À LIRE AUPARAVANT

Problèmes d'yeux

Point de départ

Avoir les yeux rouges est un symptôme fréquent, la plupart du temps banal et sans gravité. La gravité tient essentiellement à la cause.

Votre attitude

  • Ne mettez aucun collyre sans avis médical.
  • Vous pouvez utiliser des gouttes dans les yeux pour rincer l'oeil en cas de pus ou de paupières collées, avec du derum physiologique ou un produit dédié à cet usage. Pour les paupières collées, faire précéder le rinçage d'une application de compresses humides et tièdes pendant 5 mn.
  • A défaut vous pouvez rincer l'oeil au moyen d'eau bouillie attiédie, dans un verre à porto ou à liqueur. Cette technique n'est faisable chez l'enfant que s'il est en mesure de coopérer (rarement avant l'âge de 6 ans).

Les signes d'alerte

  • Un oeil dur et gonflé et des troubles de la vision qui peuvent évoquer un glaucome
  • Des éclairs devant les yeux faisant craindre une lésion de la rétine
  • Une exposition prolongée au soleil avec forte réverbération (mer, montagne…) pouvant évoquer une ophtalmie , très douloureuse.
  • La pratique quelques heures auparavant de soudure à l'arc sans masque de protection
  • Du pus qui coule des yeux, ou les yeux collés , qui témoignent d'une conjonctivite purulente.
  • La présence de sang sous la conjonctive qui signe une hémorragie sous conjonctivale, et qui chez l'enfant est en général secondaire à un traumatisme, à contrôler absolument.
  • Le fait que ces yeux rouges surviennent chez un petit enfant de moins de 10 ans.
  • La coexistence avec de la fièvre.
  • Des éternuements à répétition pouvant témoigner d'une rhinite allergique avec conjonctivite allergique.


Tous ces signes nécessitent de consulter un médecin rapidement, car l'évolution locale peut être rapide.

L'attitude du médecin

Il éliminera les urgences (glaucome, allergie grave) qui nécessitent un traitement d'urgence.
Sinon, un simple examen local permettra de faire le diagnostic et de donner un traitement par collyre. Celui-ci sera anesthésiant en cas d'ophtalmie ou d'exposition à une forte lumière ; il sera antibiotique en cas de conjonctivite accompagné éventuellement de corticoïdes ; à base d'anti-histaminique pour une conjonctivite allergique; enfin il donnera des collyres appropriés en cas d'hémorragie sous conjonctivale due à l'âge ou à une poussée d'hypertension artérielle .
Les suites dépendent essentiellement du diagnostic, le fait d'avoir les yeux rouges n'ayant aucune gravité en soi.

Termes associés : picotements - larmes - vision - gène - oeil -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi


Publicité

TÉMOIGNEZ1 témoignages sur ce thème

  • Yeux rouges et maux de tête
    Par karen
    Le 30/03/2016 13:01:08
    Réponse(s) : 0
    Bonjour, j'ai 50 ans et une insuffisance aortique et mitrale modérée depuis l'âge de 13 ans. J'ai de la fièvre 38 °4 depuis 4 jours. Maux de tête, les yeux avec capillaires sanguins. Et quand j'ai...


Article créé, modifié ou vérifié par
Médecin généraliste traumatologie sportive

Dernière mise à jour, le 12/07/2016
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Doc Ch@at
Testez-vous
Suivi de grossesse