À LIRE AUPARAVANT

Maladie d'Alzheimer

Chronologie d'apparition

La plupart du temps

  • La maladie se caractérise par des signes d'installation progressive. C'est cela qui en fait le caractère sournois.
  • Le premier compartiment touché est la mémoire . En raison des troubles banaux et normaux que l'on peut avoir, en particulier en raison du vieillissement normal de l'organisme et du cerveau, les signes sont souvent négligés, voire déniés par la personne elle-même qui met en place des stratégies de compensation (affabulation, masquage des déficits, etc.).
  • Puis c'est la diminution des capacités qui apparaît. A ce stade l'entourage est alerté, mais le plus souvent trop tardivement.
  • Les troubles du langage apparaissent.
  • Puis ce sont les gestes.
  • Ensuite, la difficulté à reconnaître les images et les objets, et la perturbation du jugement et du raisonnement.
  • Les déficit sont alors importants, et la dépendance devient totale qui donne à la maladie toute sa dimension dramatique, supprimant toute possibilité d'autonomie sans qu'une hospitalisation puisse être envisagée : les troubles de la reconnaissance des proches et de soi-même, et les troubles du comportement moteur sans qu''il y ait véritablement paralysie. La personne ne sait plus effectuer les tâches courantes alors que ses muscles fonctionnent.
  • Les troubles psychologiques et comportementaux apparaissent alors : on est au stade de démence.

Exceptionnellement

Exceptionnellement, la maladie débute brutalement par un état confusionnel avec à l''origine une cause déclenchante :
  • Un choc affectif.
  • Une maladie.
  • La prise d''un médicament comme un anticholinergique (qui agissent sur un neuromédiateur : l''acétylcholine).

Signes précoces

Les questions à poser à l'entourage

Ce petit test est rapide et porte sur plusieurs points.
  • La personne a t-elle des problèmes de jugement ? Mauvaise décision financière, relations très inattendues avec l'entourage, ...
  • Perd-elle l'intérêt pour ce qui l'intéressait auparavant ? Elle ne porte plus attention à les activités et ses passes temps favoris.
  • A-t-elle du mal à réaliser de nouveaux apprentissage ? Se servir d'un nouveau téléphone, d'une nouvelle télévision, d'un appareil électro-ménager ?
  • Ne sait-elle plus quel mois ou quelle année on est ?
  • Incapacité récente à gérer son budget ?
  • Oubli de rendez vous ?
  • Difficulté à se concentrer ?


Troubles de mémoire

  • L'entourage est le premier à remarquer les troubles car la personne a du mal à se souvenir de ce qu'on lui a dit récemment. cette "amnésie de fixation" est l'un des premiers signes. Il oblige l'entourage à répéter les mêmes choses, même s'ils s'agit de points importants.
  • Les oublis sont intermittents, mais ils finissent par s'installer. Cela entraîne des problèmes pour la prise des médicaments, mais aussi pour la vie courante (courses, repas, factures, etc.).
  • La personne se trompe sur les dates, les jours et les mois. Elle peut également perdre ses repères dans le temps (confondre la matin et le soir).
  • Elle se perd également dans son propre environnement (quartier, habitat...) et ne plus être en mesure de revenir chez elle en demandant de l'aide puisqu'elle oublie les adresses et les numéros de téléphone.
Ces troubles de mémoire sont insidieux car souvent masqués par la personne elle-même, et par l'entourage qui préfère souvent nier la réalité du problème.

Les signes dépressifs

  • La personne est souvent consciente de ses oublis, même si elle elle s'en défend. cela lui procure un sentiment de dévalorisation qui amène à une sorte de dépression réactionnelle qui majore l'isolement et donc la sollicitation du cerveau. Les oublis vont alors en s'aggravant.
  • Les problèmes de mémoire quotidienne finissent par être sous-estimés par la personne qui pour se persuader qu'elle ne perd pas la mémoire, ressasse les souvenirs dont elle est certaine, c'est-à-dire les souvenirs du passé. Cela donne l'impression que la personne radote.
  • L'état dépressif s'aggrave alors, du fait de se sentir petit à petit marginalisé dans un milieu social qui s'échappe de plus en plus.

Les troubles du langage

  • Au début, lecture, compréhension et écriture sont préservés. Puis la personne lit sans vraiment comprendre. Ensuite c'est l'altération de l'orthographe qui survient.
  • La difficulté à trouver les mots vient en parallèle. La personne remplace souvent le mot exact par un mot ayant la même valeur (par exemple le mot "table" remplacé par "chaise", car ce sont tous les deux des meubles).
  • La perte des mots usuels est précédée par la perte des mots d'emploi moins habituels. Mais tout cela finit par altérer la grammaire et donc le langage.
  • Par contre, certaines activités longtemps pratiquées ou qui intéressent la personne, comme les jeux de société par exemple, peuvent persister longtemps.

Les gestes

  • Ils peuvent être altérés, mais de façon discrète. Ce sont des "apraxies", qui peuvent concerner des domaines où une action de substitution est possible (par exemple utilisation d'un ouvre-boîte manuel, au lieu de l'ouvre-boîte électrique, pourtant utilisé quotidiennement).
  • ce n'est que vers la fin de l'évolution que ces apraxies touchent des domaines comme l'habillage ou le ménage.

Les activités de reconnaissance

  • Désigner le nom d'un objet devient difficile.
  • Parfois la personne peut prendre une personne pour une autre, au point de prétendre que la vraie personne est en fait un sosie.
  • La reconnaissance des lieux finit par intervenir, faisant que la personne se perd dans son propre appartement.

L'altération du jugement

  • Elle peut toucher des activités de gestion, notamment avec une mauvaise utilisation de l'argent. A ce stade, ces personnes peuvent être très vulnérables face à des gens peu scrupuleux.
  • Elle peut également toucher des activités comme la garde des petits-enfants, ou des activités nécessitant un raisonnement (bricolage, conduite automobile, etc.)
En raison de la pauvreté des signes de début, le diagnostic est posé relativement tardivement : en moyenne 2 ans après le début des signes. C'est ce qui fait toute l'importance de la détection des signes précoces.
X

Signes de la maladie d'Alzheimer en vidéo


Maladie d'Alzheimer Présentation de la maladie d'Alzheimer (troubles jugement, langage, reconnaissance, …)….compréhension de la maladie (transmission génétique, …), diagnostic examens cliniques complémentaires, possibilités de traitement.
10 vidéos



page : 1234
Termes associés : alzheimer - perte de mémoire - trous de mémoire - pertes de mémoire - trou de mémoire -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi

  • Traitement de la maladie d'Alzheimer
    La maladie d'Alzheimer nécessite un traitement précoce et une surveillance pour juger de l'évolution...
    Maladie d'Alzheimer
    La maladie d'Alzheimer est une maladie neurologique caractérisée par une altération...
  • Alimentation dans la maladie d'Alzheimer
    860.000 personnes sont atteintes de maladie d'Alzheimer en France. Parmi elles, 30 à 40% perdent du...
    Maladie d'Alzheimer au quotidien
    La maladie d'Alzheimer au quotidien est très difficile à vivre, et le côté inéluctable de son...
    Alzheimer
    La maladie d'Alzheimer commence par des troubles de la mémoire qui concernent les faits récents, ceux...
    Gérontologie et gériatrie
    La gérontologie est la science qui s'intéresse au vieillissement humain.Ses domaines d'application sont...
    Test de Folstein
    Le test de Folstein encore appelé Mini Mental Score (MMS), permet d'évaluer l'état de la pensée...

Publicité

TÉMOIGNEZ2 témoignages sur ce thème

  • Ma Maman est partie
    Par evy
    Le 25/09/2013 09:01:21
    Réponse(s) : 1
    Bonjour Marie, Je ne vous connais pas pourtant, je me sens si proche de vous. Je pleure, moi aussi, en rédigeant ces lignes. Mon papa adoré est là , chez moi, mais c'est difficile d'avoir vu un...
    Glioblastome
    Par avrilendecembre
    Le 24/03/2013 13:43:12
    Réponse(s) : 1
    Le Glioblastome ne provoque pas la maladie d'alzheimer, mais peut provoquer les mêmes symptômes, c'est selon l'emplacement dans le cerveau. Cela pourrait provoquer paralysie ou dyspraxie.


Dernière mise à jour, le 11/10/2010
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse