Accueil > Témoignages > santé au quotidien > médecine générale > Douleurs, fourmillements et vertiges

Douleurs, fourmillements et vertiges



floflo
15/10/2012, 15h51
fl
Bonjour, je suis âgée de 33 ans, je souffre depuis 2010 de douleurs, picotements, fourmillements côté gauche et des vertiges. Même ma bouche et ma langue sont touchées. J'ai vu 2 neurologues, j'ai passé 4 IRM dont 2 cérébraux, des potentiels évoqués, un cardiologue : RAS. Je suis désespérée, je suis allée jusqu'en médecine interne au chu de Lille. Mon état se dégrade au fil des jours.
On m'a dit Fibromyalgie, je n'y crois pas, on dit ça aux patients pour leur donner bonne conscience et les mettre sous anti-dépresseur. Je refuse de les prendre, on n'est pas du bétail.
Quelqu'un peut il m'aider ? Je me dis qu'un jour il sera trop tard. Cela empoisonne la vie de mes enfants et de mon mari, et je ne sais si je pourrai travailler encore longtemps.


TÉMOIGNAGE PUBLIÉ EN RÉPONSE A L'ARTICLE
- Fourmillements

VOS RÉACTIONS
GUYLI
07/07/2020, 02h55
GU
J'ai soufferts de TOUS VOS SYMPTÔMES et de bien d'autres et je peux vous dire que vous n'êtes ni fous, ni hypocondriaques et que nous sommes des milliers dans cette situation. Voici 2 pistes que je vous conseille vivement d'explorer: Lyme et l’Électro Hypersensibilité. Voici ce qui m'est arrivé après des années de galère:
J'ai tout d'abord été diagnostiquée lombalgique chronique. A cette époque, je faisais remarquer aux médecins que ceci n'expliquait pas les douleurs dans tout le corps et ce même si elles étaient prédominantes dans le dos. On m'a bourré d'anti inflammatoires qui ne faisaient pas effet et m'ont détruit l'estomac jusqu'à ce que je ne les supporte plus du tout. La gastrologue dit que j'y suis en quelque sorte "allergique" et ce, même avec un pansement gastrique. Après 25 ans de ce traitement, je me suis mise à avoir des troubles de la mémoire et de la concentration. Après consultation d'un neurologue, rien de bien méchant malgré que je me sois retrouvée quelques minutes en pleine rue sans savoir ni d'où je venais, ni où j'allais et que mon excellente mémoire fichait totalement le camp. Dans le même temps sont survenus une sensation de vertige, des fourmillements et mes membres sautaient un coup l'un, un coup l'autre sans que je le veuille, j'étais totalement épuisée, j'avais des douleurs partout. Les maux de têtes étaient devenus progressivement permanents et idem pour l'insomnie.
C'est en cherchant un traitement contre la fibromyalgie que j'ai trouvé de quoi je souffrais sur le net lorsque j'ai retrouvé tous mes symptômes, y compris ceux que les médecins ne semblaient pas connaître. Voici le lien:
http://www.ehs-mcs.org/fr/liens-utiles_47.html
(une fois sur le lien il faut cliquer sur "phase d'induction", puis "phase d'état" et ensuite sur "phase à distance").
Si vous vous reconnaissez dans ces symptômes, je vous invite à visiter la totalité du site.

Voici ce que j'ai fait lorsque je me suis reconnue. 1) J'ai pris rendez-vous avec le Professeur BELPOMME (actuellement plus ou moins 1 à 2 ans d'attente).
Il m'a posé tout un tas de questions dont une que je me rappelle et qui était: "de quel côté tenez-vous votre téléphone portable? Réponse de la main gauche. De quel côté votre mal de tête prédomine. Réponse "du côté gauche".
Il m'a prescrit un bilan sanguin mais avec des marqueurs qu'on ne m'avait jamais prescrit. Un encéphaloscan (examen du cerveau) .
Ensuite, il m'a dit que j'étais Électro Hypersensible. Lorsqu'il m'a dit ce qu'il fallait que je fasse pour ne plus souffrir, je me suis dit qu'il était complètement fou:
- Ne plus utiliser de portable
- Connectez mon ordi en filaire USB et ne l'utiliser qu'une demi-heure par jour et le moins souvent possible
- Supprimer toutes les technologies sans fil de mon appartement et installer un téléphone filaire, virer les prises CPL, etc.
- Ne plus utiliser le micro-ondes ni la plaque à induction.
J'étais dans un tel état de santé que mon Mari m'a dit: tu as peut-être raison, il est peut-être fou mais qu'est-ce que tu as à perdre à essayer.
Nous avons donc mis en place tous ces conseils. Et là, oh! Miracle! plus aucun maux de tête, sommeil de bébé retrouvé malgré mes 54 ans, plus aucune douleurs, plus de troubles de la concentration, plus de fourmillements, plus de brûlure, etc, etc. La seule chose qui persistait, c'était les maux de tête qui revenaient lorsque je quittais mon domicile pour aller faire des courses. J'ai trouvé la parade en me couvrant la tête avec un tissus anti-ondes lorsque je rentrais et ils disparaissaient après un quart d'heure.
Trois mois après ce miracle, j'ai recommencé à rechercher un emploi en télétravail (2 ans avant, j'avais été mise en invalidité catégorie 2 à 80% par la CPAM).
Bref, je revivais et n'aurais jamais imaginé retrouvé une aussi bonne santé.
Tous mes beaux projets se sont envolés et mon état de santé s'est à nouveau dégradé encore plus lorsque BOUYGUES TELECOM a installé un relais de téléphonie mobile et un faisceau hertzien à 10 mètres de mon appartement et donc de mon cerveau dont la barrière encéphale est ouverte. Depuis cela, je suis obligée de me réfugier en milieu non impacté le plus souvent possible car j'habite Paris, de me couvrir la tête avec 3 couches de tissus anti-ondes nuit et jour et nous avons tapissé notre chambre à coucher de couvertures de survie pour limiter l'impacte des ondes. Lorsque je me rends en milieu non impacté, mes douleurs disparaissent progressivement et j'arrive à nouveau à dormir comme un bébé. Hé oui, l’électro hypersensibilité n'est pas un truc inventé par des cinglés ou des arriérés (c'est ce que je croyais avant d'en faire les frais car j'étais éblouis par les possibilités qu'offraient les nouvelles technologies et le puits de science auquel cela nous donnait accès)!!
Deuxième piste: ma belle-fille est passée par là: vertiges, troubles de l'équilibre, épuisement total, impossible de s'occuper de ses enfants. Ayant entendu parlé des ravages que pouvait faire une morsure de tique par mon réseaux d’électro hypersensibles, je lui conseille de parler de LYME à son médecin puisqu'elle a été mordue par des tiques à plusieurs reprises. Elle se rend aux urgences à l'hôpital: IRM, SCANNER, PONCTION LOMBAIRE = rien! Elle insiste pour que le neurologue recherche LYME mais il refuse catégoriquement et n'a pas demandé cet examen ni dans les analyses de sang, ni dans la ponction lombaire. Devant son insistance à demander à être mise sous antibiotiques le neurologue lui fait du chantage: "je vous mets sous antibiotiques pendant une semaine si vous acceptez de voir un psychologue". Ma belle-fille lui répond qu'elle est très contente de sa vie et qu'en dehors de ses symptômes tout va très bien". Rentrant chez elle, elle envoi un mail au spécialiste Lyme qui exerce dans ce même hôpital et celui-ci la prend en charge: dès le 3ème jour d'antibiotiques, elle sent que les symptômes s'amoindrissent. Après 3 semaines, tout rentre en ordre. Les tests ont révélé une babelliose de Lyme qui date de plusieurs années et elle est suivie pour récidive mais à chaque fois qu'elle est mise sous antibiotiques, les symptômes disparaissent.
Pour info, si vous avez de la chance ça se voit dans les tests mais les tests ne sont pas fiables et un test négatif ne veut pas dire que vous n'avez pas Lyme, babelliose ou autres maladies de Lyme. Si après examens, on ne trouve pas ce que vous avez et que le test est négatif, vous avez le droit de demander un traitement antibiotique d'épreuve = on vous met sous antibiotiques et si ça va mieux, c'est que c'est ça.Une petite vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=Hz51Tf4eu2c

Bon courage à vous dans ce monde où la santé passe après les Lobbys !
Croc
25/06/2020, 18h29
Cr
Bonjour
J'ai fait un Guillain Barré en 2018 et mes premiers symptômes étaient:
très forts vertiges, douleurs épouvantables (style sciatique) et électriques mais dans tout le corps, le tout uniquement la nuit (la journée, le cerveau gère), migraines avec yeux injectés, fourmillements au bouts des membres puis paralysie progressive, mais les symptômes n'ont duré que quelques semaines avant que je n'ailles moi-même aux urgences.
Rien dans le sang, ni au scanner, ni dans les urines. Seule la quatrième ponction lombaires a révélée un cristallin opaque .
Le Guillain Barré n'étant pas une maladie mais une réaction (là suite à un vaccin du tétanos), on ne trouve aucune trace. Certaines personnes le développe en plusieurs mois, d'autres en 3 jours. Aujourd'hui je vais bien.
En espérant vous avoir aidé. Bon courage! Croc
Marie
23/06/2020, 12h16
Ma
Visuel très intéressant sur les malades post Covid : https://twitter.com/foret_bruno/status/1275115080414138371
Marie
23/06/2020, 11h53
Ma
Bonjour Fofo, bonjour à tous,

J'étais également tombée sur cet article très intéressant concernant les conséquences à long terme du Covid :
https://france3-regions.francetvinfo.fr/paris-ile-de-france/paris/grand-paris/covid-19-deux-mois-apres-leur-infection-nombreux-patients-presentent-nouveaux-symptomes-1831164.html

J'ai moi-même été suspectée à la mi-mars (pas de fièvre, mais forte toux, qui a débouché sur une infection pulmonaire). Mais pas testée (car tests à l'époque réservés aux cas graves). Mon médecin n'est pas décidé à me prescrire le test. 

Nos symptômes sont peut-être psychosomatiques, mais la cause Covid n'est pas à écarter ! Fourmillements, douleurs musculaires, fatigue, .... ça y ressemble vraiment !

Bref... mon état est toujours identique ! Concernant mes troubles visuels, j'ai obtenu un rendez-vous chez l'ophtalmo en urgence. Résultat : rien d'inquiétant sur le plan visuel, juste une forte sécheresse oculaire + conjonctivite "allergique". Pas d'amélioration avec le traitement pour le moment.

Première séance de kiné ce matin: forte raideur aux niveau des cervicales! J'espère obtenir des résultats rapidement de ce côté. Je passe mon IRM cervicale le 13 Juillet, mais je pense qu'on ne trouvera rien. 

Je commence à saturer ! J'espère que ces symptômes finiront par disparaître comme ils sont venus ! Dans cette période, j'aimerais avoir un médecin plus "compréhensif"... Là, j'ai l'impression de passer pour une folle!
Joujou
22/06/2020, 14h38
Jo
Bonjour Dim, n'hésitez pas à relire mon témoignage que j'ai posté il y a quelques mois.
N'hésitez pas à me contacter en privé pour en discuter.
Bon courage à tous!
Fofo
22/06/2020, 11h59
Fo
Rebonjour à tous,

Par curiosité, je me suis penché sur les témoignages de personnes présentant une sorte de "post-covid" et je vous laisse juger des similitudes de nombreux témoignages recoupés ici et là (ceux pour qui les symptômes ont commencé courant février-avril). Certaines victimes sont des covid confirmés quand d'autres se sont révélés négatifs PCR et sérologie. Ils partagent toutefois des symptômes étonnants et durables. Certains étaient même asymptomatiques durant la période d'infection mais ont déclarés des symptômes après-coup alors même que le virus avait été purgé de leur corps !

Les fourmillements, la tachycardie, la confusion, les troubles neurologiques, les douleurs et l’asthénie sont monnaie courante.

Je vous mets quelques liens :

https://www.facebook.com/groups/210783433333406/

https://www.facebook.com/groups/225800928806393/

https://www.facebook.com/groups/261479048381149/

https://www.lamontagne.fr/clermont-ferrand-63000/actualites/une-famille-de-gerzat-puy-de-dome-dans-l-enfer-du-covid-19_13801247/?fbclid=IwAR31kWqzqBg5I_fRdZlqptrTkKIZvbraoMSLS_gQDqy9uOOo21HNrd_TSlo

https://www.francebleu.fr/infos/sante-sciences/coronavirus-contamines-certains-malades-peinent-a-s-en-remettre-1592400489?fbclid=IwAR2nJFh9Aodn8aA75WCnZ_Y16LA5uHdh-DToqDDz-8b3ppHU0FEaLNO_QKg
Dim
22/06/2020, 00h14
Di
Salut tout le monde, je viens un peu vous tenir aux nouvelles, comme vous le savez, moi aussi j’ai quelques problèmes de vertiges, fourmillements comme vous et aussi tout ce qui nous rassemble l’angoisse et l’anxiété !!

Donc depuis plusieurs mois maintenant comme je le disais j’ai des fourmies dans les bras, sur le visage et la nuque raide par moment, des sensations de faiblesse du côté gauche du corps mais je pense que ce ne sont que des sensations car je ressens toujours ma force habituelle.

Le 18 juin, j’ai été pris soudainement d’aphasie ainsi que de troubles de la vue et de fourmillements sur tout le côté droit du corps (je suis migraineux et en plus ce sont des migraines avec auras) mais cette fois c'étais différents et ça faisait 1an que je n’en avais pas fait.

Enfin bon, j’ai paniqué et mes parents ont appelé le samu qui est venu me chercher. Arrivé aux urgences, ils ont immédiatement déclenché le plan fibri (pour les AVC), j’ai passé un irm cérébrale qui était strictement normal!

J’ai été gardé en observation durant la nuit. Le lendemain, j’ai rencontré le neurologue qui m’a dit que j’avais fait une récidive de crise d’auras migraineuse.

J’en ai donc profité pour lui poser la question par rapport à mes soucis que j’ai cité juste avant et pour la plus part qu’on a en commun, et il m’a affirmé que ça ne pouvait pas être d’origine neurologique car à L’IRM aurait montré si il y avait quoi que ce soit.

Donc je pense que pour une grande partie de nous, il n’y a rien au cerveau... Si vous avez des pistes à me donner, je suis preneur! Merci!
Cansg
21/06/2020, 09h56
Ca
Bonjour, j’ai exactement les mêmes symptômes en sachant que j’ai des picotements ou une sensation d’endormissement au niveau de ma mâchoire et de ma lèvre. Je suis très paniqué pour cela en sachant que j’ai une sensation de brûlure au niveau de mon bras gauche! Quelqu’un pourrait m’aider pour cette situation? Entre temps je me suis rendu aux urgences, ma prise de sang était ok et mon irm cérébrale est ok aussi.
Mo
18/06/2020, 16h00
Mo
Oui mon médecin m’avais dit pareil... Ça fait très mal!
Pour une angoissée comme moi, c’est super! Enfin voilà cela étant dit ne t’inquiète pas pour ce truc! Et bien écoute, j’ai pareil et ça me travaille toujours! Ma sœur me répète d’être patiente que c’est les angoisses et le stress, ce fameux cercle vicieux! Comme disait quelqu'un ici, ne jamais sous estimer l’effet du stress et du mental! Pas facile... Je le vis mais voilà on comprend pas d’où ça vient et on cherche!
Marie
18/06/2020, 15h04
Ma
Coucou Mo,
Non je suis loin d'être douillette, mais quand un médecin me dit: "ça fait très mal"... En général, j'ai tendance à le croire! Du coup, ça me rassure ;)
Je mise beaucoup sur mes deux prochains rendez-vous médicaux! Je ne sais pas si c'est la vue qui a entraîné cette raideur cervicale, ou l'inverse! Mais certaine qu'il y a un lien de ce côté là... Les cervicales pourraient expliquer la vision trouble, les fourmillements dans les mains. Après c'est moins évident pour les douleurs musculaires/articulaires dans les jambes, les fourmillements dans les pieds, et la fatigue.
En tout cas, je vous tiens au courant dès que j'en sais plus sur mon cas!
Mo
18/06/2020, 10h14
Mo
Coucou Marie,

Tes soucis viennent plus que certainement de tes cervicales... Ça joue beaucoup! Et si tu parles de EMG electromyogramme, je l’ai fait il y a 1 semaine bras et jambes et à moins que tu sois super douillette, je peux te dire que ça fait vraiment pas mal! Ça picote et c’est un peu désagréable mais ça s’arrête là! Il y a vraiment pas de quoi avoir peur loin de là!
Marie
17/06/2020, 22h53
Ma
Coucou à tous,

Bonne nouvelle: J'ai enfin réussi à obtenir un rendez-vous en urgence chez un ophtalmo (mon ophtalmo m'ayant envoyé bouler!). Donc rendez-vous vendredi matin en urgence dans une clinique ophtalmique: vision floue depuis début mai ... et inflammation des deux yeux depuis une quinzaine de jours (avec forte sécheresse oculaire). Dans vos symptômes, avez-vous aussi des problèmes de vue?

J'entame ma première séance de kiné mardi matin. J'attends beaucoup de ce rendez-vous. J'ai attribué l'ensemble de mes symptômes à un soucis oculaire ou de cervicales (pour éviter de penser à quelque chose de plus grave). J'ai un passé assez lourd au niveau cervico-dorsal: double scoliose, discopathie cervicale et lombaire, basculement du bassin de plus de 2cm. J'espère que le kiné me trouvera quelque chose et pourra soulager mes symptômes.

Sinon rendez-vous le 10 juillet chez le podologue pour me refaire une semelle orthopédique, et le 13 pour l'IRM cérébrale.
En fonction des résultats de l'IRM, j'aurai ensuite un Électromyogramme à passer. Et pas de bol, hier, je suis allée à l'hôpital pour accompagner ma mère pour son rendez-vous en diabétologie. Et cette dernière dit à ma mère sans savoir: "Pas besoin de passer un EMR, en plus, ça fait très mal!". Arf, du coup, je vais attendre un peu pour prendre rendez-vous ;)

Bon courage à tous et tenez-nous au courant ;)
Mo
17/06/2020, 11h17
Mo
Coucou à tous,

Je reviens vers vous pour des news.
J’ai été à mon rendez-vous neurologique où elle m’a fait faire tous les tests physiques: marche, vue, réactivité, équilibre etc... RAS! Elle m’a prescrit du Redomex pour les douleurs nocturnes qui m’empêchaient de dormir c'est-à-dire mal à la poitrine, aux bras et une sensation de brûlure. Et ça s’est calmé avec ça. J’ai commencé les anti dépresseurs également. J’ai toujours mal au dos et de temps à autre mais moins des fourmillements aux mains, au mollet, au pied gauche et une sensation de jambe lourde comme si le muscle tétanise. Je lui ai parlé de la SEP et de tout mon stress... Elle m’a dit que le stress pouvait provoquer tout ça également et que pour la SEP, ils ne sont malheureusement pas devins donc voila. Bref pas de quoi me rassurer plus que ça. Elle ne m’a pas parlé de faire une IRM ni rien d’autre. Évidemment, je me pose toujours des questions même si j’essaye de relativiser. Je n’ai plus envie d’y penser parce que c’est pénible mais j’hésite quand même à aller passer cet IRM. J’ai lu pas mal de truc sur le net (fausse bonne idée) mais est ce que la SEP peux survenir à un âge tardif c'est-à-dire 40 ans et sans raison particulière? Ou est ce qu'une crise d’angoisse peut déclencher ça? Est ce qu’il y a des facteurs héréditaires? ... Bref toujours beaucoup de questions!!
Elodie 77
15/06/2020, 22h11
El
Bonjour sev et à tous,

J'ai depuis 2 ans des symptômes similaires qui ne cessent de s'amplifier, des fourmillements dans les extrémités des membres. Ça s'étend de plus en plus et ça m’engourdit. J'ai passé 2 irm de la moelle et 1 irm cérébral qui n'ont rien donné donc le neurologue me dit que c'est le stress. Même si je suis anxieuse de nature, je n'y crois pas! J'ai été voir un spécialiste de la douleur qui m'a donné des antidépresseurs pour la douleur. Et depuis, j'ai des fourmillements et chaleur au niveau du visage. J'envisage d'aller voir un naturopathe. Bon courage à tous!
jo_78
14/06/2020, 14h47
jo
Bonjour à tous,

Je reviens avec des nouvelles.
Tout d'abord, je voudrais vous rappeler mes symptômes: vertiges (impression de tanguer), maux de têtes ou migraines qui peuvent durer plusieurs heures, acouphènes et parfois fourmillements dans certaines parties de la tête.
J'ai été voir une kiné spécialisé dans le traitement des vertiges. Selon elle, j'ai un trouble du système vestibulaire. En gros, suite à une infection, mon système vestibulaire s'est détérioré. Il n'y a aucun traitement pour régler ce problème mais par contre, il y a une série d'exercices à faire chaque jour à la maison. Si quelqu'un ressent les mêmes symptômes et qu'il/elle est intéressé à savoir à quoi ressemble ces exercices, laissez votre adresse mail et on organisera une vidéo conférence pour que je puisse vous expliquer en détail.
Bien entendu, consultez un médecin et faites tout les analyses nécessaires.
Je vous tiendrai au courant des résultats.
En espérant que tout le monde ira bien.
A très bientôt.
Fofo
12/06/2020, 23h28
Fo
Ah, j'oubliais, je suis malheureusement assez éloigné de Paris (en Suisse) et je ne peux donc malheureusement pas donner d'avis sur les praticiens de la région parisienne...
Fofo
12/06/2020, 23h25
Fo
Bonsoir à tous,

Alors pour moi au début, tout a commencé le 30 avril durant la nuit, j'ai été réveillé en pleine nuit par des palpitations brutales (tachycardie), une dyspnée et des tremblements / convulsions, une confusion et des fourmis dans les mains et les avants-bras. J'ai appelé le service d'urgence qui m'a invité à me rendre immédiatement à l'hôpital en m'indiquant qu'il pouvait s'agir d'une attaque cardiaque ou cérébrale.

Du coup, grosse panique, je me fais conduire à l'hôpital où ils effectuent un électrocardiogramme et un relevé des constantes biologiques via prise de sang. A l'issue, ils ne trouvent rien et me renvoient chez moi en me disant de prendre rendez-vous sans tarder avec mon médecin traitant pour le suivi de la situation.

Arrivé chez le médecin quelques jours plus tard, je lui explique la situation (les symptômes n'ont pas disparu) et que cet état m'inquiète énormément. Là, il m'envoie consulter différents spécialistes (neurologue, cardiologue). Durant le laps de temps qui sépare ces rendez-vous, l'état général se détériore et les symptômes se font plus agressifs impliquant progressivement le système gastro-intestinal et la concentration. La fatigue et la lassitude me poussent à jeûner 48h pour essayer d'apaiser l'estomac et là, grosse surprise, l'état général s'améliore, pas de grand chose mais suffisamment pour être relevé.

Je commence donc à m'intéresser aux liens potentiels entre ces organes et mon état et c'est là que je suis tombé sur ces histoires d'histamine. Je recontacte mon médecin pour l'en informer et il me propose donc de voir aussi une gastro-entérologue pour un constat spécialisé. Durant la discussion, nous convenons qu'il y a bien un os de ce côté mais sans parvenir à l'expliquer car j'ai toujours eu une alimentation variée sans avoir jamais eu de problème, c'est pourquoi il s'interrogeait sur la possibilité qu'un élément toxique ou psychologique ait pu perturber le système gastro-intestinal et plus particulièrement le microbiote.

En faisant attention à éviter l'histamine, mon état s'est amélioré et maintenant que les prescriptions médicales m'ont apporté ces médicaments, j'ai l'impression de parvenir enfin à revenir gentiment à mon état normal. Quant à savoir ce qui a pu déclencher tout ça, c'est le flou complet, j'ai hâte de consulter la gastro-entérologue pour essayer de comprendre ce qui a pu se passer.

Pour ce qui concerne le régime, je n'ai pas essayé grand chose (j'ai la chance de ne pas trop me formaliser d'un régime monotone) ma routine c'est de faire revenir du poivron, de l'ail et de l'oignon dans de l'huile d'olive et du gros sel et d'agrémenter parfois avec du poulet ou du poisson. J'accompagne ça avec du riz que je cuis dans l'eau et du lait de coco et que je parfume avec de la girofle, du curcuma ,de la cardamome et des feuilles de laurier. Je n'ai jamais eu de problème avec ces épices. On peut remplacer le cumin par du carvi la saveur est à peu près similaire et sans histamine. J'essaie progressivement d'ajouter de temps à autre d'anciens aliments et pour le moment je les tolère bien.

Pour la posologie elle m'a été indiquée mais se présente comme suit, Biolforin & Mutaflor : 2 comprimés par jour, Activomin & Iberogast : 20 gouttes et 2 comprimés 3x / jour (matin, midi et soir), DAOSIN : 15 min avant chaque repas.

Aujourd'hui ne subsiste plus qu'une légère fatigue résiduelle qui tend à s'estomper de plus en plus au cours de la journée. Avec un peu de chance ce sera bientôt derrière. En tous cas, si vous avez des doutes pour vous même concernant l'histamine, la vérification la plus simple à faire et d'essayer de s'en distancier quelques jours, les effets sont visibles assez vite. J'espère de tout cœur que vous arriverez tous vite à trouver l'origine des troubles et à les soigner!
Marie
12/06/2020, 16h33
Ma
Coucou Fofo ! Quels étaient tes symptômes avant le début du traitement ? 

Je prends un antihistaminique depuis 2 ans (pour des symptômes allergiques (nez bouché, gorge qui gratte, etc) bien qu'on ne parvienne pas à trouver l'allergène responsable aux tests et aux prises de sang). J'ai cependant arrêté cet antihistaminique il y a 2 mois (moment où sont apparus les premiers symptômes : vision trouble et vertiges). Depuis, je reprends cet antihistaminique et les symptômes se sont même aggravés. 

Je ne suis peut être allergique à rien ... Mon corps produit peut-être trop d'histamine! D'autant plus que je me suis autorisée un verre de vin rouge hier soir, et aujourd'hui mauvaise journée (avec des douleurs dans les nerfs de la main gauche. Chose que je n'avais encore jamais eue jusqu'à présent. C'est bizarre toute cette histoire, et je commence à devenir parano.

D'autant plus que je commence à saouler mon entourage avec tous mes symptômes ... L'impression d'être un peu comprise avec vous ;) 
Je ne sais pas si tous ses symptômes sont psychosomatiques ou s'ils cachent une pathologie plus sérieuse ... mais j'espère que mes examens futurs me permettront d'être fixée!

Bon courage à tous! Marie
sylv
12/06/2020, 12h57
sy
Bonjour FOFO,

Merci pour tes réponses.
Depuis combien de temps prends-tu ce traitement (efficace !)? As-tu fait au préalable une analyse de sang (si oui, quel sont les taux à vérifier)? Quel type de médecin* te l'a prescrit (Gastro, généraliste, naturopathe)? Je vois que la plupart des médicaments sont sans ordonnance, peut être qu'il est possible de gérer le traitement seul! As-tu des préconisations de posologie? Enfin, le régime (cf. fiche) est assez compliqué à mettre en place, beaucoup d'ingrédients sont notés - peux-tu (dans ton cas) en faire un résumé des principaux aliments à privilégier et ceux à éliminer?

*Es-tu à Paris (pour recommander un praticien)?

Merci d'avance pour tes réponses.
Fofo
11/06/2020, 17h48
Fo
Pour ceux qui seraient intéressés, je vous mets aussi une liste (non exhaustive) de différents aliments et de leur niveau d'histamine: https://www.mastzellaktivierung.info/downloads/foodlist/31_FoodList_FR_alphab_avecCat.pdf
Fofo
11/06/2020, 17h44
Fo
Bonjour jo et sylv,

A la base c'est suite à des recherches personnelles que je suis arrivé sur l'histamine et me suis reconnu dans pas mal de symptômes... Mon médecin commençait à sécher suite aux analyses toujours normales effectuées jusqu'ici (cardiologie, neurologie, IRM, constantes sanguines, etc) et vu l'évolution des symptômes et leur acuité après certains repas et leur diminution quand j'ai commencé à faire attention à l'histamine, il a convenu qu'un problème était assurément présent au niveau gastro-intestinal mais le diagnostique final reviendra à la gastro-entérologue.

En attendant les médicaments prescrits sont Activomin, Iberogast et DAOSIN (Un supplément d'enzyme DAO qui contribue à la dégradation de l'histamine), Bioflorin et Mutaflor (pour la régénération de la flore bactérienne) ainsi que de l'antibiotique Augmentin pour virer toutes bactéries pathogènes pouvant présenter un effet défavorable.

Au début je voyais mon état gastro-intestinal comme une conséquence de mon état général sans vraiment me douter qu'il pouvait en fait potentiellement en être l'origine.

J'espère que vous trouverez tous une issue favorable au plus vite, courage à tous !
Marie
11/06/2020, 17h27
Ma
Coucou à tous,
Je viens vous donner quelques nouvelles. Je suis retournée chez mon médecin traitant cette semaine (heureusement c'était une remplaçante, qui a pris le temps de m'écouter et d'étudier un peu plus en profondeur mon cas). Elle aussi est dubitative face à tant de symptômes... Elle a rapidement évoqué la piste d'une fibromyalgie, mais m'envoie faire quelques examens plus poussés, sans trop savoir par où commencer.
Donc :1) séances de kiné (de naissance, je souffre d'une discopathie des cervicales et des lombaires + double scoliose + basculement du bassin de 2,1 cm : ça c'était le diagnostic de la radio du rachis faite il y a 6 ans, ça n'a pas du s'améliorer avec le temps!). Donc comme elle dit, ça ne pourra pas me faire de mal. 2) Refaire une semelle orthopédique: la première étant partie à la poubelle, en même temps que ma paire de chaussures. 3) IRM cérébrale - que je passe normalement à la mi-juillet (sauf désistement d'un autre patient). 4) Électromyogramme (le temps d'attente pour avoir un rendez-vous est également très long). 5) Il faudrait également que je fasse recontrôler ma vue, dans la mesure où je vois flou en permanence depuis début mai (comme l'impression d'être dans un brouillard permanent - aussi bien visuel que cérébral). Je souffre également d'une sécheresse oculaire importante donc gouttes depuis quelques jours.
J'ai donc les symptômes suivants en permanence: vision floue, migraines, douleurs musculaires / articulaires diverses (surtout dos et cervicales), fourmillements dans les extrémités, fatigue. J'ai commencé une cure de vitamines aujourd'hui, pour éliminer une potentielle carence (magnésium, calcium, vitamine B12 ...). Souffrant de colopathie, je me dis que la cause "déséquilibre de la flore intestinale" est à étudier. Je prends des compléments alimentaires et des gouttes pour la sécheresse oculaire depuis 2-3 jours. J'envisage également de changer de matelas (peut-être la cause des douleurs cervicales / lombaires?). 
Et je me pose toujours beaucoup de questions, quant à la cause de tous ces maux: vision, cervicales/lombaires, carence, anxiété, neurologique...
Bon courage à tous et tenez-nous au courant !
Marie
jo_78
11/06/2020, 16h46
jo
Salut Fofo et les autres,
Merci Fofo pour ton partage, je vais en parler à mon médecin pour voir ce qu'il en pense, je reconnais beaucoup de mes symptômes dans le lien que tu as publié.
De mon cote, toujours pareil, un jour ou ça va moins et d'autres ou les symptômes sont moins fort. J'ai encore quelques semaines où je dois passer certains examens plus poussé, donc je n'ai malheureusement aucune réponse pour l'instant.
Merci de partager ce que vous vivez, et j'encourage chaque personne qui en ressent le besoin à partager.
J’espère que ça ira pour vous, ne perdez pas espoir!
Je reviendrai avec des nouvelles de mes analyses.
A bientôt!
sylv
11/06/2020, 16h17
sy
Bonjour FO,

La piste du microbiote et de l'histamine me semble pertinente.
Qui t'a diagnostiqué cette intolérance (et comment?) et pour le traitement peux-tu donner plus de détail pré/probitique, traitement complémentaires etc... il t'a été prescrit ou automédication?

Merci d'avance pour ton retour.
Dim
10/06/2020, 18h19
Di
Salut Mo, oui comme tu dis: il y a des jours sans et avec, aujourd’hui c’est un jour avec... Hier par exemple, je me sentais "bien" et aujourd’hui pas trop, j’ai comme un brouillard dans la tête avec une difficulté à trouver les mots et à me concentrer, avec des fourmillements par moment et une grande fatigue et c’est ça qui est troublant et incroyable, c’est que ça tombe d’un coup, instantanément, comme une goutte de pluie tombant du ciel! J’espère que toi, tu vas bien, tiens moi au courant pour tes examens et de ton état. Je te dis à très bientôt!
Mo
10/06/2020, 11h46
Mo
Coucou Dim,
Comme on dit, il y a des jours sans et des jours avec! Merci pour ta réponse! Ca me rassure un peu. C’est sûr, étant donné qu’on pense au pire évidemment.
J’espère que c’est cet état anxieux de merde qui donne tous ces symptômes mais surtout que tout le monde va réussir à le surmonter et on va y arriver!!! Le psychologique est le plus difficile à combattre mais il faut se donner des coups de pied au cul. Tes palpitations (j’en ai beaucoup!) ça dois également être l’anxiété, je ne vois pas pourquoi tu aurais un autre souci étant donné que tu es sportif etc. Tu n'as jamais eu de problème avant! Le tout est lié mais je comprends bien, j’y suis passée aussi! Courage à toi ça va aller... Donne un bon coup de pied à tes angoisses (dit l’hypocondriaque lol). Ça va aller et ça doit aller!
Fofo
10/06/2020, 09h00
Fo
Rebonjour, en ce qui me concerne, les pistes se sont éclaircies et c'est une histoire complètement démente. Il semblerait qu'un facteur chimique ou psychologique (pas encore déterminé) soit à l'origine d'un dérèglement au niveau du microbiote intestinal, lequel ne parvient plus à gérer la production d'histamine correctement et implique des atteintes au nerf vague (d'où les symptômes neurologiques malgré l'absence de découvertes significatives dans les nerfs périphériques des bras). La prochaine étape chez la gastroentérologue pour tenter d'y apporter un constat spécialisé.

Avec un mélange de différents pro/prébiotiques et une supplémentation en enzyme DAO la quasi totalité de mes symptômes commence à disparaitre. Je ne peux me prononcer sur les autres cas mais des fois l'origine du problème et la solution sont situées vraiment hors champ de ce qu'on pouvait imaginer. Je vous mets plus de détails sur les troubles liés à l'histamine: https://www.histaminintoleranz.ch/fr/symptomes.html

Si vous vous reconnaissez dans certains symptômes ou que les crises semblent plus intenses après les repas (après-midi et soir), il peut peut-être y avoir un début de piste.

Je vous souhaite bon courage et bon rétablissement à toutes et à tous. Je vous soutiens de tout cœur.
Dim
09/06/2020, 21h13
Di
Bonjour Mo et Marie j’espère que vous allez bien?

Pour te répondre Mo, moi aussi au tout début après avoir vue un ORL pour mes vertiges et fourmillements subite, on m’a parlé de SEP et si ça peut te rassurer j’ai passer 2 irm cérébraux à 4 jours d’intervalle et je n’ai rien au cerveau, je pense fortement que ça sera pareil pour toi ne t’en fais pas.

Ensuite, pour répondre à Marie, tu as tout à fait raison! Accepter son état anxieux est un début dans la marche à la guérison, mais avant tout ça bien évidemment il faut faire tout types d’examens complémentaires pour vraiment être sure.

Pour ma part, moi je pense que tout ça est dû au Laroxyl que j’avais pris et que j’ai eu un sevrage trop brutal qui m’a donné tout un tas de symptômes qui m’ont ensuite déclenché un trouble anxieux qui a son tour m’a provoqué tout un tas de symptômes physiques, car maintenant j’ai des soucis d’estomac comme par exemple des RGO fréquentes ou alors des palpitations après manger ou même des colopathies fonctionnelles... et tout ça n’était pas là avant cet état anxieux avancé.

Je dois passer un test à l’effort et un holter avant de pouvoir reprendre le sport (je suis militaire et sportif depuis que j’ai 8 ans). J’ai fait 12ans de boxe avec 4 titres de champion de l’Union européenne, je vous dit ça pour vous dire que la dépression ou les problèmes liés à l’anxiété chronique peuvent tomber sur tout le monde, ne vous laissez pas décourager, il faut rester brave et fière devant cette épreuve compliquée car les médecins ne pourront pas le faire à notre place.

N’hésitez pas à échanger sa fait du bien et prenez soins de vous les amis.
mo
09/06/2020, 14h07
mo
Salut Dim,

Je sais même pas quoi dire tellement je suis dans la même situation... J’ai l’impression que ça ne s’arrange pas et ça rend fou! On pense direct au pire: avc, crise cardiaque, etc. J'ai déjà laissé des commentaires et aux dernières nouvelles, je devais faire un EMG qui fut normal. Du coup, maintenant, on me parle de SEP et évidemment pas dormi de la nuit, encore des angoisses, des pleurs, etc. On va certainement me demander de faire une IRM! Mes symptômes sont les mêmes: fourmis, décharges dans les mains, les bras, les pieds et les jambes, douleurs/faiblesses musculaires surtout à gauche, plus déprime! Je pensais vraiment pas en arriver là! Je prends du Diazepam et un anti dépresseur depuis peu! J’ai rdv chez l'ostéopathe et chez la neurologue. Je crois qu’au plus on voit de médecin, au plus on désespère! Je suis dépitée de me voir comme ça! Courage et donne de tes news!
sev
04/06/2020, 01h06
se
Bonsoir tout le monde! Ça fait longtemps que je lis vos témoignages et je me suis dit qu'il était temps de me lancer!

Alors voilà je suis une jeune fille, mes symptômes ont débuté début octobre 2019 avec une grosse fatigue, j’avais plus de force pour me lever (cette fatigue a durée jusqu’en février 2020). 1 mois après, donc en novembre 2019, j’ai commencé à voir des corps flottants dans les deux yeux. Je suis allé voir 2 ophtalmologue, ils m’ont dit que ce n’était rien. Je suis juste astigmate alors je commence à angoisser pour ma santé, je deviens hypocondriaque, je me dis que les corps flottants, ce n’est pas normal!
Arrivée en décembre 2019, je commence à ressentir des fourmillements dans mon corps tel que les jambes, les bras, mon dos et mon ventre, ainsi que dès engourdissements (les engourdissements ont lieu seulement la nuit, et les fourmillements quand je suis assise, debout je n’ai rien).
Depuis octobre 2019, je suis dans un stress constant, ce n’est plus du stress maintenant mais de l’anxiété! J’enchaîne des crises d’angoisse, ainsi que les apnées de sommeil, je me crispe tellement que le haut de mon dos et devenu tout dur! Des fois, j’ai des crises pendant quelques minutes ou j’ai des douleurs au ventre. J’ai également des nausées, j’ai plus d’appétit, j’ai de la diarrhée de temps à autre et je suis très vite essoufflée aussi.

Je ne sais plus quoi faire! J’ai des fourmillements, engourdissements ainsi que des corps flottants depuis maintenant plus de 7 mois et ça ne part pas!!
Mo
03/06/2020, 18h52
Mo
Coucou Marie & co

J’ai déjà laissé un petit commentaire et je reviens avec des nouvelles.
Après la belle crise d’angoisse et les quelques examens à l’hôpital qui n’ont rien donné, mon docteur m'a refait une prise de sang qui est normale à nouveau mais malheureusement, toujours pas mal de fourmillements, de décharges électriques, de lancements, de sensations de chaleur surtout à la main,... Avant bras, visage, mâchoire et oreilles sensibles et faiblesses musculaires du bras quasi toujours côté gauche. Ça pars ça viens... Mal dans le haut du dos, au cou, au niveau des clavicules etc... Mon médecin me demande de consulter un neurologue et de faire un EMG pour vérifier nerfs et muscles. Beau programme en perspective! A nouveau, tout le monde me répète que c’est le stress, l’angoisse et l’anxiété mais c’est vraiment pénible et on ne pense qu’à ça! De temps en temps, nausée, léger vertige, respiration un peu plus rapide et sensation de malaise sans raison particulière en apparence évidemment. Rdv pris chez le neurologue en espérant ne pas passer ma vie chez les médecins! Courage à tous et donnez de vos nouvelles!
Marie
03/06/2020, 10h56
Ma
Bonjour Jo, bonjour Dim,

Mes troubles (vue trouble, vertiges, fourmillements, migraines, douleurs musculaires) sont toujours bien présents, mais mon médecin traitant refuse de me faire passer des examens complémentaires. Je commence à me faire à l'idée que mes troubles proviennent d'une anxiété accumulée depuis plusieurs mois, voire plusieurs années. Le crise sanitaire n'ayant rien arrangée!

L'acceptation de mon état anxieux est je l'espère, une première étape vers la guérison. Je suis allée voir l'ostéopathe ce matin et ça m'a fait beaucoup de bien. Je vais essayer de me remettre au sport pour essayer d'évacuer le trop plein de stress. On va déjà essayer de commencer par de la marche et du cardio en intérieur. J'ai toujours peur de tomber en extérieur. Et on finit par rentrer dans un cercle vicieux: j'ai peur de tomber, donc je stresse, ce qui accentue d'autant plus mes étourdissements/vertiges. J'ai décidé de reprendre l’anxiolytique prescrit par mon médecin: du Stresam. Même si j'ai l'impression qu'il ne me fait aucun effet !

Si après cela, les symptômes ne diminuent pas, je retournerai voir mon médecin traitant, pour essayer d'obtenir une consultation ORL ... Souhaitez-moi bonne chance.

Tenez-nous au courant de vos situations respectives. Et nous pouvons échanger si vous le souhaitez ;)
jo_78
02/06/2020, 09h34
jo
Bonjour, j'ai lu ce que vous avez écrit et je reconnais certains de mes symptômes chez certains.
J'ai 24 ans, en général, je n'ai pas de problème de santé. Il y a environ 3 mois, au début de la période du Corona, j'étais tranquillement en train de regarder un film. Après avoir fini mon film, quelques minutes plus tard, mon cœur se met à battre très fort et je commence à avoir du mal à respirer. J'essaye de me calmer pendant à peu près 45 minutes, mais rien du tout!! Donc, j'appelle une ambulance. On vérifie la tension et le cœur, on me dit que je n'ai rien mais qu'il vaudrait mieux pour moi d'aller aux urgences pour plus d'analyses. C'est ce que j'ai fait. Une fois aux urgences, je passe quelques tests et on me trouve rien d'anormal. Je rentre chez moi et je continue ma vie comme si de rien était.
Il y a environ 2 semaines, je commence subitement à avoir des vertiges, je ressens que je perds l'équilibre constamment durant toute la journée. Parfois accompagné de maux de tête mais jamais il ne m'est arrivé de tomber. Quelques jours plus tard, j'ai ressenti des fourmillements un peu partout dans le crane. J'ajoute que pendant toute la période du confinement, j'ai ressenti comme des picotements dans les cotes, le torses et parfois même au niveau des reins. Mon généraliste me dit que ça devrait passer au bout de quelques jours. Donc j'attends quelques jours , mais rien, c'est toujours la!
J'ai donc fait beaucoup d'analyses: cœur, sang, tension, yeux... Tout est bon. Mon généraliste m'envoie chez le neurologue. Là aussi, rien du tout, tout à l'air correcte. Il me dit que si ça continue, je devrais faire un scanner mais il pense tout de même que j'en ai pas vraiment besoin car selon lui, ce serait dû aux cervicales ou au stress.
Maintenant, j'essaye d'être à l'écoute de mon corps. Je pense que le dénominateur commun entre beaucoup de personne ici, c'est le stress! Si vous êtes comme moi et que vous êtes des personnes qui n’évacuez pas votre stress, travaillez beaucoup sans faire à côté une activité physique régulière et que vous ne vous relaxez pas vraiment, mon propre diagnostic serait un burnout (c'est ce que je pense, mais faite toutes les analyses nécessaires et consulter un médecin)!!
Rajouter à ça, le stress de la période du confinement et là, votre organisme ne supporte plus. Mais à mon avis, beaucoup d'entre nous doivent souffrir d'un stress tellement intense qu'ils ne s'en rendent même pas compte!
Essayez de changer votre alimentation (beaucoup de légumes, éviter le gras) et bien dormir peut déjà apporter une légère amélioration. Prenez du temps pour faire des respirations, il y a beaucoup de vidéos explicatives sur youtube et essayer aussi la méditation.
Parfois, les picotements et les fourmillements peuvent être du à un manque d’oxygène dans les tissus nerveux qui se traduit par ce genre de picotement bizarre au niveau supérieur de la tête et dans le corps.
En tout cas, je pense que le stress y ai pour beaucoup. Moi même, j'ai du mal à le croire parce que je ne suis pas de nature stressé, mais je sais au fond de moi que j'ai un stress constant (les études, le confinement, certains problèmes du quotidien). On ne s'en rend pas compte, mais parfois le corps arrive a son maximum et là, il vous dit qu'il n'en peut plus!
J’espère que vous trouverez tous une solution et j’essaierai de partager les miennes.
Dim
02/06/2020, 03h20
Di
Bonjour tout le monde, j’espère que vous allez bien et que vous prenez soins de vous durant cette période assez compliquée.

Alors voilà, je vous expose mon problème (ça risque d’être un peu long): je suis un jeune garçon de 23 ans, je viens d’arrêter l’armée, j’ai toujours été très sportif depuis mon enfance et encore aujourd’hui, mais voilà depuis plusieurs mois, j’ai de gros problèmes physiques (car apparemment la santé va bien)!

Je suis migraineux, je fais des migraines avec auras alors dieux merci à fréquence de 3-4 par an, mais j’ai quand même voulu entamer un traitement pour que ces crises cessent donc le 24 juin 2018, je suis allé voir un neurologue qui m’a prescrit du Laroxyl à hauteur de 10 gouttes tous les soirs à prendre pendant 6 mois. J’ai donc commencé mon traitement le 25 juin, je l’ai pris durant 7-10 jours mais malheureusement je les ai oublié à mon régiment. Ce qui fait que lorsque je suis rentré chez moi en permission, je ne l’avais pas avec moi donc pendant 1 semaine, je ne les ai pas pris et là commence une partie du problème!! Je me suis retrouvé à faire une crise d’angoisse dans un magasin, à savoir que je n’en avais jamais fait de toute ma vie et qu'il n’y avais aucune raison pour que cette crise arrive!! Après celle là, j’ai eu pendant 4 jours que des pensées négatives, un mal de tête qui ne m’a pas lâché et une sensation d’ivresse permanente (ce qui je pense à était la conséquence de cet arrêt "brutale" du Laroxyl malgré une prise de courte durée).

Je suis allé voir mon médecin qui m’a re prescrit le Laroxyl vu que je l’avais oublié à mon régiment. 2-3jours après la reprise, tous mes symptômes ont disparu et je suis redevenu moi même. J’ai donc continué le traitement durant 3 mois et un beau matin, retour des sensations d’ivresses, j’ai attendu 15jours avant de prendre rdv avec mon médecin pensant que ça allait passer, mais évidemment ce n’est pas passé donc je suis retourné chez le médecin qui m’a fait arrêter progressivement le Laroxyl sur 3semaines et là les problèmes ont commencé!

Les sensations d’ivresses permanentes m’ont suivi durant au moins 5 mois. Ensuite, j’ai développé (me demandez pas pourquoi) une angoisse concernant mon cœur car il a commencé à faire des choses étranges. J’ai donc fait des aller-retour aux urgences au moins 10 fois par mois en l’espace de 5 mois. J’ai dû me rendre aux urgences plus d’une trentaine de fois à tel point que tout le monde me reconnaissait là bas et je suis passé pour un fou. J’ai fait des examens pour le cœur ECG au urgence mais aussi en cabinet de cardiologie ainsi qu’une échographie du cœur, un angioscanner et une prise de sang, RAS au niveaux du cœur.

Ensuite, j’ai commencé à attraper des fourmis sur la face gauche du visage qui restait 1 semaine et partait 1mois et revenait et ainsi de suite! Ainsi qu’au bras gauche aussi, j’ai fait deux scanner cérébraux pour ça et RAS.

J’ai aussi des fourmis dans le dos, dans les jambes. Avec ça, j’ai aussi des douleurs musculaires, évidemment des angoisses, des sensation étranges dans le crâne, des frissons sur le crâne, impression que des petite bêtes marchent dans ma tête, de la dépersonnalisation aussi me semble t-il, ainsi que des gros coups de pompe, des corps flottant dans ma vision et j’en oublie sûrement, mais aussi une hypocondrie++++.

Alors qu’à la base, je ne suis pas comme ça (enfin si j’ai toujours étais un garçon anxieux et qui faisait attention à sa santé mais à pas au point d’en devenir hypocondriaque).

Donc c’est vrais que parfois le stress a bon dos de tout ça car chaque problème aujourd’hui "c’est le stress" mais pour la grande majorité des gens il y a toujours un terrain anxieux avant ces symptômes.

Donc je ne sais pas si cela est arrivé à cause du Laroxyl, ou alors les "effets secondaires" après l’arrêt du laroxyl qui m’ont déclenché une angoisse très profonde qui aujourd’hui et très clairement devenue un trouble anxieux.

Je suis un peu perdu dans tout ça car tout les examens sont bon, mais évidemment on ne veut jamais admettre que le stress peut provoquer tout ces tas de symptômes qui ressemblent à, crise cardiaque, AVC, SEP et j’en passe en tout cas toujours des choses très graves.

Je vous invite à échanger avec moi et peut être que nous pourrions trouvez des solutions ensemble.

Prenez soins de vous, Dim.
Marie
31/05/2020, 18h47
Ma
Bonjour à tous,
Je m'appelle Marie, j'ai 33 ans, et je me retrouve dans vos témoignages.
Tout a commencé il y a un mois quand j'ai commencé à ressentir une sensation de vertiges, couplée à une vision floue. J'ai alors pris rendez-vous chez le médecin, qui m'a alors conseillé de faire une cure de magnésium + prise de sang (prise de sang impeccable). Tension OK également.
Mais quelques jours après, d'autres symptômes ont commencé à apparaitre: douleurs dans le dos et les cervicales d'abord, fourmillements dans les mains / pieds / lèvres, douleurs musculaires à l'effort, migraines, nausées ... Symptômes H-24 et 7/7j.
Je suis donc retournée chez le médecin. Il a m'a ausculter (tension, réflexes et oreilles). Pour lui, c'est psychosomatique. Je suis donc ressortie de son cabinet avec des anxiolytiques. Je n'étais pourtant pas stressée à la base... Mon stress est arrivé avec la multiplication des symptômes!
J'ai pensé à plusieurs hypothèses :
- manque de magnésium / calcium ou spasmophilie
- stress inconscient
- névralgie cervicale
- oreille interne
- ou maladie neuro-musculaire
Je compte prendre rendez-vous avec un ostéopathe la semaine prochaine (pour essayer de vérifier toutes les pistes)!
Nini
13/05/2020, 18h25
Ni
Coucou, je me retrouve exactement dans beaucoup de témoignages.... Malheureusement, après presque 9 mois, cela n'a pas évolué et je suis toujours au même point. J'ai l'impression que ma vie est en pause! Vertiges, maux de tête souvent couchée mais pire... et on me prend pour une cinglée... L'IRM n'a rien révélé et je précise que j'ai fait pas mal de rééducation des cervicales ça m'a soulagée mais ça reprend.... Je suis désespérée!! Si quelqu'un à une solution?! Merci.
Sarah
03/05/2020, 22h17
Sa
Bonsoir, j'ai 30 ans et tous ces symptômes me sont apparus le 1 avril et depuis ils ne s'arrêtent plus.
Mal à la tête
Oreille qui siffle
Vue qui a baissé énormément
Du mal à supporter la lumière
Sueurs
Vertiges
Visage chaud
Main et pied côté gauche froid
Et depuis 2 jours, mal dans le bras et ce soir dans la jambe toujours côté droit.
Des pointes au niveau du cœur comme des décharges électriques. Je me suis rendu aux urgences qui eux m'ont renvoyé chez moi comme une SOUS MERDE désolé du terme et qui mettent cela sous le coup du stress et qui me donnent des XANAX à chaque fois. J'ai donc décidé de consulter moi même des spécialistes:
Irm cérébrale RAS
OrL qui soupçonne une névrite vestibulaire mais qui confirme 3 semaines après que ce n'est pas cela
Cardiologue RAS
Prise de sang RAS
Urine Ras
Et pourtant ces symptômes sont toujours présent. Quelques fois j'ai aussi une gêne dans la gorge comme ci j'avais une bronchite. J'ai vu un neurologue en vidéo qui me dit que cela est peut être une cervicalgie, je dois le revoir mardi.
J'ai rdv pour un Irm cervicale le 7 mai. Tout ceci est stressant on a l'impression d'être prêt de l'attaque cérébrale. J'ai été fortement stressée par le coronavirus avant que tous ces symptômes apparaissent mais je pense pas que le stress ou l'angoisse puisse en arriver jusque là.

Quelques fois ça passe et je vis correctement mais cela ne dure que 2 jours et hop cela recommence avec des autres symptômes.

Si vous voulez échanger sur votre situation
Mon adresse mail est celle ci
sarah.bouchama62100@gmail.com

Je vous tiendrais au courant des avancées de mes examens

Courage à vous tous, je sais que cela n'est vraiment pas facile à vivre et que les médecins ou même des personnes de notre entourage puissent nous prendre pour des dingues quelques fois.

J'ai aussi vu une infirmière psychologue qui m'a conseillée de faire tous mes examens avant de la revoir car elle aussi pense que ce n'est pas du au stress.
Mo
02/05/2020, 23h16
Mo
Eh bien vous avez tout dit! J’ai 39 ans et en parfaite santé!
Pour ma part, grosse paranoïa également depuis le début de cette situation du corona et pourtant dieu sait que je suis pas de nature angoissée (enfin je le pensais). Au début, je le gérais plutôt bien, même si j’avais très très peur pour la santé de ma famille et notamment pour celle de ma mère d’un certain âge, pas en super santé et travaillant en soin de santé! Peu à peu, des douleurs/pincements se sont installées en dessous des côtes, côté gauche et partant vers l’arrière niveau rein... Je me suis dit "c’est les intestins". Puis s’en sont suivi des décharges électriques dans la poitrine jusqu’à la clavicule épaulé sous le bras. J’ai téléphoné à mon médecin qui ne savait pas trop me disant que c’est peut être le stress et en me recommandant du Sedistress aux plantes. Je n’y croyait pas trop... La situation ne c’est pas arrangée, palpitations, du mal à dormir. Un jour, j’ai pris ma tension... 14 et la très grosse panique! Moi qui n’a jamais eu de tension et qui suis en parfaite santé! J’ai rappelé le médecin qui m’a prescrit du Diazepam. J’en ai pris un et je suis partie me coucher avec le stress de ne pas y arriver. Après 2h de sommeil, je me suis réveillée sans raison et là: chaleur, sueurs froides, tremblements assez forts, tachycardie, respirations rapide,... Bref, j’ai cru à une crise cardiaque! Je suis partie aux urgences (dernier endroit où je voulais me rendre en ce moment), prise de sang, radio thorax, tension (15), oxygène poumons, électrocardiogramme,... Tout normal sauf électro... Du coup, échographie du cœur qui elle était normale! On m’a laissé sortir avec quand même un contrôle à l’effort du cœur chez un spécialiste qui c’est avéré normal! Tous les tests cardio faits, j’ai toujours ces fourmillements aux bras, au cou, au visage coté gauche, de la fatigue, un bruit sourd dans les oreilles et du mal à avaler! Ce qui m’angoisse non stop! Le cardio m'a donné du Bisoprolol 2,5 pour calmer un peu l’hypertension. Mon compagnon me répète sans cesse (le pauvre) que c’est nerveux mais rien y fait... J’angoisse, j’ai peur d’un AVC et je suis à fleur de peau (petite déprime aussi à mon avis)! Je vais rappeler mon médecin pour faire un irm ou un scanner le plus vite parce que la situation est épuisante! J’essaye de relativiser mais c’est mission impossible! Vous lire me rassure un peu! J’espère que tout ça se calme et qu’on puisse revenir à une normalité un peu plus rassurante!
Fofo
02/05/2020, 18h40
Fo
C'est à la fois vraiment terrible et paradoxalement rassurant de vous lire. De même pour moi, après l'impression de mort imminente qui m'a réveillé pendant la nuit (bourdonnements, rythme cardiaque, palpitations, fourmillements, vue trouble), passage aux urgences où tout n'a pu qu'être constaté comme normal... Je ne sais pas ce qui se passe ou si je deviens fou mais je vois qu'on est plusieurs à traverser cette étrange épreuve. J'ai vraiment très peur de l'avc ou autres problèmes cardiovasculaires maintenant. Je vous souhaite à toutes et tous beaucoup de courage pour traverser tout ça et j'espère qu'on s'en sortira au mieux et au plus vite!
Brune
01/05/2020, 23h46
Br
Bonjour, Je lis vos témoignage et j'avoue ressentir pratiquement les mêmes symptômes. Je me suis réveillée, tout tournait, je ne pouvais pas rester debout seule et tout le côté gauche engourdi. Donc, médecin, scanner deux jours après, résultat rien. On avait pensé à un AVC. Dans la foulée, je fais faire une IRM le même jour que le scanner. Résultat: rien. Je demande des explications sur ce qui peut me provoquer ça, réponse: on ne sait pas!!! En discutant avec un ami, puisque c'est le confinement on appelle souvent les copains/copines, il me dit que c'est peut-être des cristaux d'oreille. J'ai regardé ce que cela pouvait être. Je dois retourner chez mon médecin traitant, mais en attendant, je dors avec un très gros oreiller et j'évite au maximum de faire des mouvements de tête trop rapides. Néanmoins, si je lève les yeux très haut ou si je me penche pour ramasser quelque chose, bim ça remet ça. Les fourmillements du bras n'étaient peut-être dus qu'à une mauvaise position... Pour les cristaux d'oreille, on peut faire soigner ça par des mouvements. Je vais essayer de voir si un kiné pourrait s'occuper de ça. Sinon, si vous avez de meilleures idées, je suis preneuse. Bon courage à tous.
Gwen
01/05/2020, 21h20
Gw
Bonjour à tous, j’ai trouvé ce forum qui m’a l’aire intéressant, j'ai surtout besoin de vos avis alors voilà ma situation.

Depuis fin février, j’ai commencé à avoir une douleur, un serrement dans le centre de la poitrine et des douleurs au cœur. La nuit, de fortes palpitations de stress et des baisses de tension. J’ai donc vu le médecin qui m’a fait faire une prise de sang, j'ai vu un cardiologue et j'ai eu une radio des poumons, rien n’a été détecté! Vers mi mars, ayant toujours des douleurs, des fourmillements à la main gauche (surtout le majeur, l'annulaire et le auriculaire) constamment engourdit ainsi que les 2 pieds et jambes mais surtout la gauche, mon médecin m’a prescrit un dé-stressant pour mieux dormir et un anti douleur. Mais des vertiges la nuit ont commencé à apparaitre comme si ma tête allait m’emporter, je ne sais pas comment décrire cette sensation!! Donc depuis fin mars, j’ai toujours des engourdissements, fourmillements et des sensations de vertiges dans la tête, accompagné de douleur derrière la tête (mais ce ne sont pas comme des migraines), c’est une sensation très gênante nuit et jour!! J’espère avoir un rdv avec un neurologue prochainement. En vue du confinement, je ne peux pas aller au urgences, j'y suis aller début mars et on m’a envoyé bouler! J’aimerais donc avoir vos avis sur ce qui m’arrive.

Merci de m’avoir lu, ce n’est pas évident de s’expliquer...
Prenez soins de vous tous!
merci
Neeri5
01/05/2020, 16h55
Ne
Bonsoir,
Je vis actuellement avec tous ces symptômes principalement depuis le début du confinement. Je suis une grande stressée, une hypocondriaque et l'enfermement n'arrange pas les choses. En même temps, je me dis OK je suis stressée, mais si c'était réellement quelque chose de plus grave?! AVC ou tumeur?? Je viens enfin d'avoir un rdv pour une irm cérébrale mais ce n'est que le 12 mai. Mon conjoint me rassure comme il peut mais c'est plus fort que moi. J'espère que cela n'est dû qu'au stress et là, il faudra sérieusement que je consulte un professionnel car je n'imaginais pas être à ce point capable de sombrer dans un tel état d'angoisse, de panique!
En tout cas ça me soulage un peu de lire que l'on peut avoir tous ces symptômes sans qu'il y ait pour autant une maladie sous-jacente. Bon toujours est-il que je n' ai toujours pas fait d'examen complémentaire.
Bon courage à tout ceux qui vivent cette situation, surtout que bien souvent on se sent incompris.
Une bonne soirée!
Nana
30/04/2020, 20h13
Na
Bonjour à tous.

J'ai lu vos témoignages et j'avoue avec un grand égoïsme que cela me rassure de savoir que je ne suis pas seule à vivre ce genre de problèmes.

Pour ma part cela a commencé il y a 7 ans. Le tout premier symptôme a été un coup d électricité dans la tête, plus précisément sur l'arrière du crâne gauche. Et puis, plus rien.
Je ne m'inquiète pas plus que ça. J'étais dans une période où je reprenais les études après une longue période de dépression suite à de l harcèlement au travail. J'avais beaucoup d'appréhension et j'ai mis ça sur le compte du stress.
Puis, il y a une une longue période sans aucun symptômes. J'ai continué ma vie jusqu'à ce que je trouve un job à temps plein dans une entreprise.
Beaucoup de boulot, beaucoup de pression, peu de reconnaissance et pouf picotement au niveau du crâne qui réapparaît que du côté gauche. Au début 1 fois tout les 3 mois et plus le temps a passé plus les picotement se sont rapprochées. A cela s'est greffé d'autres symptômes comme:
Perte d équilibre
Nausées, vomissement
Acouphène
Perte de vue
Douleur dans les muscles
Fourmillement dans les doigts et les jambes
Difficulté à respirer
Sensation de ventre gonflé d air
Pointe au cœur qui traverse dans le dos
Insomnie
Grande fatigue
Dépression

J ai commencé par aller voir mon médecin traitant qui m'a fait passer une IRM CÉRÉBRAL et une radio du coup. De ce côté là, RAS! Non contente du résultat, j'ai demandé d'autres avis car je me disais que ça venait forcément de quelque part et que les médecins minimisent toujours, le stress ayant toujours bon dos.
Je suis rentrée dans un cercle vicieux et j'ai consulté plusieurs spécialistes. D'un spécialiste à un autre, j'ai eu les diagnostics suivants:
Migraines avec aura
Céphalées de tensions
Migraines à tendance épilepsie
Des tensions au niveau cervicales
Des migraines a cause des hormones
Tout ça lié au stress principalement

J'ai consulté un ostéopathe qui m'a dit que c'était une névralgie d'Arnold lié à des problèmes cervicaux.
Il m'a manipulé avec 2 séances et m'a dit que si cela devait revenir rapidement il était préférable de consulter un podologue et de faire des semelles car ça pouvait être posturale. J'en suis là à l heure actuelle et j ai toujours mes symptômes.
Ce que j en ressors, c'est qu'il faut se rendre à l'évidence, je suis stressée, c'est une certitude! Je pense que lorsque j'aurai assimilé cet état comme étant une vraie maladie je serai en voie de guérison.
Je vais me faire faire des semelles et je commence a faire du qi gong c est de la gym asiatique pour travailler les muscles cervicaux et dès que cela sera possible je ferai de la sophrologie et du yoga.
Je souhaite a tout le monde bon courage et n'hésitez pas à faire des séances d'hypnose via YouTube par exemple qui sont relaxant et aident à l'endormissement, prendre des bains avec de la musique de relaxation, ça ne fera pas de mal et surtout il ne faut pas se morfondre, on va y arriver!!
Fofo
30/04/2020, 17h49
Fo
J'ai également ces symptômes depuis quelques temps et je m'interroge sur la possibilité d'une spasmophilie : https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=spasmophilie_pm

Je crois que toute cette histoire de coronavirus me panique beaucoup, plus que je ne le pensais (ou voulais l'admettre) et maintenant je ne sais pas comment me défaire de ces symptômes et retrouver un semblant de vie normale... En plus, maintenant qu'il semble que le virus provoque aussi des anomalies cardiovasculaires ces symptômes me terrifient complètement malgré l'absence de fièvre. :(
Vivi
21/04/2020, 00h21
Vi
Cece, j'ai la même chose que toi depuis le début du confinement, avec trouble sensitif d'une main.
Tristan
16/04/2020, 10h07
Tr
J'ai 15 ans et ça me fait pareil: vertiges, fourmillements et vomissements. Que dois je faire? je suis perdu!
Cece
11/04/2020, 22h07
Ce
Bonsoir à tous, après avoir fait quelques recherches sur mes symptômes, je suis tombée sur ce forum et je me suis reconnu dans la plupart de ce que vous décrivez.
Voici mes symptômes depuis quelques semaines (environ le début du confinement):
Ça a commencé par une grande fatigue et des acouphènes permanents, puis maux de tête et depuis 3 jours, j'ai en plus des vertiges, pertes d'équilibre ponctuelles, difficultés à me concentrer, un voile devant les yeux et des points noirs, et de temps en temps des fourmillements dans la bouche.

C'est très handicapant et je ne me reconnais plus, mon médecin m'a prescrit une prise de sang mais je m'inquiète malgré tout car tout ça est soudain!

En tout cas bon courage à tous en espérant que vous trouverez ce que vous avez.
Prenez soin de vous et de votre famille.
Nath
10/04/2020, 08h51
Na
Bonjour

J'ai les mêmes soucis que vous depuis quelques jours la nuit: sensation de vertiges côté gauche, sensation de paralysie et maux d'estomac. Impossible de dormir! Que faire? Comment le traiter? Je suis épuisée!

Merci à tous pour votre réponse.
Kasimo
18/03/2020, 22h05
Ka
Merci d'avoir pris le temps de lire mon message et d’y répondre.
Je vais retourner chez l’ostéopathe effectivement, dans l immédiat je vais chez l'acupuncteur pour m aider à me détendre et supporter ces fourmillements et ces malaises. Je suis allé chez une psy qui envisage un surmenage... A voir...
Gni
18/03/2020, 19h49
Gn
Bonjour Kasimo,
J’imagine votre angoisse, c’est stressant de ne pas savoir ce qu’on a! Ce que je peux vous conseiller c’est de ne pas voir que votre médecin traitant. Vous pouvez consulter un ostéopathe pour vérifier que nous n’avez pas un nerf coincé dans le cou par exemple, et également faire une prise de sang (IONO et TSH). De mon côté, j’ai cherché sur pas mal de pistes différentes en consultant des médecins de différentes spécialités ce qui m’a permis d’avancer dans les diagnostics par rapport à mes symptômes. Malheureusement avec le corona ça reste en suspens mais quand ce sera fini, n’hésitez pas! Et en médicaments, je fais une cure de magnésium et vigne rouge, ça m’a diminué les fourmillements.
Si ça peut vous aider. Bon courage à vous.
Kasimo
17/03/2020, 22h04
Ka
Bonjour,

Moi aussi depuis mi décembre, j'ai des fourmillements dans tout le visage gauche, souvent au niveau de le tempe et ça va jusque dans la gorge. J'ai souvent le côté gauche en fourmillé en continu, c'est horrible! Tout a commencé par de la fatigue, lorsque je parlais le matin, j'avais des fourmis dans ma joue. A l'heure où j'écris, j'en ai dans le visage. Ça m'épuise car en plus de ça, je ressens parfois un mal être, je me sens mal d'un coup. Je suis angoissée, mon médecin me dit qu'il ne sait pas quoi me dire! Je test Euphytose + anxiolytique mais bon, rien ne change! L'irm fait en décembre est normal... Je suis désespérée, 3 mois non stop à me demander ce que j ai! Très Fatiguée, j'ai acheté un tensiomètre et j'avais une baisse de tension, j'ai donc demandé des médocs à mon médecin et là ça remonte mais pendant un mois je ne pouvais pas conduire. Depuis peu mon visage me donne aussi une sensation de visage cartonné! C'est stressant, fatiguant, handicapant!
Gni
11/03/2020, 17h18
Gn
Bonjour Joujou,
Les fourmillements sont des 2 côtés pour l’arrière des cuisses/jambes et pieds, et bien plus prononcés du côté gauche pour les fourmillements bras et visage. Alors oui j’ai passé l’IRM cérébral tout est normal. Dans la mesure où tous ces symptômes perduraient (fourmillements et céphalées de tension intense), j’ai continué les rendez-vous médicaux dans différentes spécialités jusqu’à trouver l’origine de mon problème, RAS partout et en cherchant du côté des cervicales, j’ai passé une irm du rachi cervicale où l’on m’a diagnostiqué un début de discopathie. J’attends de revoir mon médecin généraliste pour confirmation ou non du diagnostic et demander à faire examiner le reste du dos pour tenter d’expliquer les fourmillements aux jambes. Ça suit son cours... Et vous qu’en est-il de votre côté ?
Leat
09/03/2020, 09h13
Le
Bonjour,
Quelqu'un est disponible pour échanger? Est ce que tout cela est arrivé après un choc émotionnel?
Joujou
28/02/2020, 20h44
Jo
Bonjour GNI, en effet je vois que vous avez beaucoup de symptômes similaires.
Avez-vous passé votre IRM cérébral? Quels sont les résultats de cette IRM?
Est ce que tous vos symptômes sont présent principalement sur une seule moitié de votre corps (soit la partie droite, ou la partie gauche)?
Bon courage à vous,
Cordialement.
Gni
22/02/2020, 14h27
Gn
Bonjour,
J’ai lu vos symptômes et je me reconnais dans certains des votres. De mon côté ça a commencé fin décembre par des maux de têtes (casques) qui ne passaient pas avec les dolipranes. Trois semaines après j’ai commencé à avoir des céphalées de tension (grosse pression dans la tête) avec les oreilles qui se bouchaient comme en altitude, j’ai consulté un médecin généraliste qui m’a prescrit encore du doliprane.. Puis le soir La pression était assez dense et m’empêchant de dormir, inquiète je suis partie aux urgences où l’on m’a fait un bilan sanguin et scanner de la tête. Tout était correct alors j’ai consulté un neuro-ophtalmologue, RAS mis à part de l’hypertropie qui n’a pas de lien avec mes céphalées d’après le médecin, j’ai consulté un ostéopathe qui pense que celà vient de mon cou à la suite d’un coup du lapin il y a environ 11/12 ans, il m’a fait craqué le dos et la nuque, cela m’a soulagé 3 jours et tout est revenu, une seconde séance avec des étirements du cou en estimant que je n’aurais plus besoin de séance, j’en ai consulté un autre qui pense à de la tension intérieure peut-être du stresse et qu’une IRM ne servirait à rien, même avis avec une neurologue qui met ça sur le dos du stresse aussi. Ce qu’il comprendre c’est qu’il est difficile d’être totalement détendue avec ça, le stresse accentue peut-être mais je ne crois pas qu’il en soit la cause. Entre temps mes symptômes ont évolués j’ai des fourmillements au visage, aux bras et dans les doigts (annulaire et auriculaire) plus souvent du côté gauche. Plus d’oreilles qui se bouchent mais une pression tellement forte que ça me donne des vertiges, l’impression que je vais tomber dans les pommes, j’ose plus faire de sport depuis 3 semaines et maintenant j’ai des fourmillements à l’arrière des cuisses et aux pieds s’ajoutent. Je supporte mal la position assise qui me donne pression/vertige, la position allongée est pire le fait d’appuyer ma tête me donne une sensation d’écrasement, je suis obligée de redresser mon oreiller et dormir sur le côté ou dos, sinon là pression monte et j’ai comme une sensation de sang qui monte d’un coup à la tête ça ressemble à une sensation qui ressemble à la même que quand l’on tombe dans un rêve. J’ai rdv mardi matin pour une IRM cérébrale, plus qu’à attendre. Je me demandais s’il y avait d’autres personnes dans mon cas pour avoir des conseils et savoir s’ils ont pu guérir. Si l’irm ne révèle rien je pensais en faire une autre pour les cervicales et pourquoi pas consulter un angiologue, j’ai aussi rdv chez un cardiologue en avril, je ne sais plus quoi faire et les médecins ont tendance à minimiser ces symptômes il faut chercher et demander les examens sois-même. Merci à vous d’avance pour votre lecture et vos réponses.
Gni
22/02/2020, 14h26
Gn
Bonjour,
J’ai lu vos symptômes et je me reconnais dans certains des votres. De mon côté ça a commencé fin décembre par des maux de têtes (casques) qui ne passaient pas avec les dolipranes. Trois semaines après j’ai commencé à avoir des céphalées de tension (grosse pression dans la tête) avec les oreilles qui se bouchaient comme en altitude, j’ai consulté un médecin généraliste qui m’a prescrit encore du doliprane.. Puis le soir La pression était assez dense et m’empêchant de dormir, inquiète je suis partie aux urgences où l’on m’a fait un bilan sanguin et scanner de la tête. Tout était correct alors j’ai consulté un neuro-ophtalmologue, RAS mis à part de l’hypertropie qui n’a pas de lien avec mes céphalées d’après le médecin, j’ai consulté un ostéopathe qui pense que celà vient de mon cou à la suite d’un coup du lapin il y a environ 11/12 ans, il m’a fait craqué le dos et la nuque, cela m’a soulagé 3 jours et tout est revenu, une seconde séance avec des étirements du cou en estimant que je n’aurais plus besoin de séance, j’en ai consulté un autre qui pense à de la tension intérieure peut-être du stresse et qu’une IRM ne servirait à rien, même avis avec une neurologue qui met ça sur le dos du stresse aussi. Ce qu’il comprendre c’est qu’il est difficile d’être totalement détendue avec ça, le stresse accentue peut-être mais je ne crois pas qu’il en soit la cause. Entre temps mes symptômes ont évolués j’ai des fourmillements au visage, aux bras et dans les doigts (annulaire et auriculaire) plus souvent du côté gauche. Plus d’oreilles qui se bouchent mais une pression tellement forte que ça me donne des vertiges, l’impression que je vais tomber dans les pommes, j’ose plus faire de sport depuis 3 semaines et maintenant j’ai des fourmillements à l’arrière des cuisses et aux pieds s’ajoutent. Je supporte mal la position assise qui me donne pression/vertige, la position allongée est pire le fait d’appuyer ma tête me donne une sensation d’écrasement, je suis obligée de redresser mon oreiller et dormir sur le côté ou dos, sinon là pression monte et j’ai comme une sensation de sang qui monte d’un coup à la tête ça ressemble à une sensation qui ressemble à la même que quand l’on tombe dans un rêve. J’ai rdv mardi matin pour une IRM cérébrale, plus qu’à attendre. Je me demandais s’il y avait d’autres personnes dans mon cas pour avoir des conseils et savoir s’ils ont pu guérir. Si l’irm ne révèle rien je pensais en faire une autre pour les cervicales et pourquoi pas consulter un angiologue, j’ai aussi rdv chez un cardiologue en avril, je ne sais plus quoi faire et les médecins ont tendance à minimiser ces symptômes il faut chercher et demander les examens sois-même. Merci à vous d’avance pour votre lecture et vos réponses.
Joujou
16/02/2020, 19h06
Jo
Bonjour soso,

Voici mon adresse mail adjoujou@live.fr
J'aimerais prendre contact avec vous directement afin de partager notre expérience et aussi et surtout pour vous donner des pistes sérieuses.
Ma compagne vient de lire votre témoignage et correspond en tout point au vôtre.
Bonne soirée,
J'attends de vos nouvelles par mail,
Cordialement
soso
16/02/2020, 17h50
so
Bonjour à tous, je suis tombée sur vos discussions et je me sens démunie comme Floflo. Chaque jour est une nouvelle épreuve et je finis par perdre espoir. J'ai 39 ans, je suis maman et suis contrainte de stopper mon activité professionnelle. Ma vie est réduite à rester allongée. Les périodes d'accalmies sont de courtes durées et comme vous tous, j'ai multiplié les consultations (neurochirurgien, neurologue, rhumatologue, urgences, orl, gastroentérologue).
Examens prescrits: irm cérébral et tronc cérébral, bilan sanguin, scanner et irm des cervicales, togd, fibroscopie, etc.

Au début, il s'agissait d'une névralgie cervico-brachiale, puis s'en est suivi des symptômes localisés un peu partout: coup d'électricité fulgurant dans la tête, paresthésies au visage, fourmillements crânien, vertiges, jambes et bras qui tremblent avec sensation de brûlures horribles et picotements semblables à des piqures d'orties, difficulté à marcher, le dos qui me brûle, lumière insupportable, trajet en voiture très compliqués... Difficulté à trouver mes mots, perte de mémoire, obstacle dans la gorge, hernie hiatale,du mal à prendre ma respiration comme il se doit, sensation d'être dépossédée de mon corps. La liste est longue et j'en oublie...

De ce fait le témoignage de Joujou m'a interpellé, sachant que vous évoquiez chez votre femme un rapport direct avec les cervicales. J'ai pour ma part, au compte rendu de mon irm: une courbe sagittale inversée provoquée par un coup du lapin ou une mauvaise posture répétée (le neurochirurgien na rien voulu savoir et n'a pas rapporté de cause à effet avec mes symptômes)!
Je me suis reconnue dans votre récit et aimerai si possible pouvoir en discuter avec vous si vous le voulez bien car je me sens perdue et ne sais plus vers quel spécialiste me tourner, certainement un médecin interne...
Je vous remercie pour vos témoignages qui aident à tenir bon.
Bien à vous.
Joujou
14/02/2020, 16h26
Jo
Pour compléter mon message précédent, voici la liste des symptômes qu'a pu subir ma compagne:
Grande fatigue même après s'être reposé,
Maux de tête sensation de coup de poignard dans la tête,
Paresthésies, sensations bizarres et douloureuses sur la peau,
Sensations bizarre dans la bouche, sur la langue,
Difficulté à avaler,
Perte de force musculaire,
Difficulté à marcher,
Vertiges,
Équilibre instable,
Brouillard dans les yeux,
Mal dans le bas du dos et dans la nuque,
Les symptômes sont présent sur une moitié du corps, la partie droite pour elle,
Bégaiement, difficulté d'élocution, elle change les mots,
Sensations douloureuses jusqu'au bout des ongles et qui retentissent dans le cerveau,
Difficulté à se concentrer,
Agression par la lumière et le bruit,
Difficulté de rouler dans une voiture à cause des vibrations de la route, bruits sourds de certains bitumes,
Nuque assez raide.
Joujou
14/02/2020, 15h36
Jo
Bonjour floflo, je viens de lire votre témoignage et j'ai l'impression que vous avez exactement les mêmes symptômes que ma compagne qui a 32 ans.
Avez vous eu au cours de votre vie, et bien avant que vos symptômes apparaissent, un choc, une chute, un accident (chute sportive, accident de voiture ou autres...) qui aurait pu toucher ou endommager vos cervicales?
Si c'est le cas, j'aimerais en discuter avec vous pour partager mon expérience et surtout celle de ma compagne et ensuite vous donner des pistes sérieuses.
Ce que vous avez est sans doute invisible sur une imagerie médicale.
N'hésitez pas à m'envoyer un mail.
Bonne fin de journée.
Laurinette
11/01/2020, 07h27
La
Bonjour à tous,

J’ai lu vos commentaires. Je pense que la personne qui vous a parlé de la maladie de Lyme a eu raison de vous donner cette piste.
J’aimerais vous proposer de faire une recherche sur le net: Mme Hopf-Seidel, grande spécialiste de cette maladie, a publié un document qui établit une liste des symptômes. C’est impressionnant tant la fourchette de symptômes est vaste. Vous verrez aussi en cherchant sur des sites «sérieux» que c’est une maladie qui imite les symptômes d’autres maladie. Par ex: la sclérose en plaques, la fibromyalgie. Je l’ai moi même (eu) et c’est terrible. Les douleurs sont atroces et l’inconfort au quotidien est difficile à supporter. C’est une vraie maladie, c’est une bactérie qui s’installe chez vous et qui devient votre tyran.
Le problème est que c’est une maladie qui est difficile à détecter car les médecins cherchent dans le sang les signes de la réaction du corps: ils comptent les globules blancs. S’il n’y en a pas assez, c’est compliqué. En même temps, comme cette maladie évolue souvent à «bas bruit» pendant des années, le corps a parfois «fini» de lutter contre. Pour mon cas et celui de mes enfants, cela a été le cas. Je l’avais sans doute contractée 30 ans auparavant.
Personnellement, je pense que la plupart des médecins généralistes ne sont pas capables de diagnostiquer cette maladie. Méfiez vous car les tests sont souvent négatifs mais la maladie est là. Le diagnostique doit être composé de tests sanguins (Elisa et Western Bolt), de contrôle des carences de nutriments et aussi d’observations empiriques.
Je vous souhaite bonne chance. Je vous envoie des pensées pour que vous puissiez guérir quelque soit votre mal.
Reb59
06/01/2020, 12h41
Re
Bonjour, j'espère que depuis ce post, certains auront trouvé des solutions et des traitements. J'ai l'impression de passer constamment pour une folle auprès des médecins qui me disent que mes douleurs et mes symptômes ne correspondent pas mais elles sont homnis présentent! J'ai 36 ans et j'ai l'impression de vivre comme une mamie, je ne vois plus personne, je sors à peine, je suis fatiguée constamment, j ai eu des épisodes d'engourdissement avec problème d'élocution, sensation d'ivresse qui ont perduré plusieurs heures l'année dernière! J'ai des douleurs un peu diffuses chaque jour que dieu fait avec certains jours un peu plus supportable. Je reste des jours allongée tellement la douleur empêche tout mouvement! La crainte que cela devienne plus qu'insupportable me submerge. Je pense être à bout de ce que je peux supporter! J'ai un mari, 3 enfants et cela devient difficile pour eux, leur mode de vie est adapté au mien c est à dire peu de sorties, j essaie tant bien que mal de faire tout ce que je peux avec eux mais très souvent j'abandonne, la douleur est devenue plus forte que la volonté de me battre.
Oumesd
03/01/2020, 00h33
Ou
Bonjour, y a t'il quelqu'un pour discuter? J'ai l'impression d'avoir moi-même rédigé ces posts tellement les symptômes sont identiques!
Mimi
29/12/2019, 15h36
Mi
Acouphènes, faiblesses, vertiges, maux de tête, douleurs bras gauche, lourdeurs, ... Je suis désespéré!! J’ai vu un ORL (scanner des oreilles internes, scanner et irm cérébrale, irm cervicale, 4 écho doppler, 8 ecg, des dizaines d’examens de sang et rien!! On ne trouve rien! C’est invivable! Je soufre dans mon corps, je ne sais plus où m’orienter (ORL, NEUROLOGUE, RHUMATO, GÉNÉRALISTE, OPHTALMOLOGISTE????)!!
misse canthus
28/12/2019, 19h20
mi
Si ça peut aider, on me donne du Prégabaline, ce n'est pas un antidépresseur mais un médicament contre les neuropathies et c'est très efficace contre mes picotements des jambes, mais aussi mes douleurs derrière les yeux, douleurs dans les cuisses, vertiges, insomnies et fatigue chronique.
Rien n'est sûr mais Il se pourrait que ce soit la sclérose en plaques une maladie auto-immune qui touche la gaine des nerfs .
Mais en tout cas c'est aux médecins de faire la part des choses je ne comprend pas qu'il y ait autant d'errance médicale ?!!
Telmo
25/12/2019, 23h58
Te
Bonsoir à tous,

Je viens de tomber sur ce forum et sur vos impressions. Je suis tellement soulagé d'enfin trouver des gens comme moi, qui me comprenne. Je suis tellement désespéré quelque fois. Je vis cette sensation depuis presque 8 ans. Je n'ai que 34 ans et cette situation m'épuise. Sensation de faiblesse d'une partie du corps. Pareil pour un côté de la langue. Mal à l'oreille gauche. S'ajoute à ça des vertiges qui sont en ce moment très forts. Et des sensations d'avoir le cerveau au ralenti. Puis certains symptômes peuvent partir durant des mois. Je vis un cauchemar en ce moment. J'ai déjà pratiqué deux IRM cérébrale et modulaire. A chaque fois rien. Prise de sang parfaite. Mon docteur et ma neurologue disent que c'est le stress. En ce moment et chose que je n'avais jamais eu, j'ai des fourmillements aux mains et aux pieds. Le 17, j'ai rendez vous pour un IRM et un ARM cérébrale. J'ai quand même très peur. J'ai parfois l'impression que je vais mourir. Ma neurologue m'a proposé une ponction lombaire pour peut être trouvé quelque chose mais elle n'a pas l'air plus convaincu que ça.
Merci à vous de m'avoir lu.
Bh
19/11/2019, 20h06
Bh
Bonjour,
Également concerné par ce type de symptômes, je cherche à rentrer en contact avec Maryse Beaudry qui a commenté cette discussion. Je viens de tomber par hasard sur ce forum et je ne sais pas comment entrer en contact avec un membre. Merci par avance.
Nina
04/11/2019, 04h00
Ni
Bonjour, un tout grand merci à vous toutes pour vos témoignages car je vis moi-même les mêmes symptômes que vous depuis quelques semaines et je vous avoue qu'ils ont été déclenché après un choc émotionnel, la mort de ma grand-mère et comme la plupart d'entre vous, je me suis retrouvée quelques fois aux urgences et bien sur, une fois les symptômes là on pense au pire mais comme vous j'ai consulté plusieurs médecins. Maintenant, je sais que tout est lié au stress et mes douleurs cervicales et lombalgie. Je suis partie 4 jours en bord de mer et là miracle, rien! Arrivée chez moi, tout revient! Insomnie, angoisse, fourmillements côte gauche. Alors oui je vous comprends car on se pose des questions, on a peur, on cherche sur internet à quoi cela pourrait être associé et tombe toujours sur le pire et là on rentre dans une psychose. Je vous remercie toutes pour vos témoignages et surtout celles qui ont vécu la même expérience et qui ont trouvé. Pour ma part, j'ai aussi un problème de trompe d'eustache avec une otite séro muqueuse sans douleur donc le problème ORL manque d'oxygène me donne espoir sur mon problème, ainsi que l'histamine donc voilà il est 3h58, je ne dors plus depuis 2h, du coup, on rumine et on déclenche le stress, les douleurs apparaissent et puis on tombe sur ce forum et ça fait du bien. Encore merci!
MaryseBeaudry
09/10/2019, 13h51
Ma
Simple question: est-ce que par hasard vous auriez des prothèses mammaires? Juste une piste... si c’est le cas, une maladie auto-immune, la maladie des implants mammaires?
Pat
19/09/2019, 13h42
Pa
Bonjour, j'ai des fourmillements dans la jambe gauche et dans le bras droit, des tremblements de la tête, des jambes, du bras avec une perte de force physique et une douleur au dos et au bras.
Après IRM des vertèbres, il apparaît une hernie entre c5 et c6 qui pourrait être responsable de mon état. Pour ma part seul le CBD me soulage efficacement. Je suis en attente pour voir le chirurgien du Rachis.
Johnny Villay
19/07/2019, 22h22
Jo
Moi aussi ! Je ne sais plus quoi faire! J'ai peur de mourir!
Laet
27/06/2019, 12h47
La
Zanakou, votre état s'est il amélioré?
Pele
26/04/2019, 22h33
Pe
J'ai les fourmillements dans tous le corps, de jour comme de nuit, j'ai 37 ans.
Leat
07/02/2019, 18h31
Le
Bonjour,
Vos fourmillements ou paresthesie sont ils continus? De jour comme de nuit?
naftalyune
26/01/2019, 11h32
na
Bonjour Tataza, moi aussi j'avais des symptômes similaires que j'imputais aussi aux amalgames dentaires. J'ai pris du charbon alimentaire avec de la vitamine C pour détoxifier mon corps, ça m'a fait du bien mais ce n'était pas encore ça. Après de nombreuses recherches, je suis arrivée à la conclusion que je faisais de l'histaminose et depuis après un régime alimentaire assez strict mon état est plus supportable. Il parait qu'avec le temps ça va de mieux en mieux si on fait bien attention.
Voici un lien très intéressant à ce sujet: www.histaminintoleranz.ch/fr
Nana 3
13/01/2019, 12h44
Na
J'ai des symptômes très similaires. Une piste à explorer sérieusement: les amalgames dentaires au mercure ! Pour moi je sens que la clé est là! Attention, ne pas les retirer chez n'importe quel dentiste, si ils sont mal retirés, cela provoque une décharge de mercure dans tout le corps et là c'est cancer ou sclérose en plaque direct assuré!
https://www.cliniquedentairegalt.com/le-mercure-et-sa-toxicite/
Bon courage, et zen, c'est notre chemin!
hanahana
06/09/2018, 00h14
ha
Bonjour. Surement vous avez fait les analyses nécessaires. vitamine D? C'est peut être le stress qui caractérise notre ère. je vous conseille de lire: "Le jour où j'ai appris à vivre" de Laurent Gounelle. Prenez du recul par rapport à votre manière de vivre, de penser, de réagir... et de manger aussi. Le remède n'est pas toujours uniquement dans les médocs. Bon rétablissement.
bertrand
02/08/2018, 23h06
be
Bonjour, je voudrais savoir si quelqu'un a des réponses. Je suis moi même victime de paresthésie à un tibia qui remonte à ma tête et qui finit en malaise. Je ne vie plus avec ça. Je suis passé par tous les examens irm médullaire, neurologie, peur de la sla et la sep, rhumato, cardiologie, angiologie.
J'ai des fasciculations, des malaises, de la fatigue chronique, des crises d'angoisse, ... Ça fait 3 ans et ça empire, une dépression prend le dessus sur moi. Si quelqu'un a des réponses... Merci.
Lou02230
13/03/2018, 11h03
Lo
Bonjour a tous,
Avez-vous eu un diagnostic? Je m'adresse a toutes les personnes présentes sur la conversation :). Il serait bien de donner de vos nouvelles!

Pour ma part, mes problèmes sont toujours les mêmes, fourmillement aux jambes, vertiges, sensation de malaise tout ça quotidiennement. IRMs cérébrale et médullaire normales, ENMG normal et prises de sang normales dont la borréliose.

Je retourne voir mon neurologue demain pour refaire le point.

Bien a vous,
Lou
floflo
07/02/2018, 10h53
fl
Coucou flavie j'aimerai connaitre tes pistes. Cordialement.
Lou02230
07/02/2018, 10h18
Lo
Bonjour Flavie,

J'aimerais savoir quelles sont tes pistes.

Cordialement,
Lou
Flavie
06/02/2018, 15h17
Fl
Coucou floflo, j'espère que tu verras mon post. Je suis dans la même situation que toi: paresthésies jusque dans la langue bras jambe vertiges même au repos grande fatigue également. Ça me pourri la vie, je n'ose plus rien faire au quotidien. J'ai vu des neurologues, j'ai également fait une irm cérébrale et rien ! Je désespère. Je pense avoir trouver des pistes donc si tu veux qu'on en discute envoi moi un mail.
floflo
05/02/2018, 12h32
fl
Depuis 2 ans, après avoir vu un professeur en médecine interne sur Amiens, j'ai arrêté de voir des médecins. Je vis chaque jour avec la douleur. Depuis 15 jours, grosse douleur à l'aine cuisse dos. J'ai fait un malaise début janvier, mon état ne fait que s'aggraver mais j'en ai marre d'être prise pour une folle et une menteuse ! Le réel danger est quand l'état sera grave avec besoin de soins urgents!!! J'ai quand même entendu un médecin me dire qu'il était pratiquement certain que je souffrais d'une maladie auto immune mais inconnue à ce jour et ça les spécialistes n'aiment pas l'entendre!! Les vitamines, régime, sport, ... Tout ça, j'ai déjà essayé mais sans évolution.
Tara
04/02/2018, 06h33
Ta
Bonjour, je suis dans le même cas depuis des années. Pas facile! Aucun traitement peut guérir mais je prends par cure du magnésium marin équilibre+ et quand c'est trop intense, je prends un anxiolytique transgène à 5mg (pas fort). Cela ne guérit pas mais ça soulage, voilà, je te souhaite bon courage.
miss canthus
02/02/2018, 11h41
mi
Tous ces symptômes me font penser à une hypothyroïdie surtout s'il s'ajoute fatigue et frilosité.
Douleurs dans les muscles. Fourmillements et vertiges peuvent être provoquées par une hypoglycémie que l'on rencontre souvent dans les hypothyroïdies.
Sachant que les valeurs des laboratoires en France ne sont pas les bonnes, il y a énormément d’hypothyroïdies non diagnostiquées ! La valeur TSH à 4,5 est beaucoup trop haute on peut se sentir très mal en étant seulement à 3, ce qui est mon cas. Il faut également vérifié la T3 et T4L qui sont les réserves de la glande et faire une échographie pour voir s'il n'y a pas des nodules ce qui veut dire que la glande souffre. Avez vous penser à faire une cure d'oligo élément ? La thyroïde a besoin d'iode, de sélénium, Magnésium ,de fer, de zinc, les Vitamines B . Par ailleurs ne seriez vous pas en manque de Vitamine D ?
Il y a également des plantes comme la Rhodiole qui agit sur le stress? et sachez que le stress déstabilise la glande thyroïde. Alors allez vous promener au bord de la mer, faites une cure d'oligos élément etc......
Lou02230
29/12/2017, 15h13
Lo
Bonjour à tous,

Je présente les mêmes symptômes que Floflo depuis 8 mois. Avez-vous eu un diagnostique depuis et comment vous sentez vous?
J’ai eu IRMs cérébrale et médullaire, beaucoup de prise de sang et j’attends un EMG. Les maladies graves ont été éliminées, notamment la sclérose en plaques. Pour le moment on ne trouve rien. Je suis extrêmement fatiguée, mes fourmillements sont très prédominants, particulièrement sur les jambes, mes mollets sont douloureux. Ajouté à cela, des vertiges plus ou moins prononcés. Malgré ça, je ne perds pas l’équilibre et je n’ai pas d’insensibilité. Les symptômes restent les mêmes mais s’intensifient plus ou moins...

Cordialement,

Lou
chacha
05/10/2017, 13h35
ch
Bonjour floflo. Relisez la réponse de mimi, elle a tout dit et suis entièrement d'accord avec elle. Merci mimi ,j'ai connu les mêmes symptômes que floflo en 2011 et ai pratiqué tout ce que vous indiquez ; avec beaucoup de patience je m'en suis sortie. J'ai toujours refusé les anti dépresseurs. Aujourd’hui je ressens une nouvelle fois tous ces symptômes mais je connais la cause. Ma maman doit subir un chirurgie cardiaque le 16 octobre et suis extrêmement inquiète. Je vais donc appliquer une nouvelle fois les différentes méthodes de relaxation.
Bonne journée
mimi
25/08/2017, 23h18
mi
Bonjour Flo Flo, j'ai vécu 5 ans avec des anesthésies partielles du corps (nerfs faciaux, côté, etc...), douleurs musculaires, névralgies induites (dont névralgie de Arnold et névralgie faciale), mal de mer 20h/24, vertiges, etc..., etc..., etc... sans aucune détection de maladie/lésion/infection par mon médecin et ce malgré de nombreux examens (sanguin, scanner, etc...). Je ne vous fais pas le topo, vous connaissez... A une différence près, que mon médecin ne m'a jamais prise pour une an.... ou décidé de laisser pourrir.
Ne négligez pas l'impact physiologique et biologique éventuel de l'angoisse ou du stress sur votre organisme (vos posts sont imprégnés d'angoisse, donc il vous faut aussi prendre ce paramètre en compte -au moins pour vous soulager partiellement et restreindre l'impact de vos douleurs sur votre qualité de vie partout où vous le pouvez).
Voici un phénomène possible auquel je pense en vous lisant :
Stress/contrariété/angoisse/épuisement/douleurs permanentes.... --> contracture des fibres musculaires (-> 1er aïe !)
Contracture permanente mal placée --> pincement des nerfs (-> re aïe, et/ou pertes de sensibilité des memen, bres et/ou fourmillements) et/ou raidissement/rétrécissement des tendons et des nerfs (encore aïe !).
Si en plus vous êtes contractée au niveau du haut du dos et de la nuque, vous pouvez également coincer ce qui régit les centres de l'équilibre (quasi tout passe par là), d'où vertiges et nausées. Enfin, les contractures au niveau de la nuque peuvent provoquer un effet de barrage sur certaines substances biologiques nécessaires au relâchement musculaire (du coup on reste contracté et la boucle est bouclée).

Ce que je peux vous suggérer au vu de mon expérience :
- footing/squash/tennis de temps en temps pour 'décharger' les glandes cortico-surrénales et consommer (donc vider) les hormones du stress en excès dans votre corps.
- vérifier si vous n'avez pas le "syndrome des épaules de gendarme" (épaules 'remontées' dans le cou et qui ne redescendent plus à cause des contractures) --> pourrait vous aiguiller sur la cause de vos vertiges (contractures au niveau de la nuque).
- se forcer à ne pas 'psychoter', même si ce n'est pas facile : focalisation sur les douleurs --> idées fixes --> on ne pense plus qu'à ça --> 1/ on les ressent encore plus, et 2/ on s'angoisse encore plus, ce qui ne fait qu'aggraver le problème sans y apporter aucune solution.
- pratique régulière de techniques respiratoires anti-stress (au moins 10min 3x/jour !!), pour quitter le mode respiratoire 'thoracique' (qui génère et entretient un état de stress physiologique/biologique artificiel et permanent) ' et revenir à une respiration ventrale. Il faut savoir que le corps peut réagir au stress par des accès de spasmophilie quasiment imperceptibles pour vous mais à impact physiologique non négligeable et parfois douloureux (vertiges/nausées/cerveau 'diminué'/ troubles digestifs suite à l'ingestion d'air, etc...)
J'ai une appli utile à recommander, dispo sur le play store : "breathing exercices" de zarko petrovic (www.psiholosko-savetovaliste.com).
- techniques orientales de type Do-in, Shiatsu, QiGong, Taichichuan. pour mobiliser et étirer le corps en douceur, et faire circuler "l'interne" de manière harmonieuse (et donc décoincer nerfs et tendons pincés au niveau des muscles).
- vérification posturale en prise en charge globale (ophtalmo + orthoptiste + podologue + posturologue + dentiste ou orthodontiste). En général ce sont des ophtalmo qui gèrent ça, mais les délais d'attente sont longs car ils sont peu nombreux en France à avoir la compétence. Chez moi : lunettes à prismes (discrets) + semelles proprioceptives => arrêt des vertiges/nausées et grosse diminution des douleurs.
- Ostéopathie, dans le même ordre d'idée de "remettre le corps en place" (fuyez les bourrins et les charlatant !)
- vérification acupuncteur, éventuellement (là aussi : attention aux charlatant et aux 1/2 médecins).
- vérification des intolérances alimentaires et régime adapté au besoin. Dans le domaine, chacun a une biologie et une sensibilité différente, mais en ce qui me concerne... c'est fou ce que je vais mieux depuis qu'on a identifié ce facteur et que j'ai supprimé diverses choses de mon alimentation (gluten, lait, entre autres)... et que je me suis débarrassée des brûlures d'estomac, reflux gastriques, douleurs intestinales (le gros intestin, le foie et l'estomac , ça peut facilement tirer... dans le dos !) qui allaient avec !!!!!
Arrêt des d'aliments non tolérés --> arrêt de l'état 'inflammatoire' permanent --> grosse amélioration au niveau des douleurs, des contractures.... et du moral ! (et en plus depuis je dors mieux !)
- Il existe certains traitements effectués par des kiné pour décontracter "biologiquement" les masses musculaires coincées à force de contractures. C'est un produit à base calcium/magnésium (de mémoire, en tout cas, c'est les substances qui agissent directement sur les terminaisons nerveuses, à un niveau cellulaire) qui est envoyé au cœur de la zone à dé-contracturer par électrolyse (en gros : 2 'éponges', du produit et un petit courant électrique pour que ça pénètre dans le corps). Par courant et pas très connu, mais super efficace !

En espérant vous avoir donné quelques pistes.
Bon courage à tous !
Moi
04/07/2017, 15h49
Mo
Bonjour floflo, avez-vous guéri ?
Ch
09/03/2017, 18h34
Ch
La maladie de Lyme et/ou co infections (la tique peut transmettre plusieurs bactéries) peuvent se détecter sur une prise de sang mais si les résultats sont négatifs, cela ne veut pas dire que vous n'ayez pas cette maladie. Les test sanguins utilisés sont en train d'être revus au niveau national mais cela prendra du temps. Le diagnostic est souvent fait sur l'histoire de votre maladie et les symptômes que vous présentez par les médecins formés à ces maladies. Allez voir sur le net cette maladie bien expliquée sur le site de 2 associations de bénévoles. Une peut vous orienter vers des médecins formés dans la région où vous habitez
Bon courage et bien cordialement.
floflo
09/03/2017, 17h49
fl
Bonjour, cette maladie ne peut pas être détectée par prise de sang car j'en n'ai passé des examens !
Merci
Cordialement
Ch
08/03/2017, 11h50
Ch
Bonjour, La maladie de Lyme et/ou co infections peuvent donner ces symptômes. Donc diagnostic à ne pas écarter. Il faut aller voir un médecin formé à ces maladies transmises par les tiques. Se renseigner auprès des associations de malades atteintes de ces infections;
Bonne journée et bon courage.
Cordialement
dadin2000
12/02/2017, 23h12
da
Je comprend tous vos témoignages. J'ai les mêmes depuis 15 ans presque. J'ai passé des tas de tout, pris des tas de médicaments qui m'ont détruite encore plus sans forcément me soulager. Je lis des tas de trucs pour trouver ce que j'ai mais tout échoue. Je suis au bout du bout. J'ai 2 enfants, 36 ans, un mari formidable, mais je suis en train de passer à côté de ma vie à cause de ces douleurs que je ne supporte plus. Je ne sors que pour emmener mes enfants à l'école et faire les courses. Je ne vois pas d'issue. Je passe encore un autre scanner : avez-vous pensé au syndrome d'eagle ? C'est très peu connu mais ce sont les mêmes symptômes que des névralgies. On ne sais jamais.
Courage à vous tous.
Sandrine_naissance
19/05/2016, 23h02
Sa
Avez-vous pu avoir les résultats de votre prise de sang Floflo ? Que vous ont-ils conseillé après ?
soleil
29/04/2016, 11h47
so
Bonjour, je souffre de symptômes identiques depuis plus d'un an et fait les mêmes examens que vous. Aucun diagnostic n'a été posé. Avez-vous des solutions ?
Je vous remercie.
lou
09/04/2016, 18h23
lo
Bonjour, je reconnais bien tous ces symptômes que vous décrivez tout au long de vos témoignages. En ce qui me concerne, ils on débuté en janvier 2015 lors d un voyage. Je ne comprenais pas ce qui m'arrivait, grosse douleur à la tête et une sorte d'anesthésie côté gauche .. Je suis allé voir le médecin qui m'a fait faire une irm qui n'a rien montré d' anormal.. Depuis, je vis avec cela sans que mon médecin ait pu trouver une explication. Les crises se répètent avec une sensation de paralysie côté gauche accompagnée de douleurs à la tête. Et bien évidemment une grosse fatigue quotidienne. Bref, si vous avez des conseils, je suis preneuse car je suis épuisée.
Aliboy
01/10/2015, 11h26
Al
Bonjour à tous. Comme vous je suis passé par là il y a 10 ans et c'est revenu récemment. IRM, scanner, prise de sang, Doppler, tout y est passé, tout était normal, sensation de pas être compris par les médecins, les sensations qui s'amplifient, ainsi de suite... Je vais vous donner des conseils car je suis sorti de la grâce à ces choses.
_ La première des choses est d'admettre qu'on a une part de stress même si on se sent pas stressé. Les messages en témoignent le contraire car en réalité on ne comprend pas et les médecins ne trouvant pas, on se dit que c'est la fin, qu'on va mourir, ainsi de suite... Donc on rentre dans une phase de stress et le stress est la seule maladie pouvant déclencher des symptômes sans avoir de maladie.
- Ensuite ne soyez pas à l'écoute de votre corps, relativisez quand vous avez ces symptômes
- Troisièmement, faire un peu de sport, ça va réguler le cœur et le corps
- Quatrième chose et c'est la chose pour moi qui a le plus joué avec des effets rapides : c'est l'ostéopathie. Souvent on a pris un coup, on a pris un choc de frein trop brusque en voiture, quelque chose qu'on a négligé mais qui en réalité à joué sur notre système nerveux. Vous remarquerez que parfois ces symptômes sont accompagnés de sensations bizarres dans la nuque, soit des douleurs ou une impression de vide. Allez chez l'ostéopathe, une ou deux séances doivent suffire en général. Choisissez un bon, vous sortirez du cabinet déjà beaucoup mieux.
- Et pour finir, j'ai découvert ça récemment, l'acupuncture médecine très étrange mais très efficace.
- Et surtout, quand vous avez des symptômes et que ça va passer, pensez tout de suite à autre chose, rigolez, parlez, ne vous écoutez pas.
samysamy
05/09/2015, 17h31
sa
Bonjour, j'ai les mêmes symptomes depuis 1 an. J'ai fait tous les examens et prises de sang mais ils n'ont rien trouvé. Avez-vous trouvé quelque chose de votre côté ? Merci d'avance.
Flo flo
28/01/2015, 21h49
Fl
Bonsoir, la prise de sang n'est pas encore revenue de l'institut Pasteur, c'est long ! Moi j'ai toujours refusé les antidépresseurs, je me suis prise la tête avec un neurologue de Lille à ce sujet, je ne veux plus en entendre parler, je ne suis pas au bord du suicide. Je souffre et j'ai envie de vivre plein de choses avec mon
mari et mes enfants car c'est un gros handicap. C'est donner des traitement bidons pour cacher le mal qu'ils ne savent pas identifier. Kiné, ostéopathe, j'ai déjà vu, ça n'a rien fait.
ZANAKOU
27/01/2015, 19h39
ZA
Depuis 2012 je souffre de fourmillement ou paresthésie des membres et de troubles gastro-intestinals. J'ai fait toutes les analyses possibles (scanner, IRM cérébral, lombaire et cervical, prise de sang... ), tout est normal, aucune maladie décelée. Souffrant de douleurs diffuses dues aux fourmillements, le médecin m'a mise sous laroxyl, le seul "médicament" qui soulage mes douleurs. Ce qui m'inquiète, c'est que j'ai l'impression de cacher la misère avec cette antidépresseur car depuis, d'autres symptômes apparaissent : maux de tête, vertiges,douleurs dans les veines du cerveau, sensation impressionnante, douleurs superficielle au toucher de la peau, perte de mémoire, mauvaise circulation du sang, sensation de brûlure, sensation de piqûres.... Aucune journée ne se passe sans être incommodée par cette maladie. Cette situation pèse sur ma carrière j'ai l'impression que les choses me dépassent. Je suis désespérée, pour les médecins tout est psychologique ; je veux bien mais une dépression dissimulée qui dure 3 ans sans changement, je me pose des questions.
Flo flo
23/01/2015, 11h30
Fl
Bonjour, les symptômes sont toujours là, je viens de faire une prise de sang pour la spondylathrite ankylosante prescrite par la rhumato. Les médecins nagent carrément et moi je souffre. J'ai des douleurs atroces dans le haut du dos, des vertiges, ça me pourrit la vie. Je suis retournée voir un médecin interne mais j'ai l'impression qu'il s'en fiche. Je ne sais plus vers qui me diriger. Je n'ai que 36 ans, je ne sors plus tellement je suis mal et en plus de ça viennent s'ajouter des problèmes intestinaux.
Samysamy
23/01/2015, 07h14
Sa
Bonjour, j'ai les mêmes symptômes ! J'ai passé une irm cérébrale, irm médulaire, il n'y a rien. J'ai fait 3 prises de sang, tout est normal et personne ne trouve. Avez-vous eu du nouveau pour vous ? Avez-vous trouvé quelque chose ? Merci de me répondre.
sylv22
14/12/2012, 23h02
sy
Bonjour, vos recherches ont-elles avancé ? J'ai aussi depuis de nombreux mois des fourmillements continus sur le côté gauche : visage (tempe, joue, bord de la lévre), parfois le bras, la jambe et au niveau des côtes (vers le coeur), le tout accompagné d'une grande fatigue générale, des légers vertiges dans la rue... Bref, ce n'est pas la forme. J'ai fait un scanner, une irm cérébrale et des vertèbres, des prises de sang normales (malgré un dérèglement il y a 10 mois : cpk et transaminases). Pour ma part, je pense à un virus (bactérie ?) ou à un problème neurologique..
J'ai 37 ans ... si vous voulez partager votre expérience.
A bientôt, Sylvain





tataza
15/10/2012, 18h05
ta
Bonjour, vous énoncez des douleurs, des picotements et des fourmillements. Moi j'ai eu les mêmes choses, elles étaient dues à des déplacements de vertèbre, j'ai donc été voir un ostéo. Ensuite, j'avais des vertiges, des douleurs dans l'oreille et j'ai même fait une otite aigue sans aucune douleur. Je suis allée voir l'orl, qui à passé l'examen de l'audition complet et a détecté un manque d'oxigène dans mon oreille qui me provoquait cette perte. j'ai pris un traitement d'un mois et plus rien. Tous les examens que vous avez passé n'ont rien donné, je ne suis pas surprise. Alors madame, allez voir un ostéo, voir ostéo kiné (pris en charge avec ordonnance), consulter un orl et là vous allez peut être savoir . Sutout madame pas de comprimé andi-dépresseur car les médecins disent généralement que c'est le stress. Bon courage à vous. Cordialement


49 témoignages dans la rubrique médecine générale

  • Fourmillements dans tout le corps depuis 17 ans
    Par Cassou
    Le 05/08/2020 01:40:15
    Réponse(s) : 38
    Vérifier s’il n’y a pas d’infection à Helicobacter par endoscopie. Parfois, ce sont les signaux!
    Frissons en permanence et fatigue
    Par fib
    Le 28/07/2020 00:31:45
    Réponse(s) : 9
    Bonsoir, j'ai également des frissons qui parcours mon corps, allant des pieds au crâne mais sans avoir une sensation de froid. Il fait doux en ce moment et je n'ai pas froid. par contre, j'ai la...
    Epine calcanéenne douloureuse aux 2 talons
    Par MurieldeGagnieres
    Le 22/07/2020 17:46:52
    Réponse(s) : 26
    Voilà 2 mois que j'ai une épine calcanéenne au talon droit... elle est apparue après des marches le long de la rivière en marchant sur des pierres. Après radio je suis allée chez un kiné qui pratique...
    Douleurs, fourmillements et vertiges
    Par GUYLI
    Le 07/07/2020 02:55:03
    Réponse(s) : 104
    J'ai soufferts de TOUS VOS SYMPTÔMES et de bien d'autres et je peux vous dire que vous n'êtes ni fous, ni hypocondriaques et que nous sommes des milliers dans cette situation. Voici 2 pistes que je...
    Paresthésie du pied
    Par Nadiakiss
    Le 22/03/2020 08:58:00
    Réponse(s) : 11
    Bonjour, je me plaints de maux de dos depuis plusieurs années. En septembre 2019, j’ai fait une IRM dont les résultats sont les suivants: A l’étage L4L5 protusion discale globale et petite hernie...


À lire aussi

  • Médecine générale
    La médecine générale couvre l'ensemble de la médecine et donc toutes les spécialités. C'est un vaste...
    Beauté de la femme
    Les critères de beauté varient avec les époques, les modes, les cultures.Se sentir belle est le souhait...
    Incidents et petits traumatismes - "Bobologie"
    Ces incidents et petits traumatismes sont ce que l'on appelle dans le langage courant la « bobologie »,...
    Anatomie
    L'anatomie est une spécialité de la biologie qui décrit les êtres vivants et leurs organes.La...
  • Sommeil
    Le sommeil est indispensable à la vie. Un adulte a besoin de 6 à 10 heures par nuit. C'est une ...
    Soleil
    Quoi de plus agréable que le soleil, sa lumière, sa chaleur, cette sensation de bien être qu’il nous...
    Maladies en voyage
    Sommaire Ankylostomiase Anguilulose Bilharziose Choléra Ciguatera ...
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse