdien. Cela a pour effet d'abaisser et de médialiser le centre de rotation de l'épaule. Le muscle deltoïde devient alors plus performant. Bien que ces prothèses donnent de moins bons résultats que les prothèses anatomiques, elles ont l'avantage de pouvoir fonctionner en l'absence de tendon de la coiffe des rotateurs.

Quelque soit le type d'implant, l'ancrage de la partie humérale est le plus souvent assuré par une tige en titane. Pour les prothèses anatomiques, le versant articulaire de l'implant huméral est le plus souvent en chrome cobalt tandis que l'implant positionné sur la glène est en polyéthylene.

Il existe enfin également des implants sans tige dits de resurfaçages.



page : 12
Termes associés : implant - articulation - gléno-humérale - omarthrose - extrémité proximale - coiffe des rotateurs - prothèses humérales - prothèses totales d’épaule anatomiques - prothèses inversées d’épaule - polyéthylene  -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi


Publicité

TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Prothèses de l'épaule"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Médecin chirurgien

Dernière mise à jour, le 22/11/2015
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse