Accueil > santé au quotidien > maladies cardiovasculaires > innovations des stimulateurs cardiaques

Innovations des stimulateurs cardiaques

À LIRE DANS CET ARTICLE
À LIRE AUPARAVANT

Pacemaker

Premiers stimulateurs

Le premier stimulateur cardiaque entièrement implantable a été posé chez un patient de 43 ans par une équipe suédoise (docteur Elmquist et docteur Senning) en 1958. Ce premier stimulateur, qui devait être continuellement rechargé de l’extérieur, a fonctionné 6 heures et a été remplacé par un second qui a duré … 6 semaines. Cette première mondiale ouvrait la voie de la stimulation cardiaque totalement implantable et définitive. Grâce à l’ingéniosité des ingénieurs, les progrès technologiques ont été considérables : en 1960, les piles de nickel-cadnium ont été remplacées per des piles en zinc d’oxyde mercurique permettant d’obtenir une longévité de 14 mois !

Le premier prototype de stimulation double-chambre a été créé en 1962, plus physiologique, qui synchronisait l’activité mécanique des oreillettes et des ventricules. Quelques années plus tard, les ingénieurs ont créé des sondes implantables par voie veineuse évitant ainsi l’implantation de sondes par voie chirurgicale.

L’avènement des piles au lithium-iode dans les années 1970 a considérablement allongé la durée de vie des stimulateurs cardiaques. La technologie microélectronique a permis de réduire la taille et le poids des boitiers. Les ondes se sont considérablement améliorées tant en taille qu’en fiabilité. Les boitiers sont devenus plus « intelligents » en ne stimulant le coeur qu’en cas de bradycardie.

Télémétrie

Dans les années 1980, l’avènement de la télémétrie a permis de communiquer de l’extérieur avec le stimulateur cardiaque. Il était désormais possible de vérifier les paramètres électriques du stimulateur et d’en modifier la programmation. De nouveaux algorithmes permettant d’accélérer la fréquence cardiaque en fonction de l’activité physique du patient ont permis de rendre la stimulation cardiaque encore plus physiologique. Les stimulateurs cardiaques devenaient plus petits, plus fiables avec une longévité accrue. Jusque dans les années 1990, la stimulation cardiaque n’était indiquée que chez les patients souffrant de bradycardie.


page : 12
Termes associés : rythme cardiaque - bradycardie - ventricules - pacemaker -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi


Publicité

TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Innovations des stimulateurs cardiaques"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Cardiologue

Dernière mise à jour, le 03/03/2015
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse