Accueil > Avis médecin > Fibroscopie oeso-gastro-duodénale > Oesophage et hernie hiatale

Oesophage et hernie hiatale

À LIRE AUPARAVANT

Gastro-entérologie
Publicité

Oesophagite, hernie hiatale, cancer, alimentation

Votre question Bonjour Docteur, je me permets de vous contacter car je suis très inquiet, voir paniqué. je me présente : Marc, 38 ans, marié et père d'un petit garçon de 20 mois. j'ai fait une fibroscopie au mois de septembre suite à des lourdeurs d'estomac et des reflux acides. Je dois préciser que les remontées acides durent depuis plusieurs années. Les résultats de la fibroscopie oeso-gastro-duodénale ont été les suivants : hernie hiatale par glissement - reflux gastro-oesophagien peptique - signe du rouleau - ulcère du tiers inférieur de l'oesophage. biopsies pour anatomopathologie. Bulbite érosive. L'examen histologique montre que les prélèvements étudiés portent sur une muqueuse oesophagienne et la jonction oesocardiale inflammatoire. Le versant oesophagien présente une zone ulcérée avec surface recouverte de dépôts de substance nécrotique parsemés de polynucléaires. Au niveau des berges, on retrouve un revêtement malphigien épaissi par une hypercanthose, mais dépourvu d'atypie cytologique. le versant cardial est délimité par une assise de cellules hautes cylindriques hypersecrétantes avec présences de quelques signes de métaplasie intestinale dépourvu de signe de dysplasie. Le chorion sous-jacent est oedémateux, congestif avec infiltrat inflammatoire modéré et assez polymorphe. On observe par ailleurs quelques ilots de glandes mucineuses bien différenciées. Conclusion générale : jonction oesocardiale présentant une oesophagite ulcérée associée à une muqueuse cardiale inflammatoire avec métaplasie intestinale discrète. Pas de dysplasie ou de lésion tumorale maligne. J'ai fait une seconde fibroscopie au mois de novembre qui a montré que l'ulcère était guéri. J'ai depuis arrêté de fumer, de boire de l'alcool, de manger des aliments acides, chocolat. J'évite les graisses et je fais du sport, ce qui ne m'empêche pas de cogiter énormément, cela devient une peur obsessionnelle. J'ai l'impression d'aller tout droit au cancer. je prends depuis cette semaine un peu de lexomil pour calmer ma peur. Comme je vous l'ai dit, je suis chef d'entreprise, sujet au stress. Je relativise cependant mon stress au travail depuis quelques temps. Ma question est de savoir si avec une bonne hygiène de vie, cela va se stabiliser ou dois-je craindre une évolution négative ? Le traitement que je suis actuellement : inipomp 40 mg en début de traitement. aujourd'hui inipomp 20 mg. Depuis que je fais attention, je n'ai plus de remontées acides, sauf quand je commence à avoir une boule d'angoisse dans le ventre. Voila, cela fait beaucoup de choses, j'espère cependant ne pas avoir été trop long. La réponse de notre spécialiste


La réponse de notre spécialiste Bonjour, la hernie hiatale a provoqué un reflux permanent de liquide acide vers l'œsophage, or celui-ci n'est pas protégé pour cela. C'est dans cette optique que l'on vous donne de l'inipomp qui diminue la quantité d'acide chlorhydrique fabriqué par l'estomac. Grâce à ce médicament et à une nette reprise en main de votre hygiène de vie, cela été efficace puisque les régurgitations acides ont cessé. Mais durant tout le temps où les régurgitations ont eu lieu, la muqueuse de votre œsophage a souffert : c'est ce qu'on lit dans votre compte-rendu, qui montre une inflammation réactionnelle de votre œsophage avec des cellules métaplasiques (qui se sont modifiées), mais sans le moindre signe de malignité (dysplasie) : c'est donc une œsophagite simplement. Ce n'est qu'à la longue et après plusieurs années d'évolution sans traitement que cette œsophagite peut dégénérer en cancer de l'œsophage. Vous n'avez donc je pense rien à craindre puisque les choses ont été prises en main et que les signes ont diminué. Il y a donc de votre part un petit travail à faire sur cette angoisse qui est légitime mais qui ne repose sur rien, car s'il y avait un cancer, celui-ci aurait été dépisté lors de la biopsie, et comme l'œsophagite est maîtrisée, il n'a aucune raison d'apparaître.


Suite 1Q:

Votre question Si je résume, l'arrêt du tabac et de l'alcool, épices, aliments acides etc... vont permettre avec l'aide de l'inipomp, la guérison des lésions. Par contre, la hernie qui fait 3 cm peut-elle diminuer avec une perte de poids, ou restera elle toujours au minimum au même stade. Étant donné que je ne fume plus, je fais du sport pour compenser. Ceci allié à une alimentation équilibrée me fait prendre du muscle, mais je ne perds pas ou peu de poids. Il faudrait je suppose que je prenne du muscle au niveau du ventre et que je perde la graisse. L'essentiel n'étant pas forcément de perdre du poids, mais de perdre la graisse abdominale ? (je fais 84 kg pour 1.77 M) Enfin, les signes de métaplasie peuvent-ils se résorber ou resteront-ils au même stade ? merci docteur. à bientôt.


La réponse de notre spécialiste R:Bonjour, en fait la hernie est due à un espacement trop important entre les piliers du diaphragme qui enserrent le bas de l'œsophage un peu comme un nœud de cravate. En raison de cet espacement, une partie de votre estomac a glissé vers le haut, ce qui fait que du liquide remonte et érode la muqueuse de votre œsophage. Le sport vous permettra de renforcer votre ceinture abdominale, mais ne fera rien sur cet espacement trop important ; par contre les muscles étant plus épais et puissants feront peser une pression moins importante sur vos organes abdominaux, et donc éviteront que l'estomac soit comprimé et renvoie du liquide vers l'œsophage. De même le tabac et l'alcool augmentent la secrétion acide de l'estomac. Les supprimer va dans le sens des médicaments type inipomp. La quantité d'aliments ingérée compte aussi beaucoup puisqu'elle augmente le reflux, il faut donc diminuer la quantité d'aliments et fractionner les repas. Donc avec toutes ces petites mesures, plus le traitement, tout devrait rentrer dans l'ordre et les lésions disparaître puisque notre organisme a la capacité de se réparer.


Suite 2Q:

Votre question bonjour docteur, l'oesophagite étant maitrisée, les quelques signes de métaplasie qui apparaissent peuvent-ils disparaître, ou s'ils restent, peuvent-ils se stabiliser sans risque d'évolution ? Un contrôle annuel par fibroscopie de l'oesophage est-il nécessaire étant donné mon ulcère ? l'ulcère peut-il diminuer ?R:Bonjour, La métaplasie peut se stabiliser ou régresser si le reflux oesophagien est bien contrôlé. L'ulcère doit cicatriser sous traitement. L'ulcère peut cicatriser soit en reformant de la muqueuse normale, soit en formant de la muqueuse modifiée (nouvelle métaplasie). Si l'ulcère cicatrise avec une muqueuse métaplasique, un suivi est utile par fibroscopie et biopsies au minimum tous les trois ans. Si la muqueuse de cicatrisation est normale, on peut se contenter d'un suivi clinique et ne faire de fibroscopie de contrôle qu'en cas de récidive des douleurs ou de reflux non maitrisé par le traitement. Suite 3Q: Tout d'abord, merci docteur de votre réponse qui m'a complètement rassuré. je profite de mon crédit pour aller un peu plus loin dans ma demande. je m'interroge sur les aliments que je dois éviter et ceux que je doit privilégier dans ce type de circonstances. Merci encore.


