Facteurs de risques osseux

Facteurs de risques osseux

À LIRE DANS CET ARTICLE
Publicité

Définition

On appelle facteur de risques, les éléments propres à chaque personne (antécédents, mode de vie, maladies préexistantes, hygiène de vie, comportements...) qui augmentent le risque de survenue d'un problème. Les facteurs de risque osseux concernent les os, et donc la susceptibilité plus ou moins grande qu'une fracture osseuse survienne pour des traumatismes minimes ou peu importants.

On peut également appeler cela le "risque osseux". La maladie qui témoigne de ce risque osseux est l'ostéoporose

Les facteurs de risque d'ostéoporose

Ceux contre lesquels on ne peut rien

  • Le sexe féminin,
  • L'ethnie (les asiatiques sont plus concernées, les noirs ne sont généralement que très peu concernés),
  • L'âge . Le risque augmente nettement à partir de l'âge de 50 ans. Le risque de fracture double tous les dix ans.
  • La morphologie : plus on est maigre et frêle, plus le risque augmente. Le risque est très net pour les femmes ayant un IMC inférieur à 19.
  • La carence en oestrogènes au moment de la ménopause , surtout si celle-ci a été précoce.
  • La présence dans la famille (la mère essentiellement) d'une fracture du col du fémur.

Les circonstances de la vie

Ces accidents sont seulement le témoin d'une fragilité osseuse. Et en tant que tels ils doivent alerter et envisager la mise en route d'un traitement préventif.

Certaines maladies préexistantes

Ceux contre lesquels on peut agir

  • Le tabac : il contribue à détruire l'os
  • L'alcool : il freine la régénération de l'os et diminue le taux des hormones sexuelles qui protègent de l'ostéoporose).
  • Les régimes amaigrissants
  • La malnutrition ou la dénutrition
  • Les régimes pauvres en produits laitiers, surtout durant l'enfance.
  • L'excès de café, de protéines et de sels qui aggravent les fuites de calcium dans les urines
  • La sédentarité
  • L'absence d'exercice physique qui provoque une moindre sollicitation des muscles, des os et des articulations, et donc une diminution du renouvellement osseux.

Bref, c'est bien d'hygiène de vie qu'il s'agit.

Certains traitements

  • La prise au long cours de médicaments comme les corticoïdes ou les agonistes de la GnRH.
  • Certains médicaments comme le gardénal, les phénylhydantoïne, l'héparine. Ces traitements ne peuvent bien entendu pas être arrêtés sans avis médical.
  • Les traitements provoquant des vertiges ou des chutes de tension. Ils ne sont pas à proprement parler des facteurs de risque, mais des facteurs aggravants, car ils peuvent favoriser la survenue d'une chute et donc d'une fracture.

Les facteurs environnementaux

Un ensoleillement insuffisant. La conséquence est une moindre formation de vitamine D , laquelle régit en partie le métabolisme du calcium.

Publicité
Termes associés : risque osseux - facteurs de risque d'ostéoporose -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi


Publicité

TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Facteurs de risques osseux"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Médecin généraliste, sexologue

Dernière mise à jour, le 07/12/2015
Publicité
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Publicité
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Publicité
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse