Accueil > santé de la femme > maladies sexuellement transmissibles > mycose vaginale : des réponses à vos questions
Mycose vaginale : des réponses à vos questions

Mycose vaginale : des réponses à vos questions

Quelles sont les causes de la survenue d'une mycose vaginale ?

La mycose vaginale est due à un champignon, le plus souvent le Candida albicans. Il est le plus souvent inoffensif, mais il existe des facteurs favorisant sa multiplication à l'origine d'une infection mycosique.

Quels sont les facteurs favorisant les mycoses vaginales ?

• Les déséquilibres de la flore vaginale.

• La prise récente d'antibiotiques (destruction de la flore vaginale).
• Un traitement corticoïde (baisse des défenses immunitaires).
• Certaines maladies : diabète non équilibré, VIH…
• Un état de stress.
• Une modification hormonale : grossesse, période prémenstruelle…
• Le port de sous-vêtements synthétiques ou de vêtements trop serrés.
• Une hygiène intime excessive ou insuffisant.

Quels sont les symptômes de la mycose vaginale ?

Des démangeaisons (internes, externes, voire les 2) et parfois des sensations de brûlures.

Ces sensations désagréables peuvent s'accompagner de pertes blanches épaisses ressemblant à du lait caillé.
Des rapports sexuels souvent douloureux, voire impossibles.

Mon partenaire doit-il être traité ?

Si votre partenaire ne se plaint de rien et ne présente aucun symptôme, il est inutile de le traiter. La mycose n'est pas une MST (Maladie Sexuellement Transmissible). Si en revanche il présente sur la verge une petite plaque rouge bordée d'un petit liseré il peut mettre une crème anti mycosique et faire la toilette avec une solution alcaline si cela le gratte.

Faut-il arrêter d'aller à la piscine en cas de mycose vaginale ?

Non, on ne contracte pas une mycose dans l'eau des piscines, ni dans l'eau de mer ou sur le sable. En revanche, si l'on est sujette aux mycoses, mieux vaut éviter de garder un maillot mouillé de façon prolongée. Ne pas oublier de bien se rincer et de se sécher avant de se rhabiller.

Quels sont les conseils à suivre en cas de mycose gynécologique ?

• Une toilette matin et soir, avec un produit alcalin du type Mycohydralin à usage externe qui soulage les démangeaisons.
• Se rincer à l'eau (surtout pas de douche intra-vaginale qui risque de fragiliser les défenses naturelles et d'exposer à un risque supplémentaire).
• Il est important de bien se sécher avec une serviette propre et personnelle, en tamponnant doucement la région irritée, sans oublier les replis.
• Choisir des sous-vêtements en coton et des vêtements pas trop serrés (comme les jeans).
• Les mycoses étant favorisées par la chaleur et l'humidité, évitez durant un certain temps jacuzzi, hammam, bains prolongés.
• Les rapports sexuels sont à éviter jusqu'à la guérison pour ne pas aggraver les démangeaisons et l'irritation dues à la mycose.

Pourquoi les antibiotiques provoquent ils des mycoses vaginales ?

Les antibiotiques quelque soit leur mode d’administration (comprimé ou injection) passent par la circulation sanguine pour agir au mieux sur l’infection pour lesquels ils sont prescrits.
Utilisés pour détruire les bactéries pathogènes, ils détruisent aussi celles qui peuvent être bénéfiques pour l’organisme et c’est le cas des bactéries de la flore vaginale, en particulier les lactobacilles. Ceux ci sont présents pour maintenir l’équilibre de la flore et une fois disparus d’autres éléments peuvent en profiter pour proliférer. C’est le cas des champignons et c’est ainsi que certaines femmes développent une mycose vaginale et vulvaire à chaque prise d’antibiotique. Pour la prévenir un geste simple, un traitement par ovule contre les mycoses à démarrer le premier jour de la prise d’antibiotique.
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi


Publicité

TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Mycose vaginale : des réponses à vos questions"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Gynécologue

Dernière mise à jour, le 30/01/2019
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse