Accueil > santé au quotidien > maladies respiratoires > bpco au quotidien : des réponses à vos questions
BPCO au quotidien : des réponses à vos questions

BPCO au quotidien : des réponses à vos questions

Publicité

Souffrant de BPCO, puis-je bénéficier d'une aide ménagère ?

Oui. Il faut demander à l'Assistance Sociale de votre Caisse Primaire d'Assurances Maladie. Elle fera une enquête et vous donnera les démarches à suivre afin que vous puissiez bénéficier de la prise en charge au titre de la « tierce personne » ou de l'invalidité catégorie 3. L'aide peut être totale ou partielle selon l'importance du handicap. Elle peut porter non seulement sur le ménage, mais aussi sur les soins avec une aide-soignante pour la toilette. Un certain nombre de Mutuelles complémentaires peuvent prendre en charge cela, selon le type de contrat qui a été signé. Il faut pour cela prendre contact avec elles pour savoir à quoi vous avez droit.

Où obtient–on l'oxygène quand on a une BPCO ?

Il existe plusieurs sociétés de service qui fournissent de l'oxygène sur prescription du pneumologue. Les adresses sont fournies par les organismes de prise en charge : Caisse Nationale d'Assurance maladie, mutualité agricole, etc.).

Sous quelle forme est fourni l'oxygène pour soulager une BPCO ?

# Les bouteilles sont fournies en obus gazeux de 400, 1000 et 3000 litres). # Les extracteurs d'oxygène : ils extraient l'oxygène de l'air et vous l'administrent par un masque ou des lunettes nasales. # L'oxygène liquide. Il permet de se transporter plus facilement qu'une bouteille d'oxygène. Il est relié à un humidificateur.

Comment se raccorder à l'oxygène fourni pour soulager une BPCO ?

Il existe divers moyens :
  • Les lunettes nasales : ce sont des sortes de lunettes qu'on suspend aux oreilles avec deux petits tuyaux que l'on place à l'entrée des narines.
  • La sonde nasale. Ce système est réservé à l'hôpital ou aux personnes en Hospitalisation à Domicile.
  • Le masque à oxygène : plus encombrant et réservé aux personnes ayant besoin temporairement d'un fort débit d'oxygène.
  • Le cathéter transtrachéal : Solution plus lourde qui consiste à envoyer l'oxygène directement dans un tuyau qui traverse le cou et qui va directement dans la trachée .
  • Quels livres peut-on lire sur la BPCO ?

  • BPCO : Editions Médicales BASH (2004)
  • Les guides de la Fédération Antadir : Guide social, Guide du trachéotomisé, Guide de pression positive continue, Guide de l'oxygénothérapie. Fédération Antadir : 6 Bd St Michel 75006 Paris. Tel 01.44.41.49.00.
  • Les brochures de l'INPES : Immeuble Etoile-Pleyel, 42 BD de la Libération, 93293-Saint Denis. Tel 01.49.33.22.22 Les sites et téléphones complémentaires ?
  • www.ma-bpco.com : actualités,
  • Comité National contre le tabagisme : 01.55.78.85.11. Email : antitussifs sont donc absolument contre-indiqués.
  • Y a t-il d'autres médicaments interdits aux malades de la BPCO ?

    Mis à part les antitussifs , certains médicaments sont à utiliser avec précaution :
  • Les somnifères
  • Certains médicaments contre l'hypertension artérielle, comme les bêta-bloquants .
  • Certains collyres utilisés dans le glaucome .
  • A quoi sert la kinésithérapie pour une BPCO ?

    Il y a plusieurs rôles :
  • D'abord vous apprendre à mieux respirer
  • Ensuite vous aider à drainer vos bronches.
  • Améliorer votre flux expiratoire, pour éliminer le plus possible l'air emprisonné dans vos poumons.
  • Améliorer votre tolérance à l'effort.
  • Quel exercice puis-je pratiquer tout seul pour améliorer ma BPCO ?

    Par exemple maîtriser votre expiration prolongée :
  • Installez-vous sur une chaise ou un fauteuil, votre tête appuyée sur le dossier. Mettez une main sur le ventre et l'autre sur le thorax
  • Pincez légèrement vos lèvres
  • Soufflez lentement et le plus longtemps possible
  • Avec vos mains appréciez le mouvement d'affaissement de vos poumons et de dégonflement de votre ventre.
  • En fin d'expiration, inspirez en essayant de laisser l'air entrer doucement dans vos poumons.
  • Recommencez 5 à 10 fois cet exercice.
  • Que veut dire « réhabilitation respiratoire » quand on a une BPCO ?

    # La réhabilitatiuon respiratoire est un programme qui prend en charge les divers aspects de votre maladie : tabagisme, rééducation par le kiné, état psychologique, alimentation. # Par ailleurs on vous apprend les techniques respiratoires, et les signes qui doivent vous alerter. # C'est votre médecin ou votre pneumologue qui établit ce programme afin de vous aider à) gérer au mieux cette maladie.

    Peut-on se faire opérer d'une BPCO ?

  • Mis à par la greffe (cf. ci-dessous), on peut dans certains cas réduire chirurgicalement les grosses bulles d'emphysème. Cela diminue l'essoufflement, mais ne change rien à l'évolution de la BPCO s'il n'y a pas un arrêt définitif du tabac.
  • Quand on est atteint de BPCO, peut-on se faire greffer de nouveaux poumons ?

    C'est une intervention lourde qui ne peut s'envisager que si vous avez moins de 60 ans, avec une BPCO très évoluée et très invalidante. On peut greffer un poumon, 2 poumons, voire l'ensemble coeur-poumons. Une trentaine de personnes seulement sont greffées ainsi chaque année.

    Est-ce qu'une diminution de la consommation de tabac est suffisante pour stopper l'évolution de la BPCO ?

    Non. Seul un arrêt total et définitif peut enrayer le processus.

    Si j'arrête de fumer, serais-je moins essoufflé malgré ma BPCO ?

    Obligatoirement. Votre respiration s'améliorera, de même que la toux diminuera. Toutefois, ce qui a été détruit le restera. Seul un arrêt total peut stopper l'évolution de la maladie.

    Si en cas de BPCO, le sport vous est permis, les programmes de réhabilitation sont utiles. Puis-je voyager d'une manière générale ?

  • Si votre maladie est stable, il n'y a pas lieu de vous inquiéter. Toutefois si vous êtes sous oxygénothérapie, il faudra prévoir vos bouteilles et leur réapprovisionnement.
  • Par ailleurs il est utile de connaître les signes d'alerte qui devront le cas échéant vous faire appeler le médecin, et vous enquérir sur place de l'environnement médical dont vous disposerez.
  • Souffrant de BPCO, puis-je prendre l'avion ?

  • S'il s'agit d'un avion de ligne, aucun problème puisque les cabines sont pressurisées. Toutefois la pression qui y règne est équivalente à une altitude de 2100 m, ce qui risque de majorer votre manque d'oxygène.
  • Si donc vous avez un essoufflement à l'effort et a fortiori au repos, il sera peut-être nécessaire de prendre une bouteille « agréée aéronautique ». Pour cela, il faut prévenir à l'avance le service médical de la compagnie aérienne de façon à ce qu'ils prévoient votre oxygénation à bord.
  • Atteint de BPCO, est-ce que l'altitude risque de me poser un problème ?

    L'altitude pose le même problème que l'avion avec une petite différence : l'organisme s'adapte à l'altitude en fabriquant des globules rouges , alors que le voyage en avion est trop court avec une montée en altitude trop brusque pour que votre organisme ait le temps de s'y habituer. Il faut malgré tout par précaution éviter de dépasser 2000 m d'altitude.
    Publicité
    L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
    À lire aussi

    • Système respiratoire
      Le système respiratoire est l'ensemble des organes qui permettent la respiration.La respiration est la...
      BPCO : Bronchopneumopathie chronique obstructive
      La broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) est une maladie respiratoire qui touche les...
    • Mucolytiques
      Les mucolytiques ont pour but de fluidifier les sécrétions bronchiques et...
      Maladies des bronches
      Toutes ces affections ont pour conséquence commune un retentissement sur la ventilation pulmonaire,...
      Fibroscopie broncho-pulmonaire
      La fibroscopie bronchique est un examen de la trachée et des bronches avec un fibroscope adapté à leur...
      Bronchoscopie
      La bronchoscopie est l’examen des bronches effectué en regardant à travers un tube rigide. Cet examen...
      Bronches
      C'est la partie intermédiaire de l'arbre respiratoire qui achemine l'air jusqu'aux poumons. En...

    Publicité

    TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

    Soyez le premier à témoigner sur le thème "BPCO au quotidien : des réponses à vos questions"TÉMOIGNEZ

    Article créé, modifié ou vérifié par
    Médecin généraliste

    Dernière mise à jour, le 12/10/2015
    Publicité
    vous avez un
    problème de santé ?
    Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
    Télécharger l'application sympto check
    Publicité
    Vous cherchez un médicament homéopathique?
    Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
    Télécharger l'application Iméo Check

    Newsletter
    Tenez vous au courant des dernières
    nouvelles dans le domaine de la santé
    Publicité
    Doc Ch@at
    Testez-vous
    Suivi de grossesse