La réponse de notre spécialiste R:Bonjour, en fait l'alimentation est la même que pour les personnes qui ont un ulcère à l'estomac, et qui correspond à ce que vous faites déjà : - supprimer le tabac et essayer de limiter le stress (c'est à dire surtout réenvisager la façon d'encaisser les coups de stress qui sont malheureusement inévitables). Dans ce domaine, il existe maintenant des solutions de coaching qui ont pour but de faire en sorte que le stress glisse sur vous sans vous atteindre. -la régularité des repas est importante, de même que la manière de les prendre (assis, en minimum 1/2 heure, dans un endroit calme, etc.) - Éviter ce qui est acide (vinaigre, épices, etc.) Eviter ce qui provoque une augmentation de la sécrétion d'acide chlorhydrique par l'estomac (tomates et poivrons crus, crudités d'une manière générale). - Éviter l'alcool et limiter le vin - Éviter les repas trop lourds et surtout trop abondants qui augmentent le risque de reflux

Oesophage et hernie hiatale

Votre Question Bonjour, merci pour toutes ces réponses, mais j'ai toujours mal sous les aisselles et j'ai pas de ganglions, œsophage irrité, je ne sais pas quoi faire.... J'ai vu un autre généraliste, il me dit que j'ai une hernie hiatale. Pourquoi à la fibro et colo ils ne l'ont pas vu ? En plus il avait fait des prélèvements d'organes ... Pourrais-je aller voir un dermato, et lui dire mon épisode de symptômes que j'ai eu depuis ma relation sexuelle de début novembre ? A bientôt.

La réponse de notre spécialiste Bonjour. La hernie hiatale n'est pas facile à voir en fibroscopie, car une fois à l'intérieur, on repère difficilement si la jonction œsophage-estomac est à sa place ou pas, et c'est la définition de la hernie hiatale ; ce sont plutôt les techniques d'imagerie qui la montrent, mais ce n'est pas indispensable, on la soupçonne correctement lors de la consultation. La seule utilité de l'imagerie est de faire un état des lieux pré-opératoire dans les rares cas qui ne sont pas soulagés par les médicaments ou qui sont contraints à un traitement de longue durée. C'est loin d'être déjà votre cas. Il est tout à fait possible de modifier ou compléter le traitement. Je vous conseille donc de retourner voir votre généraliste, et d'éviter le nomadisme, car cela empêche tout suivi correct. Avoir un deuxième avis parfois, d'accord, mais consulter un autre dès que la solution n'est pas trouvée tout de suite est souvent une cause d'échec. Si vous en trouvez un qui prenne le temps d'examiner et de réfléchir, gardez-le, même s'il ne trouve pas tout de suite. La douleur des aisselles peut être simplement liée au stress, ou parfois à un petit blocage au niveau des premières vertèbres dorsales; encore une fois c'est l'examen clinique qui pourra le dire. Voir un dermato pour vous rassurer sur l'origine de ce dépôt fugace, pourquoi pas ? Soit c'est avec l'accord de votre médecin traitant, soit vous assumez le surcoût financier , mais vous restez libre de la faire.
Docteur Sylvie Gerche
Publicité
À lire aussi

  • Fibroscopie oeso-gastro-duodénale
    La fibroscopie oeso-gastro-duodénale est un examen des muqueuses de l'oesophage, de l'estomac et du...
    Hernie hiatale
    C'est la tendance qu'à la partie haute de l'estomac de pénétrer dans la cage thoracique par le trou...

Publicité

TÉMOIGNEZ1 témoignages sur ce thème

  • Mal au dos et à la gorge : oesophagite ?
    Par Christ Williams
    Le 10/04/2022 16:56:16
    Réponse(s) : 8
    Bonjour, j’ai des symptômes comme le point dans le haut du dos , douleur du haut de l’abdomen, ou de la poitrine qui viennent et partent, une gêne dans le coup et une sensation de gorge qui se serre,...


Article créé, modifié ou vérifié par
Médecin généraliste

Dernière mise à jour, le 11/04/2019
Publicité
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Publicité
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Publicité
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse