Suites des brûlures

Suites des brûlures

À LIRE DANS CET ARTICLE
À LIRE AUPARAVANT

Accidents domestiques

Points importants

Les suites normales

  • La peau se régénère en une huitaine de jours pour les brûlures sans gravité.
  • Pour les brûlures graves ou étendues, la cicatrisation peut être beaucoup plus longue. Les soins devront donc être réguliers, suivis par une infirmière et encadrés par un médecin, voire par un centre hospitalier spécialisé dans les grands brûlés.
  • Des greffes de peau peuvent être nécessaires, et chaque cas est un cas particulier. Le pronostic esthétique dépend de l'importance et du siège de la brûlure, de la cause qui l'a provoquée, des soins apportés en urgence, de la capacité de la peau à se régénérer.
  • Quand tout va bien et au prix d'interventions éventuelles répétées, le résultat peut être tout à fait satisfaisant, voire parfait.

Les complications à court terme

Ce sont essentiellement les infections et la mauvaise cicatrisation. La brûlure traîne en longueur, cicatrise mal et il faut parfois attendre la stabilisation pour réintervenir ultérieurement dans un second temps.

Les complications à long terme

  • Les cicatrices inesthétiques, parmi lesquelles la cicatrisation en rétraction de la peau : elle paraît amincie, tendue et jaune. Cela peut provoquer des limitations de la mobilité lorsque la cicatrice se trouve sur une articulation.
  • Les pigmentations claires ou sombres, qui nécessitent des traitements ultérieurs au laser.
  • Les chéloïdes sont des bourrelets qui entourent la cicatrice. Elles nécessitent des traitements ultérieures.
  • Chez l'enfant, le problème est d'autant plus complexe que la peau se régénère alors que l'enfant est en train de grandir. Il peut donc y avoir des cicatrices imprévisibles qui risquent de s'agrandir ou de se modifier avec le temps. C'est pourquoi la consultation du médecin est préférable, même pour une brûlure, semble t-il sans importance, si elle est dans une région sensible (visage, poitrine, dos et articulations).



Votre attitude

En cas de brûlure grave

Ces brûlures imposent le transport à l'hôpital, soit directement, soit le plus souvent par le Samu : la personne sera perfusée, mise sous oxygène, et des soins locaux seront effectués. Elle recevra des médicaments antalgiques puissants. En centre spécialisé, tout sera mis en oeuvre pour obtenir une cicatrisation et éviter une infection. Parfois des greffes de peau seront nécessaires. Votre action est donc limitée à la patience et au soutien de la personne brûlée tout au long de ce parcours douloureux que sera cette hospitalisation.

En cas de brûlures moyennes

C'est le médecin qui prendra cela en charge et une infirmière qui changera les pansements tous les deux jours.

En cas de brûlures sans gravité sans cloques

Ce sont heureusement le lot courant des brûlures, vous pouvez les traiter vous-même.

  • D'abord, refroidir la brûlure sous l'eau froide pendant 15 à 20 minutes, et la sécher délicatement avec des compresses.
  • Puis vous pouvez appliquer quelque chose dessus. Produits conseillés : tulle gras (jelonet, vaselitulle), pommades (Vaseline, Flammazine*). Par dessus ces produits, vous devrez recouvrir de compresses stériles et l'entourer avec un bandage peu serré. Si vous n'en avez pas, le micropore fera l'affaire le temps que vous alliez en chercher à la pharmacie. Ces produits doivent être changés tous les jours.
  • Autre possibilité : appliquer des hydrocolloïdes ou une "deuxième peau" (compeed, duoderm, urgomed, urgotulle, algoplaque, physiotulle) qui seront gardés 5 jours.

En cas de brûlures sans gravité avec cloques

Les cloques sont fermées

Dans ce cas, il vous suffit de renouveler tous les jours pendant 2 jours l'opération précédente, puis de laisser la brûlure à l'air libre.

Les cloques ont percé

Dans ce cas, enlevez la peau flasque et insensible avec une pince à épiler que vous aurez préalablement stérilisée à l'alcool. Retirez toutes les peaux qui n'adhèrent pas, les autres laissez-les.

Vous avez alors le choix entre 3 types de produits :

  • Les hydrocolloïdes : il faudra les laisser en place jusqu'à ce qu'ils se décolle, puis rincer à ce moment-là avec du sérum physiologique et remplacer le pansement par un neuf.
  • Le tulle gras: il devra être recouvert d'une compresse et laissé en place pendant 48 heures seulement. Par la suite, et quelque soit le degré de gravité : changez le pansement tous les deux jours. Pour le changer, arrosez-le copieusement de sérum physiologique et laissez imbiber le pansement. Retirez-le très doucement pour ne pas arracher la peau en train de se former en dessous.
  • Les pommades recouverte d'une compresse : les pansements doivent être changés tous les jours. Parmi les pommades, la Flammazine* a en outre l'avantage d'avoir une action antiseptique.

La cicatrisation doit survenir en 8 jours.

Si au bout de 8 jours la brûlure n'est pas cicatrisée, ou si elle devient rouge, chaude inflammatoire, ou encore si elle suinte avec un liquide louche, il faudra consulter le médecin.

Les erreurs à proscrire

  • Il ne faut jamais utiliser un produit coloré.
  • Il ne faut jamais appliquer de l'alcool ou de l'eau oxygénée sur une brûlure, la douleur est très forte.
  • Il ne faut jamais appliquer d'autres pommades ou produits autre que ceux mentionnés ci-dessus.
  • En cas de pose d'un hydrocolloïde ou d'un pansement, il ne faudra appliquer aucun antiseptique local qui risque de creuser la lésion en dessous.
  • Par principe, il ne faut jamais retirer les vêtements brûlés, car ils peuvent contenir des fibres ou des tissus qui collent à la peau. On peut par contre les arroser copieusement. C'est le médecin qui procédera au nettoyage complet de la brûlure.
Termes associés : chéloïdes - infection - antiseptiques - cicatrisation cloques - greffe de la peau -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi


Publicité

TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Suites des brûlures"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Médecin généraliste

Dernière mise à jour, le 02/06/2010
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse