À LIRE AUPARAVANT

Maladies de l'oeil

Point de départ

  • Le glaucome est une maladie de l'oeil due à l'augmentation de la pression à l'intérieur du globe oculaire. Les valeurs normales de la pression dans l'oeil se situent entre 15 et 21 mm Hg. Au dessus de ces chiffres, le nerf optique peut être atteint avec une dégradation progressive de la vision. Il n'y a aucun signe d'alerte précis.
  • Cette augmentation de pression résulte d'une accumulation d'un liquide (l'humeur aqueuse) dans l'oeil.
  • Il existe 2 types de glaucomes dont l'un doit être traité en urgence en raison de la montée rapide de la pression intra-oculaire. C'est heureusement le plus rare.
  • Un million de personnes sont concernées en France par cette maladie qui touche surtout les adultes après l'âge de 40 ans. Toutefois l'enfant et l'adulte jeune peuvent être atteints.
  • Certains glaucomes ont une origine familiale, ce qui justifie un dépistage chez l'enfant dont l'un des parents est atteint d'un glaucome.
  • Point important : le glaucome ne s'accompagne d'aucun signe, la vision pouvant être conservée très longtemps. Cela signifie que seul un examen de routine par un ophtalmologiste permet de détecter une forme débutante de glaucome;

Ce qui se passe

L'humeur aqueuse est fabriquée dans l'oeil. Elle est éliminée par un petit canal vers un tissu appelé le trabéculum qui va absorber sa résorption. Lorsque la résorption diminue, le liquide s'accumule, la pression monte. C'est le glaucome à angle ouvert.

  • Si rien est fait, il peut y avoir danger pour le nerf optique (lésion) et pour la vision (baisse de l'acuité visuelle et possible perte de la vue).
  • Si on consulte au bon moment, tout se passe bien car l'ophtalmologiste a tranquillement le temps d'agir.
  • C'est heureusement la tendance pour la majorité de ceux qui prennent de plus en plus l'habitude de consulter annuellement, soit pour une visite de routine, soit pour le classique problème d'une vision à régler.
X

Glaucome en vidéo


Glaucome Le docteur Mary Bartik du service d'ophtalmologie du CH Saint-Pierre à Bruxelles explique ce qu'est le glaucome : une destruction du nerf optique et donc du champ visuel. C'est la deuxième cause de cécité dans le monde après la cataracte son dépistage est un examen simple et indolore auquel il faut penser.
1 vidéos

On distingue deux types de glaucome

  • Le glaucome primitif (sans raisons particulières).
  • Le glaucome congénital
  • Et le glaucome secondaire (survenant à la suite de certaines affections).

Le glaucome primitif :

C'est le plus fréquent. Il est dit primitif car il survient au cours de la vie, à la différence du glaucome congénital qui existe dès la naissance et du glaucome secondaire qui survient à la suite d'autres maladies ou problèmes de l'oeil. Il existe deux types de glaucomes primaires : le glaucome à angle ouvert et à angle fermé.

Le glaucome à angle ouvert.

  • Ainsi appelé en raison de la largeur importante de l'angle qui existe anatomiquement entre l'iris et la cornée. La pression du fait de cette largeur n'est pas trop élevée au début. Ceci explique que ce glaucome soit bien toléré au début. Il entraîne une augmentation progressive de la tension oculaire.
  • C'est un glaucome fréquent (800.000 personnes atteintes en France). Il a souvent une origine familiale (génétique). Il apparaît généralement après la quarantaine et il touche les 2 yeux. Il est silencieux au début, mais fort heureusement diagnostiqué si la surveillance ophtalmologiste est régulière.
  • Dans certains cas la maladie progresse alors que la pression dans l'oeil reste normale. C'est ce qui fait que cette maladie est redoutable car elle ne provoque aucune douleur ni baisse de l'acuité visuelle.
  • Dans d'autres cas très rares, le glaucome à angle ouvert survient ... secondairement à un traumatisme ou à l'utilisation prolongée de corticoïdes .
  • On estime qu'une personne sur deux en France ne sait pas qu'elle a un glaucome. C'est donc le seul examen par un ophtalmologiste qui permet de le dépister.
  • Dernière remarque : certaines personnes sont porteuses d'une "hypertonie oculaire", c'est à dire une élévation de la pression intra oculaire sans pour autant qu'il y ait compression du nerf optique et donc risque de cécité. On considère toutefois que les personnes dans cet état sont au stade de "pré-glaucome".
  • Les facteurs favorisants sont : l'âge au delà de 40 ans, l'origine ethnique (les noirs sont plus souvent atteints que les blancs), l'hérédité (un ou plusieurs cas de glaucome dans la famille), la myopie , le diabète et la prise de corticoïdes.

Le glaucome à angle fermé.

  • Ainsi appelé en raison de l'étroitesse de l'angle cité plus haut. La pression monte de façon brutale par blocage complet de l'angle.
  • Ce glaucome est moins fréquent. Il concerne généralement un seul oeil. Il peut intervenir plus tôt.
  • Il est rapidement découvert grâce à ses symptômes bruyants : crises aiguës de douleur oculaire avec diminution transitoire de la vision. Sa prise en charge doit se faire en urgence. Son traitement est chirurgical ou au laser. Pris tôt, il ne pose aucun problème.
  • Certains glaucomes dits chroniques (c'est à) dire évoluant à bas bruit et par poussées) sont plus pernicieux car la douleur oculaire est moins nette, l'acuité visuelle est conservée avec seulement apparition de halos colorés.
  • Les facteurs prédisposants sont : l'origine ethnique (les asiatiques sont plus particulièrement atteints), le sexe féminin, l'âge à partir de 50 ans, le stress, l'hypermétropie, la cataracte , la prise de certains médicaments (médicaments contre la diarrhée ou sirops antitussifs

Le glaucome congénital

  • C'est un glaucome particulier.
  • Il est rare et apparaît dès la naissance.
  • Il est ainsi appelé parce qu'il se développe au cours du développement embryonnaire de l'iris, la cornée et l'angle qu'il existe entre les deux). Il touche les 2 yeux. De ce fait il est toujours grave. Et se manifeste dès les premières années ce qui permet d'intervenir tôt et de stabiliser le glaucome pour qu'il n'y ait plus de conséquences pour l'avenir.

Le glaucome secondaire :

Il intervient à la suite :

  • De prises intempestives et répétées de collyres interdits dans des cas bien définis (cas notamment de collyres à la cortisone).
  • D'affections des yeux (infections à répétition, lésions du cristallin, traumatismes).
  • D'affections vasculaires (augmentation de la pression dans les veines situées dans l'oeil).

Les symptômes sont identiques à ceux du glaucome primitif à angle large.



page : 123
Termes associés : acuité visuelle - oeil - pression globe oculaire - douleur d'un œil - baisse vision - larmoiement - gène à la lumière - oeil -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi


Publicité

TÉMOIGNEZ1 témoignages sur ce thème

  • Douleurs oculaires et glaucome
    Par Bebe
    Le 23/12/2014 18:45:53
    Réponse(s) : 1
    Depuis plusieurs mois j'ai mal à mon oeil droit, j'ai la sensation qu'il s'agrandit, il est sec et le fait d'être dehors au froid ou à l'air, devant la télé accentue cette sensation . J'ai été opérée...


Article créé, modifié ou vérifié par
Ophtalmologiste

Dernière mise à jour, le 13/10/2008
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse