Accidents domestiques

Accidents domestiques

À LIRE DANS CET ARTICLE

Point de départ

Le terme d'accident domestique regroupe tous les accidents survenant à la maison (domus en latin signifie « maison »). La maison c'est l'intérieur, mais également les parages (escaliers extérieurs, jardin). Au-delà de la maison on ne parle plus d'accident domestique mais d'accident de la voie publique (AVP).
La distinction est importante car elle permet de fixer les statistiques dans un cadre qui est celui de la maison et sous une responsabilité qui est celle des parents (pour les enfants mineurs) et des occupants.
Les accidents domestiques sont responsables de 20 000 décès par an, soit 4 fois plus que les accidents de la circulation.

Les chiffres

(Source INVS Mars 2004)

Les lieux

Au hit parade des dangers, la cuisine, avec 24% des accidents, puis le jardin (24%). Paradoxalement la salle de bains n'est responsable que de 4% et les escaliers – fatals aux personnes âgées - pour 8%.

Les âges

Ce sont les âges extrêmes de la vie qui les plus menacés : avant l'âge de 5 ans et après l'âge de 70 ans.

  • Les enfants paient un lourd tribut, puisque 20% des décès entre 1 et 4 ans sont dus à des accidents domestiques. 50% des accidents touchent les 0 - 15 ans !
  • Mais ce sont les personnes âgées les plus menacées : 50 décès pour 100.000 personnes entre 70 et 75 ans, et 276 pour 100.000 personnes de plus de 75 ans. La raison en est les troubles de la vision, de l'audition, de l'équilibre, de la coordination et les troubles de mémoire. Ces chiffres concernant les personnes âgées ne peuvent qu'augmenter en raison du vieillissement de la population.

Les causes principales

  • Les chutes concernent 60 % des accidents de la vie courante chez les enfants de moins de 10 ans. Mais le pire est chez les personnes âgées où les chutes représentent 89% des accidents chez les personnes de plus de 75 ans. Cause principale, les troubles de l'équilibre, et les malaises.
  • Les conséquences sont les fractures graves comme la fracture du col du fémur et surtout la fracture du crâne , et les hémorragies cérébrales comme l' hématome extradural et l'hématome sous dural .
  • Les étouffements sont une part importante chez les bébés avant l'âge de 1 an. L'organisation du lit est donc une priorité pour les tout petits, bien que l'on se soit pas en mesure de faire la différence entre les étouffements par la literie (draps oreillers, etc.) et la mort subite du nourrisson .
  • La noyade est une cause fréquente de décès entre l'âge de 1 an et de 14 ans.

Bien qu'en baisse, ces chiffres sont encore dramatiquement élevés.



Termes associés : danger - risque - enfant - personne âgée -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi


Publicité

TÉMOIGNEZ1 témoignages sur ce thème

  • Bosse tibia non résorbée
    Par FABY 974
    Le 07/10/2015 09:42:20
    Réponse(s) : 3
    J'ai été opéré le 21 septembre 2015 d'un hématome non résorbé. J'ai effectivemet deux trous dans le tibia avec des mèches pour évacuer l'hématome secondaire. Infirmière tous les deux jours. J'en ai...


Article créé, modifié ou vérifié par
Médecin généraliste, sexologue

Dernière mise à jour, le 10/06/2015
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse