Accueil > santé des enfants > santé bébé > prévention des infections du bébé
Prévention des infections du bébé

Prévention des infections du bébé

À LIRE DANS CET ARTICLE

Point de départ

Une de vos préoccupations, et c'est bien légitime, est d'éviter à votre enfant d'être malade. Vous redoutez qu'il attrape ce virus, cette infection pulmonaire, cette méningite dont vous avez entendu parler par votre entourage ou par la presse. Rassurez-vous, nous avons à notre disposition de très puissants moyens dans le domaine des maladies infectieuses. L'important est que ces traitements soient utilisés à bon escient et intelligemment. Nous avons besoin de votre compréhension et de votre participation.

La situation du tout-petit vis-à-vis de l'infection

Elle est complexe et il faut essayer de la comprendre : les tout premiers mois, votre enfant est à la fois très résistant et très fragile.

Il est très résistant...pourquoi ?

Parce que vous, sa maman, lui avez transmis pendant votre grossesse des moyens de défense qui vont lui permettre d'éviter certaines infections. C'est ainsi, par exemple, qu'il ne risque pas d'attraper la rougeole grâce aux anticorps que vous lui avez transmis. Ce qui est vrai pour la rougeole l'est aussi pour de multiples maladies… Mais cela ne dure qu'un temps et n'est vrai que pour certaines maladies : ainsi, le nouveau-né n'est protégé ni contre la coqueluche ni contre la majorité des infections respiratoires.

Il est très fragile

Il est très fragile parce que vous ne lui avez pas transmis une protection complète. Soyez donc prudente et vigilante. Un bébé de quelques semaines ou de quelques mois ne doit pas être en contact avec tout le monde. Quel que soit le désir que vous avez de le faire admirer, de vous faire complimenter, n'hésitez pas à le soustraire à ces multiples contacts qui lui font courir un risque. Sans doute, ses frères et sœurs sont-ils désireux de le toucher, de l'approcher, de participer à cette vie naissante. Méfiez-vous cependant du bobo de son frère qui pourrait le contaminer, méfiez-vous de ce petit rhume « anodin » que l'aîné a attrapé à l'école. Exigez de l'entourage l'hygiène et le lavage des mains.

Le tout-petit, en dépit des anticorps transmis, est fragile.

Évitez les contacts inutiles.

L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi


Publicité

TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Prévention des infections du bébé"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Pédiatre

Dernière mise à jour, le 22/09/2014
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse